Angèle
Critique Publié le

Angèle au MTELUS | Le début d’une longue histoire d’amour

Angèle – ce nom vous dit quelque chose ? Si ce n’est pas déjà le cas, retenez-le car elle est là pour rester. Déjà trop populaire pour un MTELUS qui affichait complet depuis bien des mois déjà, cette jeune artiste belge est en ascension fulgurante et il va de soi que ce n’est que le début. Le spectacle que la jeune femme a offert hier soir a su dépasser les attentes et justifier pourquoi ce nom est sur toutes les lèvres depuis plusieurs mois. Dynamique, pétillante, talentueuse et charismatique sont des mots qui vont à merveille avec elle.

Ce spectacle suivant la parution de son album Brol en octobre dernier marquait le deuxième passage d’Angèle au Québec. L’an dernier, alors que quelques chansons seulement étaient sorties, elle avait ouvert pour Hubert Lenoir lors des Francos de Montréal. Cette fois-ci performant sur la scène du MTELUS pour un public bien compact et admiratif dans le cadre de la 31e édition du même festival, la jeune artiste n’a pas perdu de temps pour faire remarquer sa présence. Dès qu’elle a posé les pieds sur scène, la foule s’est elle aussi enflammée. La Thune a donné le coup d’envoi pour une soirée qui n’allait être que positive.

Brol, mais avec un petit extra

Bien que le répertoire de la chanteuse soit encore quelque peu maigre avec un seul album à son actif, cette dernière ne s’est pas contentée d’un court spectacle pour autant.

Photo par Frédérique Ménard Aubin

Non seulement l’entièreté de l’excellent album Brol a été joué, mais quelques reprises ont su se tailler une place de choix dans la grille de chansons. Pour ce qui est des chansons tirées de Brol, ces dernières semblaient toutes avoir un certain je-ne-sais-quoi additionnel lorsque jouées en spectacle. Chaque chanson était soit allongée, modifiée plus ou moins légèrement, ou remixée. Le tout donnait un résultat franchement agréable et donnait un punch supplémentaire à chaque titre.

Pour la plupart des chansons, Angèle prenait toute la scène pour se laisser aller et danser sur ses propres rythmes. Par moments, quatre danseuses se joignaient à elle pour exécuter des chorégraphies bien agréables à regarder. Le moment le plus fort du spectacle a probablement été la chanson Je veux tes yeux, alors que la chorégraphie et le rythme entraînant de la chanson ont semblé fusionner pour donner un tableau particulièrement fascinant.

Un public généreux

Impossible de parler du spectacle sans mentionner l’intensité et le dévouement du public. Ayant fait ses preuves lors de la première partie quand Eli Rose a demandé de crier pour qu’Angèle puisse entendre à qui elle allait s’adresser un peu plus tard, le public a ensuite chanté haut et fort toutes les paroles qui ont été chantées lors du moment de gloire de la chanteuse. Les acclammations fusaient de partout et ce, du début à la fin.

En constatant la vitesse à laquelle les billets se sont vendus, il allait de soi que la Belge réservait quelque chose pour le Québec qui est tombé sous son charme. Certains espéraient une supplémentaire ou une salle plus grande, mais c’est plutôt pour un retour en sol québécois en décembre qu’Angèle a opté. Le 13 décembre prochain, elle se produira sur la scène du Centre Bell ; l’occasion idéale de faire ou refaire la fête au son de la musique pop rafraîchissante d’Angèle.

Photo par Frédérique Ménard Aubin

À la découverte d’Eli Rose

Pour débuter la soirée et réchauffer la foule déjà bien fébrile, la Québécoise Eli Rose est timidement venue se présenter au public alors que la basse luminosité et les effets d’éclairage ne permettaient pas de distinguer son visage. Ce n’est qu’un peu plus tard qu’il aura été possible de la voir. Même s’il lui a fallu quelques chansons pour se laisser emporter par les rythmes pop bien produits, la foule a éventuellement saisi un peu mieux l’univers de l’ex-membre du duo Eli et Papillon et a terminé le bref passage de la chanteuse sur une note bien positive alors que la chanson Carrousel se faisait entendre.

 

Grille de chansons

  1. La Thune
  2. La loi de Murphy
  3. Balance ton quoi
  4. Jalousie
  5. Les matins
  6. Nombreux
  7. Mon amie la rose (reprise de Francoise Hardy)
  8. Victime des réseaux
  9. Je veux tes yeux
  10. Tout oublier
  11. T’es beau (reprise de Pauline Croze)
  12. Ta reine
  13. Flou
  14. La flemme
  15. Silence / J’ai vu

Événements à venir

Vos commentaires