Shows à voir
Nouvelle Publié le

20 shows à voir en juin 2019

On y est! La saison des festivals commence avec des incroyables concerts prévus en salle et en extérieur, sous (espérons-le) un soleil radieux ! Évidemment, il y a de quoi faire en juin, mais c’est sans compter que les salles québécoises regorgent toujours autant de spectacles fascinants à ne pas manquer. Pour marquer le coup, l’équipe de Sors-tu.ca a concocté pour vous une sélection de 20 shows qu’il vaudrait mieux ne pas rater ce mois-ci!

Semaine 2

Gloryhammer
5 juin à L’Astral

Groupe formé en 2010 par Christopher Bowes, leader du groupe Alestorm, Gloryhammer détonne autant qu’il étonne. Derrière leurs sonorités qualifiées de medieval metal, le quintette déploie une musique efficace, puissante même, qui met en valeur des costumes faisant référence à l’univers fantasy. Chacun des cinq membres du band représentent un personnage dans une histoire commune pour que leurs spectacles deviennent ainsi des événements immanquables, tant au niveau de leur musicalité que leur visuel original. Ils feront escale à Montréal dans le cadre de leur tournée internationale relatif à la sortie de leur troisième album Legends From Beyond The GAlactic Terrorvortex paru le 31 mai.

Billets en vente ici.

Francis Cabrel
5, 6 et 7 juin à la salle Louis-Fréchette (Québec)
9, 10 et 11 juin à la salle Wilfrid-Pelletier (Montréal)

Illustre artiste français ayant vendu plus de 25 millions d’album dans sa longue carrière, le moustachu Francis Cabrel est un monument de la chanson française qui a réussi, sans trop de peine, son exportation au Québec. Ses spectacles rencontrent toujours un succès phénoménal, en témoigne ses six spectacles donnés ce mois-ci et qui affichent tous complet. Les bases sont solides pour l’auteur-compositeur-interprète du Lot-et-Garonne qui a connu le succès avec ses titres populaires tels que Je l’aime à mourir ou Encore et encore.

Tous les spectacles affichent complet.

Great Lake Swimmers
6 juin au Ritz P.D.B
7 juin au The Blackship Inn (Wakefield)

Formé en 2003 à Wainfleet et basé à Toronto, Great Lake Swimmers porte bien son nom car à l’écoute de la musique du groupe ontarien, on s’imagine facilement au bord d’un grand lac (sans bibittes, merci). Inspirée de Neil Young, Iron & Wine ou plus récemment Sufjan Stevens, leur folk apaisé offre un moment de répit dans une société avançant à toute allure. Avec sept productions, le groupe mené par Tony Dekker, chanteur à la voix sensible, a été particulièrement productif ces dernières années, avec notamment la parution de leur dernier album The Waves, The Lake en 2018.

Billets en vente ici.

Robert Charlebois
6 au 8 juin à la Salle Wilfrid-Pelletier

Ayant fait sensation à Québec lors de la première de son nouveau spectacle Robert En Charleboiscope, le Montréalais en met plein la vue sous la thématique du kaléidoscope et ses effets psychédéliques. L’illustre musicien québécois revient sur ses plus grands succès, entouré d’un écran géant et d’effets lumineux saisissants et colorés ! Accompagné de plusieurs musiciens, notamment par deux batteries jouant en simultané, l’auteur-compositeur-interprète, qui célébrera ses 75 ans ce mois-ci, garde la forme et propose un spectacle original et dans l’ère du temps, étant mis en scène par une équipe de créateurs allumés (4U2C et Champagne club sandwich).

Billets en vente ici.

 

On poursuit avec la semaine suivante :

Événements à venir

Vos commentaires