Bookakee
Critique Publié le

Bookakee et invités aux Foufs | Un char d’assaut envahit Montréal!

Quatre groupes metal ont démontré vendredi soir qu’on peut réellement gagner dans l’éternel combat de la vie ici-bas… Que quelque soit l’adversité, nous ne sommes pas seuls. Que les créateurs et le public se joignent à cette « guerre », qui prend vie grâce aux les créations. Qu’ensemble, on peut souligner à grands traits métalliques cette bataille victorieuse. Résumé d’une soirée pesante, divertissante et même humoristique, présenté aux Foufounes Électriques par Xtrem Productions!

The Unconscious Mind : un « tank »

La présence de Louis-Paul Gauvreau, qui a participé à l’émission « La Voix » ce printemps, a attiré bien des curieux. Pour ceux qui auraient vécu sous terre les derniers mois, vous pouvez voir son parcours ici! Pilotant le lourd char d’assaut de The Unconscious Mind, l’énergumène chevelu lance au public : « On est contents de vous voir, ma gang de criss! ». Il explique que la dernière prestation du groupe était au même endroit, il y a trois ans. Le public répond vivement, et ça s’énerve au parterre :  un homme à la tête de cheval ainsi qu’un pirate sèment la joie dans un trash plus que festif!

« C’est super excitant, le retour du groupe » dit-il, tout sourire. Après 3 ans d’inactivité, le quatuor de la Rive-Sud de Montréal a démontré que ce hiatus leur fut fort profitable. Ces soldats en uniforme sombre ont lancé leur black/death metal dans la figure d’un public vorace… Les membres sont un peu taciturnes, mais on comprend qu’ils se concentrent sur leur jeu complexe. Leurs chansons sont des armes puissantes, des munitions très précises et émouvantes, à garder près de son coeur.

Questionné à propos de son chemin de vie quelque peu « déviant », Louis-Paul Gauvreau mentionne qu’il a dû s’adapter. « J’ai arrêté le cégep, dû à l’émission, mais j’ai hâte de recommencer en janvier. » Et quels sont les projets à venir? « Pour « La Voix », pas le droit d’en parler! Sinon, on avait formé un autre groupe entre-temps, Helzgate, et on va jouer le 29 novembre à Montréal! ». Louis-Paul mentionne également : « On travaille aussi sur le deuxième album de The Unconscious Mind, et on a déjà quatre nouvelles chansons. » À suivre de près, donc! L’album « Where Philosophers Fall » (2012) est disponible ici.

 

Premiers spectacles des groupes Ta mère et The Path to R’lyeh

Le groupe montréalais Ta Mère, qui a commencé a créer un buzz en 2014, grâce à ses réinventions sur les classiques « fromagés »québécois (tels que « Tourne la page » et « La dame en bleu »), a offert une première prestation terriblement énergique et cohérente. Une attitude réellement professionnelle, malgré le côté humoristique et le ton léger! Coiffés de ridicules perruques et portant des gilets-filets kitsch et des v-necks bien exagérément décolletés, ils ont vraiment du plaisir à jouer ensemble (trois des membres faisant partie de Silver Wings Studios, de Montréal)… Le chanteur charismatique fait chanter le public à tue-tête, pendant que le guitariste enchaîne les sumo squat et les lunges, tout en faisant du popping/tapping à certains moments… Impressionnant! Mention spéciale à Martine Bourque (du groupe black metal montréalais Vehemal), qui a apposé ses excellents screams sur « Pleurs dans la pluie ». Dommage, toutefois, que le groupe ne fasse pas ses propres chansons… On serait curieux de voir ça! Ce fut un excellent premier show, d’ailleurs.

Autre groupe qui a offert une solide première prestation :The Path to R’lyeh. Ce groupe, qui s’autoproclame « technical slam death metal », a démontré son lourd talent en ouvrant le spectacle. Les cinq enragés nous ont fait goûter à leur excellente poutine sonore : impardonnable et adipeuse à souhait! Le chanteur est réellement possédé et grafigne d’invisibles «hommes-poissons » – leur concept étant articulé autour de H.P. Lovecraft. C’est tight en maudit pour un premier spectacle, même si ça reste peu défini par moments et certains membres sont inexpressifs… Malgré tout, ils ont très bien réchauffé la salle!

Bookakee : comédie verdâtre et glauque

Le groupe montréalais Bookakee, qui fêtait ses 10 ans, a présenté une performance très théâtrale et haute en couleur (surtout en vert!). Ils ont débuté avec une mise en scène, où une nonne se fait éventrer et lèche ensuite le sang du bébé extirpé de ses tripes… Ils ont interprété leurs propres compositions, très rapides et brutales (on apprécie les interstices clean, qui pourraient être plus longs parfois, pour rajouter de la dynamique), ainsi que des « covers » de jeux vidéos, dont notamment « Mario world ». Malheureusement, le public n’est plus vraiment présent, car il commence à se faire tard… Mais le chanteur masqué clame tout de même « Merci à tous d’être restés, même si on a pas passé à la TV! » En effet, Philippe Langelier avait auditionné pour Canadian Idol il y a quelques années, démontrant son grand talent en interprétant une chanson de Dimmu Borgir… Bref, une performance agressive et visuelle qui aurait pu être acclamée davantage, si le spectacle en entier n’avait pas eu une heure de retard.

Somme toute, une excellente soirée offerte par Xtrem Prods, avec des performances massives, à la fois enlevantes et cocasses. Un rappel de la lutte constante envers nos propres démons intérieurs… Un cri pour nous rapeller à l’ordre, nous dire de cesser de courber l’échine sous le poids de tout ce qui nous ronge!

Vos commentaires