Alaclair Ensemble
Critique Publié le

Alaclair Ensemble au Club Soda | Les mononcles ont encore du fun

Deux fois plutôt qu’une, qu’ils se sont remplis le Club Soda, les gars d’Alaclair. C’est sûr qu’après avoir sorti un album comme Le sens des paroles, y’a de quoi feeler party. Et on vous confirme que même si c’était la deuxième fois qu’ils présentaient ce même show dans la même salle dans la même période, on a vu aucun signe de fatigue là.

 

Photos du show du 30 novembre dernier:

 


Party d’adultes

Pas de fatigue, mais quand même pas les acrobaties habituelles. La désormais légendaire session de push-up a été abandonnée pour ce nouveau spectacle. L’aspect théâtral et les nombreux discours de sieur Robert Nelson ont aussi partiellement pris le bord.

Pour les habitués d’Alaclair, ces parcelles des spectacles du groupe étaient devenus la norme. Un show d’Alaclair sans push-up, c’est pas un show d’Alaclair, qu’on aurait pu penser.

Mais au contraire, de mettre de côté certains traits plus humoristiques de leurs performances fait quasiment du bien.

En fait, c’est en parfaite logique avec l’évolution sonore et lyrique du groupe. Oui, y’a de la blague et de l’autodérision sur Le sens des paroles (« On est dans la place, parle à personne comme des losers » de rapper Maybe Wats sur De Partout), mais y’a aussi une maturité nouvelle.

Genre y’a pas d’équivalent Calinour sur cet opus-là.

Au lieu d’épreuves physiques et de personnages fictifs, ce qu’on a eu hier c’est les gars eux-mêmes, avec leurs amis (dont Mash qui est monté sur scène justement pour chanter Calinour, puis Obia Le Chef qui s’occupait de la première partie) et leurs blondes (Modlee et Caro Dupont ont accompagné le groupe pour quelques tounes) dans un décor sobre. Deux petites feuilles bas-canadiennes en néon comme background, sans plus.

Ben, sans plus.

Y’avait quand même un dispositif qui faisait tomber une matière blanchâtre du plafond. Était-ce de la neige? Était-ce de la mousse? Avait-ce un quelconque lien avec une chanson précise? Eille comment ça ils jouent deux fois La famille hein?

Tant de questions, une seule réponse : on s’en sac’. Tant que ça a fait sourire la foule.

Et y’a aussi eu le bout où tous les membres se sont ramassés à chanter en plein milieu de la foule.

Et qu’il sont retournés sur scène à dos de bodysurf.

Ouain c’était le party, dans le fond.

Événements à venir

Vos commentaires