Festival '77 Montréal
Nouvelle Publié le

’77 MONTRÉAL | 5 vidéos pour nous mettre dans l’ambiance du nouveau festival

Le tout nouveau festival punk d’evenko, ’77 MONTRÉAL, se tiendra ce vendredi à l’île Notre-Dame. Puisque l’événement se veut une célébration des 40 ans du mouvement punk, Sors-tu.ca vous propose 5 vidéos, certains récents et d’autres moins, qui mettent bien la table pour l’événement.

1. Rancid et Dropkick Murphys au Vans Warped Tour 2003

Non seulement Rancid et Dropkick Murphys seront les têtes d’affiche de la première édition de ’77 MONTRÉAL, mais il est prévu que les deux groupes soient sur scène ENSEMBLE lors du rappel selon l’horaire officiel !

Ce n’est pas la première fois que le groupe punk celtique de Boston et la bande de Berkeley s’uniront sur scène. C’était notamment survenu au Vans Warped Tour en 2003.

 

2. X chez Letterman en 1983

Un peu méconnus au Canada, X fait pourtant partie de la toute première vague de punk américain, à la fin des années 1970 et au cours des deux décennies suivantes, et est souvent cité comme l’une des influences majeures pour plusieurs groupes punk à venir par la suite.

On vous a déniché une vieille apparition du groupe à l’émission télé de David Letterman, en 1983, pour interpréter la chanson Breathless, tiré du 3e album du groupe, More Fun in the New World. L’échange entre Letterman et la chanteuse Exene Cervenka en début de vidéo vaut le visionnement à lui seul !

 

3. Madball joue It’s My Life d’Agnostic Front

Pour ceux qui l’ignorent, le chanteur de Madball, Freddy Cricien, est le demi-frère de Roger Miret, leader du groupe Agnostic Front, considéré comme l’un des pionniers de la scène hardcore punk new-yorkais. Cricien faisait d’ailleurs parti du groupe, avant de fonder Madball à la fin des années 1980, et interprète souvent des titres de Agnostic Front lors des spectacles de Madball, comme en témoigne cette version de It’s My Life, qui date de 2013.

4. The Kingpins jouent On The Run dans un club obscur de Montréal en 1995

La carrière du groupe ska montréalais The Kingpins a rapidement pris de l’ampleur en 1995 avec ce tout premier hit, que le groupe interprète ici dans un bar montréalais nommé le Jailhouse Rock Café, qui était situé au 30 rue Mont-Royal Ouest (qui abrite maintenant le Kif-Kif Import, une entreprise spécialisée dans la fabrication personnalisée, la vente de meubles en bois et décorations exotiques).

5. Genetic Control quelque part à Montréal en 1985

Groupe montréalais actif sur la scène underground punk dans les années 1980, Genetic Control fait aussi partie de la programmation de ’77 MONTRÉAL. Il existe peu de traces de leurs prestations en ligne, mais on a déniché celle-ci, dont la qualité laisse un peu à désirer, mais on peut tout de même y voir la fureur de leurs shows à l’époque.

Le festival ’77 MONTRÉAL se tiendra ce vendredi 28 juillet dès 13h à l’île Notre-Dame. Billets en vente par ici.

Événements à venir

Vos commentaires