Carly Rae Jepsen
Critique Publié le

Carly Rae Jepsen au MTELUS | Fluo, paillettes et enthousiasme

Carly Rae Jepsen était au MTELUS le jeudi 12 septembre dans le cadre de sa tournée mondiale The Dedicated Tour, alors qu’elle y présentait son premier spectacle en tant que tête d’affiche. Alternant habilement entre ses deux derniers albums («E-MO-TION» et «Dedicated») et son dernier EP («E-MO-TION: Side B»), Carly Rae Jepsen n’a presque jamais retiré le sourire de ses lèvres, tout en enchaînant 22 chansons.


Forte affection du public

L’excitation de Carly Rae Jepsen paraissait, par ses interprétations dramatiques, mais aussi par ses petites danses semi-improvisées. Son maquillage et sa coiffure, qui consistaient notamment de fluo et de paillettes, ont permis de renforcer cette joie. Les nombreuses interactions physiques avec la foule en délire n’ont fait qu’accentuer l’affection du public. Cela s’est fait sentir dès le départ, alors que les musiciens habillés en blanc (couleur thème du dernier opus de la chanteuse) sont apparus sur scène, et ce n’est jamais reparti.

Souvent considérée comme un one-hit wonder, Carly Rae Jepsen a prouvé que son répertoire pop est assez large, et que ses admirateurs la suivent dans ce cheminement. Ainsi, bien que les chansons les plus acclamées aient clairement été les succès Call Me Maybe, Run Away With Me et Party for One, le parterre du MTELUS n’a eu aucun mal à enchaîner les chansons avec l’artiste canadienne, qui en est à son quatrième album. C’est par l’aspect universel, populaire et accessible de ses chansons d’amour que Carly Rae Jepsen semble toucher ses fans, ce qui peut néanmoins entraîner un certain manque de personnalité.

Une certaine impression de longueur

Le spectacle a frôlé l’essoufflement à mi-chemin, lorsque des chansons comme Fever et Cry semblaient moins attirer l’attention du public, majoritairement masculin. L’impression de longueur est repartie une fois que la sensuelle Want You in My Room est apparue. Fait cocasse, la chanteuse a mentionné tout juste avant son nouveau morceau Julien que le fameux Julien dont il est question vient de… Montréal! «Don’t call me!» («Ne m’appelle pas!») s’est-elle exclamée avant de commencer la chanson.

En première partie, la sélection astucieuse de la chanteuse canadienne Ralph a permis de bien réchauffer la salle. L’électropop à saveur rétro de l’artiste ontarienne adhérait parfaitement au style de Carly Rae Jepsen. Ses chansons, ayant un ton à la fois confiant et doucement arrogant (rappelant Kacey Musgraves), s’enchaînaient sans longueur. Ayant déjà collaboré avec le duo montréalais Milk & Bone, Ralph a confié à la foule que son désir de faire des spectacles est apparu après les avoir vues à la Place des Arts.

Un spectacle un peu prévisible

Somme toute, Carly Rae Jepsen a offert un spectacle sans grands imprévus et sans grandes innovations dans la mise en scène. Sans aucune pause, le spectacle perdait de son intimité et dénuait parfois les chansons de leur sensibilité. Les nombreux artifices et le dynamisme contagieux de la chanteuse ont toutefois permis de dissimuler cette légère impression de prémâché et de précipitation.

Carly Rae Jepsen Setlist MTELUS, Montreal, QC, Canada 2019, The Dedicated Tour

Événements à venir

Vos commentaires