Shows à voir
Nouvelle Publié le

20 shows à voir en février 2019

Ce mois-ci, Taverne Tour se poursuit et Montréal en Lumières se mêle à la danse des festivals hivernaux propres à nous faire sortir de chez nous! Le froid n’est pas une excuse pour ne pas aller voir des spectacles alors question de s’y retrouver, l’équipe de Sors-tu.ca attire votre attention sur 20 spectacles qu’il vaudrait mieux ne pas rater en ce mois de février!

Semaine 5 (25 -28)

Jacob Banks
25 février au Théâtre Corona

Jeune sensation de la scène soul, Jacob Banks nous vient tout droit de Birmingham, en Angleterre. Accompagné d’un solide groupe, le Nigérien de naissance déploie avec conviction une voix grave au timbre si particulier, rappelant parfois Seal. Signé sur Interscope Records en 2016, il publiera quelques deux années plus tard son premier disque Village avec comme résultat un essai à la fois délicat et puissant. Album apprécié de la critique, son style installé à mi-chemin entre la pop, le R&B et le hip-hop a de quoi séduire. Et que dire de sa capacité à capter son public!

Un concert un immanquable et dont les billets sont en vente ici.

Alex Cameron & Roy Mollow
27 février au Théâtre Fairmount

Alex Cameron visite souvent Montréal ces derniers temps et, concerts après concert, l’Australien s’impose comme un bon représentant de la pop sauce 80’s. Après une première venue tiède au Ritz en octobre 2017 (son band était pogné aux douanes) et une ouverture pour The Killers devant une salle à moitié vide (bonjour le moral), l’artiste a pu se rattraper à Osheaga l’été dernier. Et c’est dans un climat tout à fait différent, celui hivernal, que le natif de Sydney viendra jouer les titres parus sur le surprenant Forces Witness (2017). D’autant plus qu’il sera accompagné de son fidèle saxophoniste, Roy Mollow. Un retour vers le futur en bonne et due forme.

Billets en vente ici.

Peggy Baker Dance Project – Who We Are In The Dark
27 février au 2 mars au Théâtre Maisonneuve

Pour sa nouvelle création, Peggy Baker propose avec Who We Are In The Dark une expérience scénique innovante en combinant la danse de sa troupe, les arts visuels de l’artiste John Heward et la musique rock de la violoniste Sarah Neufeld et du batteur Jeremy Gara, membres d’Arcade Fire. Entouré de ce beau monde, la célèbre chorégraphe canadienne révèle sur scène les splendeurs et complexités de l’âme humaine. Dans une succession de tableaux se trame, dans l’obscurité, des projections vidéo, des jeux de lumière et des toiles artistiques sur fond musical. Entre agitation et sérénité, chaos et douceur, la scène se transfigure.

Un spectacle détonnant dont les billets sont en vente ici.

James Blake
28 février à l’Olympia

Un album fraîchement paru, une gueule d’ange et une musique écarlate: pas de doute, James Blake va en séduire plus d’un à l’Olympia! En ce moment, l’artiste anglais maîtrise son art comme peu le font et c’est naturellement que des artistes tels que Travis Scott ou André 3000 l’ont rejoint sur des titres de Assume Form. Derrière sa musique électronique introspective tintée de soul et folk, le natif de Lewisham masquera sa discrétion scénique. Sa prestation à Osheaga qui fût l’une des meilleures de la cuvée 2018, et il nous revient quelques mois plus tard, mais avec un nouvel album fort apprécié dans sa poche arrière!

Billets en vente ici.

Vince Staples
28 février au MTELUS

C’est un grand nom actuel de la scène hip-hop américaine qui fait escale à Montréal à la fin du mois. Dans le cadre de la tournée promotionnelle de l’album FM!, Vince Staples fera inévitablement lever la foule avec son rap incisif découvert sur son premier album Summertime ’06. Véritable bête de scène, le Californien voit depuis quelques années sa carrière prendre une ascension fulgurante, avec notamment des collaborations originales pour la bande originale du film Spider-Man: New Generation ou Gorillaz sur l’album Humanz.

Billets en vente ici.

Événements à venir

Vos commentaires