Shows à voir
Nouvelle Publié le

20 shows à voir en février 2019

Ce mois-ci, Taverne Tour se poursuit et Montréal en Lumières se mêle à la danse des festivals hivernaux propres à nous faire sortir de chez nous! Le froid n’est pas une excuse pour ne pas aller voir des spectacles alors question de s’y retrouver, l’équipe de Sors-tu.ca attire votre attention sur 20 spectacles qu’il vaudrait mieux ne pas rater en ce mois de février!

Semaine 4 (18 -24)

Beirut
18 février au MTELUS

Éblouissant le parterre du Quartier des Spectacles en 2015 pour l’ouverture de la 36e édition du Festival International de Jazz de Montréal, Beirut a dévoilé entre temps quelques nouveaux titres, dont le ravageur Landslide. Quatre années après la publication de No No No, le groupe américain formé en 2006 va certainement offrir aux spectateurs du MTELUS des titres exclusifs à paraître sur leur prochain album Gallipoli, prévu le 1er février. Et visiblement, rien ne change dans la recette magique de Beirut car derrière la sublime voix de Zach Condon s’affaire toujours cette folk orchestrale expérimentale, mais néanmoins sublime.

Billets en vente ici.

Arkells
19 février au MTELUS

Dans le cadre de sa tournée américaine, le groupe ontarien Arkells partagera la scène avec Lord Huron en première partie, pour un plateau qui s’annonce des plus excitants! Formé à Hamilton, le quintette mené par le chanteur et guitariste Max Kerman est avare de shows spectaculaires. Débordant d’énergie, les Canadiens s’assureront de faire trembler les murs du MTELUS en interprétant des titres de leurs cinq albums studios, dont ceux du dernier Rally Cry du nom de leur tournée. Et pour vous préparer au mieux avant le 19 février, quoi de mieux que de participer à notre petit quiz de connaissances musicales sur les deux groupes de la soirée!

Billets en vente ici.

Grands Ballets – Le Lac des Cygnes
21 février au 2 mars à la Salle Wilfrid-Pelletier

Célèbre à travers le monde, Le Lac des Cygnes conserve une formidable popularité au fil des ans. Inscrit dans la culture populaire avec le film Black Swan, ce ballet magistral est toujours d’une élégance sans pareil quand vient le temps de vivre sur les planches l’histoire d’un jeune prince qui se perd entre deux amours. Déchiré entre tendresse et passion, cygne blanc et cygne noir sont sublimés sur la musique de Tchaïkovski. Le Ballet national de Pologne, porté par la vision de son directeur artistique Krzysztof Pastor, relève ici le pari de présenter au public montréalais ce monument.

Billets en vente ici.

Ariane Moffatt
19 février à la Maison de la Culture Maisonneuve
22 février au MTELUS

La musicienne québécoise, reconnue à travers la province pour la qualité de ses textes et sa voix captivante, revient sur scène en ce début d’année. Que ce soit à Hochelaga-Maisonneuve (le concert dans l’intimité de la maison de la culture Maisonneuve affichant complet, les chanceux apprécieront leur soirée!) ou dans la grande salle du Quartier des spectacles, Arianne Moffatt ne manquera aucunement le rendez-vous avec son public. L’auteure-compositrice-interprète, rencontrée en entrevue à l’automne dernier, interprétera les titres réussis de Petites mains précieuses, paru en novembre. Un album qui révèle, comme à son habitude, des tonalités néo-seventies derrière des nappes synthétiques.

Billets pour le spectacle au MTELUS en vente par ici.

Whitehorse
23 février à l’Astral

Programmés dans le cadre du festival Montréal en Lumière, Whitehorse a transité entre une folk apaisante et un rock dynamique ces dernières années. Derrière des effluves sonores tirées de l’Ouest, le duo ontarien évolue constamment depuis leurs débuts en 2011, en témoigne la qualité de leurs productions qui s’affirment derrière des harmonies vocales saisissantes. Luke Doucet et Melissa McClelland, partenaires sur scène et dans la vie privée, ont font paraître mi-janvier The Northern South Vol. 2, un album blues qu’ils interpréteront sans nul doute à l’Astral dans une formule trio.

Billets en vente ici.

Et on poursuit avec la dernière semaine du mois:

Événements à venir

Vos commentaires