Shows à voir
Nouvelle Publié le

20 shows à voir en décembre 2015

Un peu comme un calendrier de l’avent (sans le chocolat), l’équipe de Sors-tu.ca compte les jours avant Noeël, et vous propose 20 shows à aller voir ce mois-ci, question de faire le plein de bonne musique avant le break du temps des Fêtes !

Attention : la première semaine occupe plusieurs de nos suggestions, mais ne ratez pas également les suggestions des semaines deux et trois, ainsi que les spectacles à plusieurs dates.


Semaine 1

Paper Kites

Le 2 décembre au Théâtre Fairmount

C’est aux côtés de Old Man Canyon que ces cinq Australiens viendront nous réchauffer avec leurs chansons rock-folk qui parlent d’amour. Après le succès de leur album States en 2013, ils étaient de retour cet automne avec leur deuxième album twelvefour.

Avec les harmonies de Christina Lacy jumelées à l’arpège de Sam Bentley, c’est quelque chose qui mérite de se voir sur scène. Justement, pour les plus curieux, un beau documentaire sur leur parcours et leurs méthodes de compositions sera disponible cette année.

Joseph Arthur

Le 3 décembre au Club Soda

Découvert au milieu des années 1990 par Peter Gabriel, Joseph Arthur poursuit son exploration de la culture alternative nord-américaine depuis maintenant plus de 20 ans.

Habitué de Montréal et chouchouté en général au Québec, l’Américain s’arrêtera au Théâtre Petit Champlain de Québec ce mercredi 2 décembre, et au Club Soda de Montréal jeudi 3 décembre afin de présenter sur scène les chansons de son dernier album paru au printemps dernier, intitulé Days of Surrender.

Avec l’excellente Kensico en première partie, ça augure bien pour une soirée intense !

Matisyahu

Le 3 décembre à L’Olympia

Matthew Paul Miller mélange rap, rock, beatbox et reggae, le tout en hébreu. Son dernier album Akeda, paru en 2014, marque un virage pour l’artiste, qui n’en est pas à une surprise près !  Les fans savent qu’avec Matisyahu, on peut s’attendre… à tout !

Beyond Creation

Le 4 décembre aux Foufounes électriques

La gloire montréalaise du death métal progressif Beyond Creation revient au bercail en tête d’affiche d’une soirée de musique lourde au cours de laquelle se produiront aussi Brought By Pain, Vengeful et Cenograph.Dernier show de l’année pour le band montréalais au terme d’une année qui les a menés à jouer en Europe notamment.Amateurs de guitares et basses techniques et d’explosions savamment calculés, c’est pour vous !

Promo Video 4 DécembreVidéo Promo pour notre show : Beyond Creation, Brought by Pain, Vengeful et Cenograph aux Foufs ! Courtoisie de BlackChapter Productions !

Posted by Beyond Creation on Wednesday, November 4, 2015

Great Lake Swimmers

Le 4 décembre au Théâtre Fairmount

Ce groupe torontois qui tourne autour des mélodies de l’auteur-compositeur Tony Dekker a un son folk-rock qui se situe quelque part entre Iron & Wine et Sufjan Stevens.  Leur dernier passage à Montréal datait de 2012, lors de leur tournée pour leur album New Wild Everywhere.

Leur sixième album A Forest of Arms a fait parution en avril dernier, et c’est un autre petit bijoux. Il s’agit d’un retour à la nature, presque d’une rétrospective sur l’engagement social de Tony et de son implication avec le Worldwide Fund For Nature (l’affaire des pandas).

Jean Leloup (Solo)

Le 5 décembre à la Salle Wilfrid-Pelletier
Les 11 et 12 décembre au Grand Théâtre de Quénec

Pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’assister à l’un des six concerts du Métropolis ou au doublé au Capitole de Québec : Jean Leloup est en feu. Beaucoup.

