Flume
Critique Publié le

Bluesfest d’Ottawa 2017 – Jour 8 | Migos et Flume sous le signe des mêlées et des battements

Téléphone à la main, les milléniaux et la génération qui les suit étaient prêts à faire la fête sur les plaines LeBreton en arrivant assez tôt en soirée pour voir les prestations de Migos et de Flume. C’est donc une foule agitée et survoltée qui a envahi les plaines LeBreton jeudi soir. Retour sur une soirée mouvementée, au cours de laquelle les festivaliers ont aussi pu voir à l’oeuvre Foy Vance, Daniel Caesar et Lil Yachty.


Migos

Se rendre sur les plaines n’aura pas été facile hier. Il faut dire que la performance de Migos a commencé 30 minutes plus tard que prévu permettant ainsi à plus de festivaliers d’entrer sur le terrain.

Les festivaliers arrivés sur le tard se sont pressés sur la foule déjà entassée devant la scène principale qui attendait avec impatience de voir Migos. Le groupe, composé de trois rappeurs d’Atlanta, avait déjà donné une prestation quelques jours auparavant au Festival de Québec.

Bousculées et pressées de tous bords et tous côtés, plusieurs personnes ont dû être prises en charge par les services de sécurité, avant même que Migos arrive sur scène vers 19 h 45. Mais cela n’a pas refroidi les ardeurs des festivaliers.

Migos a entamé le spectacle avec Get Right Witcha, avant de poursuivre avec Slippery. La foule, déjà énervée, explose alors et libère enfin son énergie.

Migos a interprété assurance plusieurs chansons de son nouvel album, C U L T U R E, sorti en janvier 2017, notamment Call Casting.

La foule entonne d’ailleurs avec Migos les paroles des chansons Hannah Montana (qui n’a absolument rien à voir avec le personnage popularisé par Miley Cyrus), Handsome and Wealthy, de son dernier succès T-Shirt et de la favorite du public Bad and Boujee.

Il faut cependant souligner que c’est le titre Fight Night qui résume le mieux le comportement de la foule, puisque plusieurs bagarres ont éclaté au cours du spectacle.

Migos a conclu sa prestation à 20 h 30 [n.d.l.r. : soit une demi-heure plus tard que prévu aussi…], avec Out Yo Way, sous les applaudissements d’un public qui était déjà conquis dès le début. La masse de spectateurs se détourne alors presque aussitôt pour aller voir Lil Yachty à la scène Claridge.

Migos-Rbcbluesfest-Ottawa-Sorstuca-2017-2

Flume

C’est certainement Flume qui a attiré la foule jeudi soir sur les Plaines LeBreton.

Dès les premières secondes de la chanson Helix, le rideau, qui dissimulait la scène tombe alors sous les cris de joie des spectateurs.

Flume fait quelques secondes plus tard son apparition sur scène dans un cubicule, à l’allure futuriste. Il restera dans ce cubicule pendant tout le spectacle uniquement illuminé par des jeux de lumière derrière lui qui s’accordent au rythme de la musique. 

Flume-Rbcbluesfest-Ottawa-Sorstuca-2017-4

Il a enchaîné avec On Top, Smoke and Retribution et Insane grâce à des transitions réussies et assez harmonieuses. Flume en profite en effet pour prolonger avec talent les chansons. Il ajoute des rythmes synthétiques aux versions studio, enflammant ainsi la foule qui en redemande.

Flume joue les chansons coup de cœur de la foule : un remix de Tennis Court (de Lorde, qui sera de passage à Osheaga). Il fait la transition avec le succès Never Be Like You, qui résonne et se répercute au sein d’une foule déjà gagnée. Surfant sur cette montée d’énergie, il entame ensuite la chanson Say it, qui électrise les festivaliers. C’est le point culminant de la soirée et du spectacle.

Profitant de l’énergie de la foule, il joue ensuite un remix plus long de You & Me de Disclosure.

Flume restera sur scène plus longtemps que prévu pour le plus grand plaisir des festivaliers, certains tentant encore de se faufiler en avant.

Il aurait été intéressant de voir Flume interagir plus avec le public. Il s’agit donc d’une prestation portée par la passion et l’adoration d’un public animé, mais qui, somme toute, n’a pas été personnalisée pour Ottawa.

Événements à venir

Vos commentaires