Twenty-Seven

Twenty-Seven

L’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal est fier de présenter la première canadienne de Twenty-Seven, du compositeur Ricky Ian Gordon et du librettiste Royce Vavrek. Cet opéra transportera les spectateurs dans le plus célèbre salon parisien du XXe siècle, celui de Gertrude Stein, qu’ont fréquenté à leurs débuts les jeunes Hemingway, Picasso, Fitzgerald et autres artistes de la « génération perdue ». Les grands créateurs de demain, bien avant qu’ils ne soient reconnus comme tels, y réinventaient avec Gertrude Stein et sa conjointe, Alice B. Toklas, le monde de l’art et de la littérature, alors même que le monde s’approchait d’un précipice… Afin de recréer l’ambiance de ce lieu mythique, cet « opéra de salon » sera présenté dans l’intimité du Centaur Theatre, avec la crème des jeunes chanteurs canadiens, issus en grande majorité du programme de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, ainsi qu’un duo composé du violoncelliste Stéphane Tétreault et de la pianiste Marie-Ève Scarfone. Si un opéra peut être impressionnant dans une production magistrale à la Salle Wilfrid-Pelletier, il l’est tout autant dans un lieu comme le Centaur, qui permet une proximité unique avec les chanteurs. La production proposée pour Twenty-Seven, inspirée du cubisme et mise en scène par Oriol Tomas, constituera un écrin parfait pour revivre le Paris des années 1920 et 1930. D’ailleurs, l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal a pu constater récemment l’impact retentissant que des expériences plus intimes peuvent avoir : Svadba, présenté à guichets fermés la saison dernière, a remporté en février dernier le Prix Opus de l’Événement musical de l’année! Distribution L’équipe de Twenty-Seven met en valeur le talent remarquable des jeunes chanteurs canadiens, dont plusieurs stagiaires et diplômés du programme de perfectionnement de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. Alors qu’elle mène une carrière enviable en Europe, la mezzo-soprano acadienne Christianne Bélanger revient à Montréal pour interpréter le rôle de Gertrude Stein, en alternance avec la mezzo-soprano Rose Naggar-Tremblay. De leur côté, Elizabeth Polese et Andrea Núñez, deux sopranos en pleine ascension, présentement à l’Atelier lyrique, assureront en alternance le rôle d’Alice B. Toklas. À leurs côtés, plusieurs stagiaires présents et passés de l’Atelier : Rocco Rupolo (Pablo Picasso), Sebastian Haboczki (Francis Scott Fitzgerald), Spencer Britten (Doughboy), Nathan Keoughan (Leo Stein), Pierre Rancourt (Henri Matisse) et Scott Brooks (Man Ray). Ces interprètes seront accompagnés du tandem composé du violoncelliste Stéphane Tétreault et de la pianiste Marie-Ève Scarfone, également directrice musicale du spectacle. Les décors de Simon Guilbault, les costumes d’Oleksandra Lykova, les éclairages de Martin Sirois et les vidéos de Félix Fradet-Faguy, mettent en relief la subtilité et la profondeur de la mise en scène d’Oriol Tomas, tout juste de retour de ses débuts comme metteur en scène à l’Opéra d’Islande. L’histoire : Le salon où s’est écrit l’art du XXe siècle Dans leur salon parisien du 27 rue de Fleurus, Gertrude Stein et Alice B. Toklas accueillent ceux qui deviendront les plus grands artistes de leur époque : Hemingway, Picasso, Matisse, Fitzgerald. Le célèbre couple lesbien mène une existence rêvée et avant-gardiste, où l’art et l’intelligence priment, mais le contexte des deux grandes guerres altèrera l’esprit vif et l’espièglerie qui étaient leur quotidien. L’œuvre : Une expérience universelle Twenty-Seven a été créé en 2014 pour la mezzo-soprano Stephanie Blythe, qui rêvait d’interpréter Gertrude Stein sur scène. L’Opera Theatre of St.Louis a commandé l’œuvre au compositeur américain Ricky Ian Gordon et au librettiste canadien Royce Vavrek, tous deux très en demande à travers l’Amérique du Nord. Dans ses mots, rapportés par le journaliste Shawn E. Milnes, Ricky Ian Gordon explique que Stein constituait un matériau idéal pour devenir la protagoniste d’un opéra : « Sa vie n’a été qu’un immense doigt d’honneur. Elle est restée fidèle à elle-même jusqu’à la fin, que cela plaise ou non, jusqu’à ce qu’elle devienne l’une des personnes les plus célèbres de l’histoire » (The Daily Beast, 2016). Il poursuit, en entrevue avec l’Opéra de Montréal, en expliquant que l’œuvre constitue selon lui « l’histoire d’amour du XXe siècle ; et non seulement est-ce l’amour de ces deux femmes, mais également l’amour de l’art comme nous le connaissons aujourd’hui. » Opéra : Twenty-Seven de Ricky Ian Gordon et Royce Vavrek Genre : opéra de chambre Structure : 5 actes Langue : en anglais avec surtitres français et anglais Livret : Royce Vavrek Création : St.Louis, Opera Theatre of St.Louis, 2014 Production : Productions ODM inc.
PSST!
Psst ! Sois le premier averti lorsque Twenty-Seven passe par ici !   
X