Il empile les succès avec À Paradis City, son dernier album paru en mai dernier, qui lui a d’ailleurs valu cinq Félix au Gala de l’ADISQ. Il offre tout de même, dans son spectacle avec band, ses classiques infinis comme Le Monde est à pleurer, Barcelone, Paradis Perdu, Le dôme, et Les fourmis.

Après avoir donc présenté son spectacle « avec full orchestre », le voici qui propose un deuxième volet de son retour sur scène, cette fois seul à la Place des Arts. Des supplémentaires ont d’ailleurs été ajoutées les 10 et 13 février 2016, sans compter les nombreuses supplémentaires du spectacle « full band » au Métropolis. Consultez sa fiche d’artiste pour toutes les dates.

En formule solo, ça risque de dégager une intimité privilégiée avec l’artiste. Et qui sait, peut-être revisitera-t-il les chansons plus intimes de son vaste répertoire, comme I Lost My Baby, Balade à Toronto et cette truculente version acoustique de Johnny Go enregistrée dans le cadre du projet TRENTE d’Audiogram, il y a un an…

Vince Staples

Le 5 décembre au Belmont

Le rappeur californien a le vent dans les voiles. Il est présentement en tournée pour Summertime ’06, son premier album double paru en juin dernier, qui s’avère être la parfaite continuité de son dernier EP Hell Can Wait.

Avec The Posterz pour assurer la première partie, c’est la soirée rap à ne pas manquer ce mois-ci.

 

The Get Up Kids

Le 6 décembre au Théâtre Fairmount

Décembre, c’est un mois parfait pour du EMO : The Get Up Kids sont en ville. Le groupe américain, actif depuis 1995 (mis à part une petite rupture de quatre ans en 2004) s’amène avec son dernier album There Are Rules, paru en 2011, et qui est en fait un regroupement de chansons qui n’avaient pas pu paraitre sur leur EP Simple Science.

Leur passage est l’occasion d’aller voir par vous-même ce qui a influencé plusieurs groupes rock comme Blink-182 et Fall Out Boy.

 

Rufus and Martha Wainwright’s Noël Nights

Les 5 et 6 décembre à la Maison symphonique de Montréal

Une fois de plus cette année, les frérot/soeurette Rufus et Martha Wainwright proposeront deux représentations de leur magistrale “soirée de Noël familiale” sous forme de concert bénéfice les 5 et 6 décembre prochain à la Maison symphonique de Montréal.

Présentées exclusivement à Montréal cette année, les deux Rufus and Martha Wainwright’s Noël Nights réuniront la crème de la scène musicale montréalaise, tant du côté anglo que franco, ainsi que la grande chanteuse et musicienne expérimentale américaine Laurie Anderson (aussi accessoirement veuve du regretté Lou Reed) pour célébrer le temps des Fêtes.

Ainsi, lors de ces deux soirées, Rufus et Martha Wainwright accueilleront les invités familiaux Anna McGarrigle et Loudon Wainwright III, ainsi que Robert Charlebois, Jorane et Kid Koala. De plus, Daniel Bélanger se joindra à la fête le 5 décembre, tout comme Louis-Jean Cormier le 6. Tous les profits seront remis au Fonds Kate McGarrigle, qui soutient les soins et la recherche du Centre anticancéreux et des hôpitaux universitaires de l’Université McGill.

 

 

Black Pistol Fire

Le 6 décembre au Ritz P.D.B.

L’explosif duo texan Black Pistol Fire s’amène à Montréal le 6 décembre ! On pourrait dire qu’il s’agit d’un retour au bercail pour le guitariste et chanteur Kevin McKeown et le batteur Eric Owen qui ont longtemps vécu à Toronto.

Les deux amis d’enfance viendront présenter leur plus récent album Hush Or Howl, paru au printemps 2014, qui rappelle le côté blues-rock brut laissé vacant par la séparation des White Stripes et l’orientation plus pop des Black Keys.

Avec la formation montréalaise No Aloha en première partie.

 

La suite par ici :

Événements à venir

Vos commentaires