Cahier de la rentrée Culture Cible
Nouvelle Publié le

Cahier de la rentrée Culture Cible | 10 idées de spectacles pour bien attaquer la rentrée

La période estivale touche tranquillement à sa fin, tandis que la rentrée des classes et au bureau se poursuit dans les chaumières. Pour bien attaquer cette période charnière de l’année, quoi de mieux que de piocher dans notre sélection de 10 spectacles. Du théâtre à la musique en passant par l’humour, Sors-tu.ca vous propose quelques idées originales qui raviront sans doute la famille et les amis pour l’automne à venir.

Musique émergente 
Barda Fest
14 septembre au Parc des Voltigeurs (Drummondville)

Le Barda Fest, festival de musique émergente à Drummondville, a une belle prise en tête d’affiche pour sa deuxième édition: Forest Boys, le nouveau projet musical de Julien Chiasson et Rémy Bélanger (aussi membres de la formation The Seasons). Dans la dernière année, le groupe a fait des spectacles à travers la province et a remporté les honneurs aux Apéros FEQ.

Aussi, Annie Sama (auparavant connue sous le nom d’APigeon) présentera sa pop/électro avant-gardiste aux sonorités industrielles, influencée par Grimes. Elle est une artiste et productrice multidisciplinaire (musique, mode, danse), qui a lancé l’année dernière son EP Clear. Zen Bamboo, groupe de rock/grunge francophone québécois, sera aussi de la partie. Ces vilains garnements ont quatre EP à leur actif chez Simone Records et ont entre autres participé au Festival SOIR et au FME.

Dans un autre registre, la poète Emmanuelle Riendeau lira des textes tirés de son recueil Désinhibée (publié aux Éditions de l’Écrou), elle qui est influencée par le hip-hop. Pour finir, le producteur et DJ Suray Sertin, oeuvrant dans l’électro/dance, prendra aussi part au festival. Une programmation éclectique, pour les gens voulant célébrer la fin de l’été lors d’une journée en nature.

Budget :
de 26,60$ à 30$

Billets en vente ici.


Rap français
SCH
26 octobre à L’Olympia et L’impérial Bell de Québec le 27 octobre

La star du rap français SCH (Julien Schwarzer) sera de passage à Montréal et Québec. Il présentera entre autres des pièces de son troisième album, JVLIVS (2018), certifié disque de platine en France, avec plus de 100 000 ventes. Depuis 2006, l’artiste originaire de Marseille a lancé deux EP et une mixtape en 2015, nommée A7, duquel le single Liquide (feat. Lacrim) a aidé à son ascension dans le milieu du rap. Gardant un rythme soutenu dans ses créations, il a livré deux albums studio en deux ans, Anarchie et Deo Favente (2016 et 2017). C’est donc l’occasion de le voir en prestation. Des billets pour rencontrer l’artiste sont aussi offerts!

Budget :
de 51$ à 126,30$ (Meet & Greet)

Billets en vente ici.


Rock
Raphaël Dénommé
5 octobre à L’Esco

Après avoir joué au Festival Bières et Saveurs de Chambly, l’auteur-compositeur-interprète Raphaël Dénommé présentera sur scène son blues/rock aux accents sudistes, qu’il appelle lui-même le «castor blues québécois»! Descendant de Bernard Adamus et héritier de la lignée des Colocs, sa musique est inspirée du son cajun des bayous de la Louisiane. Originaire de Varennes, cet artiste a fait plus de 70 spectacles depuis 2015, voyageant à travers le Québec, mais aussi à Vancouver et à La Nouvelle-Orléans. Il jouera donc des chansons de son premier album complet, Bayou Saint-Laurent, lancé il y a près d’un an. Pour être plongé dans l’univers déjanté de ce bluesman au langage bien québécois, c’est la soirée toute indiquée.

Budget : 20$

Billets en vente ici.


Afrobeat
Niska
8 novembre à L’Olympia et 9 novembre à l’Impérial Bell de Québec

Niska sera de passage à L’Olympia le 8 novembre et à l’Impérial Bell de Québec le lendemain, après avoir reporté le concert initialement prévu le 27 avril dernier. Originaire de la banlieue parisienne, ce rappeur français/afrobeat âgé de 23 ans s’est rapidement démarqué de ses contemporains depuis son premier clip Guévaraché, mis en ligne en 2014. Niska s’est fait connaître à l’échelle nationale en 2015 grâce à un feat avec Maître Gims sur la chanson Sapés comme jamais. Son album Commando (2017), qui présente des collaborations avec Booba, MHD, Skaodi et Nk.F., a été certifié disque d’or une semaine après son lancement (et disque de platine à la deuxième semaine!). Le single Réseaux a d’ailleurs cumulé plus de 200 millions de visionnages sur YouTube. À noter que les billets achetés pour le 27 avril seront valables pour la nouvelle date.

Niska vient tout juste de sortir un nouvel album intitulé Mr Sal le 6 septembre dernier, lequel comprend le tube Médicament en featuring avec Booba.

Budget : 74$

Billets en vente ici.


Humour
Laura Laune
30 octobre à L’Olympia

Revel & Dark Smile Productions présentent Le diable est une gentille petite fille, premier one woman show de Laura Laune, humoriste, comédienne et musicienne belge. Dans ce spectacle, la jeune femme décomplexée aborde différents sujets comme l’homosexualité, l’homophobie ou la maltraitance, et ce, à travers un humour noir incisif. Le tout, malgré son look de jeune fille innocente, d’où le titre. Il s’agit d’un spectacle qu’elle a déjà joué à Paris et en France, et avec lequel elle a remporté 17 prix dans plusieurs festivals d’humour. Direction l’Olympia, pour passer un moment en compagnie d’une artiste qui fait éclater les tabous.

Budget :
de 36,80$ à 41,70$

Billets en vente ici.


Rap métal
Ghostemane au MTELUS
9 novembre à 19h30

En provenance de la Floride, Eric Whitney, alias Ghostemane, a d’abord joué dans des groupes locaux de punk et de doom métal. Il a ensuite démarré sa carrière en tant que rappeur, puis s’est installé à Los Angeles. Il a ensuite trouvé du succès dans l’underground, et la plateforme SoundCloud lui a aussi attiré de la notoriété. Le mélange de ses influences musicales (métal comme Bathory, Deicide, et Mayhem mais aussi des groupes de hip-hop tels que OutKast et Three 6 Mafia) résulte en des chansons peu communes et amenant un certain vent de nouveauté à ces deux scènes a priori très différentes. Pour entendre cette fusion improbable, c’est un rendez-vous au MTELUS.

Budget :
de 40,75 $ à 46,75 $

Billets en vente ici.


Musique du monde
Idan Raichel
7 novembre à L’Olympia

Idan Raichel est un claviériste, compositeur, interprète et arrangeur israélien, qui fusionne de façon audacieuse différents styles musicaux. L’artiste a créé un grand impact sur sa terre natale grâce à son premier album Idan Raichel’s Project, lancé en 2002. Depuis, il surfe sur la grande vague de son succès, visitant les salles les plus prestigieuses à l’international. Il s’est d’ailleurs produit à l’Eurovision cette année, avec son groupe de 25 chanteurs et musiciens. Il sera de passage à Montréal (et aussi à Québec, Toronto et New York) pour proposer un concert plus intime cette fois, alliant le piano à sa voix. Pour ceux qui veulent entendre le croisement de plusieurs cultures à travers l’électronique, le folk israélien et les musiques traditionnelles africaines.

Budget :
de 52,60$ à 87,70$

Billets en vente ici.


Humour
Michel Boujenah
10 novembre à L’Olympia

Entre le 30 octobre et le 16 novembre 2019, l’acteur, humoriste et réalisateur franco-tunisien de renom Michel Boujenah fait une tournée dans la belle province pour présenter son nouveau spectacle Ma vie encore plus rêvée. À propos de celui-ci, il écrit qu’il « faut continuer à rire de tout, mais pas n’importe comment », et que d’ailleurs, le texte de son spectacle sera changeant de date en date, s’adaptant aux différentes situations. Remarqué d’abord dans le film Trois hommes et un Couffin de Coline Serreau en 1984, Michel Boujenah compte plus de 30 ans d’expériences artistiques diverses, partageant ses passions entre le théâtre, le cinéma et la scène. Son arrêt à Montréal le 10 novembre est à ne pas manquer.

Budget : 54,30$

Billets en vente ici.


Electro / Swing
Caravan Palace
7 octobre au MTELUS

Autre mélange de genres inusité: Caravan Palace rejoint l’électro et le swing, pour créer des chansons énergiques, ayant de fortes sonorités cuivrées. Le groupe français a lancé le 30 août 2019 dernier son quatrième album studio, Chronologic. Caravan Palace est né de la rencontre de trois compositeurs d’électro aimant le jazz manouche, auxquels la chanteuse Zoé Colotis s’est greffée. Ils écrivent des chansons depuis février 2005, et de ce processus sont sortis multiples démos et singles. Le groupe a tourné à travers toute la France de 2006 à 2007, après s’être fait connaître sur Internet. Leur premier album est sorti en octobre 2008 et a rencontré un succès européen. Puis, ils ont lancé PANIC en 2012, et <|°_°|> (aussi appelé Robot) en 2015. Ils sont considérés parmi les pionniers de cette tournure moderne du style big band. Définitivement à entendre.

Budget : 103,50 $

Billets en vente ici.


R’n’b / Soul
Joé Dwèt Filé
9 novembre à L’Olympia

L’auteur, compositeur, interprète et ingénieur du son d’origine haïtienne Joé Dwèt Filé présentera un spectacle à Montréal dans le cadre de sa tournée À Deux. En mars, il a dévoilé son premier album du même nom. Ce chanteur de r’n’b soul/afrobeat s’est initialement fait connaître en créant des chansons pour les grands noms du zouk et du kompa, dans le milieu de la musique afro-caribéenne. Il est derrière les hits Que toi de Stony et Mamahé de Vegedream, qui est d’ailleurs disque d’or. Il a lancé sa première mixtape solo en juin 2018, #ESOLF (Et si on le faisait), qui cumule plus de 20 000 ventes (digital seulement). L’artiste a ensuite fait une tournée, notamment à travers toute la France, puis en s’arrêtant à New York, au Canada, en Suisse et en Belgique. Il sera donc de retour à Montréal cette année. C’est l’occasion d’entendre ses succès!

Budget : 42,40$

Billets en vente ici.

Événements à venir

Vos commentaires