Catfish and the Bottlemen
Critique Publié le

Catfish and the Bottlemen au Théâtre Corona | De l’assurance à revendre

Groupe indie rock gallois, c’était la première fois qu’on voyait Catfish and the Bottlemen en salle à Montréal mercredi soir. Après une annulation en mars 2015 puis un passage rapide à Osheaga la même année, on avait hâte de voir en salle ce groupe vanté par David Letterman.


Et le groupe n’a pas déçu durant son passage au Théâtre Corona. C’est assez fascinant de constater toute l’assurance que le groupe et particulièrement le chanteur Van McCann ont acquis sur scène depuis leurs débuts. À l’origine relativement timide, le groupe n’a plus rien de l’innocence du débutant. Déchainés, les quatre membres s’investissent corps et âmes dans leurs mélodies qui s’avèrent plutôt lourdes sur scène.

Malgré un « nouvel » album paru il y a près d’un an (The Ride), la soirée s’est amorcée dans le style de The Balcony, paru en 2014 avec les deux pièces qui ouvrent aussi l’album, les excellentes Homesick et Kathleen. La situation s’est vite rééquilibrée et le groupe a offert presqu’autant de pièces des deux albums et pas de rappel. À l’ère des « rappels » préprogrammés, on a presqu’envie de dire que c’est rafraîchissant!

Les quatre musiciens se sont permis au moins deux jams importants durant la soirée, notamment durant Business puis pour clôre la soirée, sur Tyrants. Des moments improvisés qui ont su mettre en valeur leur fougue et leur talent, particulièrement du côté du batteur Bob Hall et du guitariste principal Johnny Bond. Supportés par l’abondance de jeux de lumières, on se croyait presque dans un mini-aréna avec un groupe de rock établi.

Catfish and the Bottlemen est définitivement sur une lancée. Il connait une très belle évolution et une ascension graduelle fort prometteuse. Mais à voir la salle bien-garnie-mais-pas-si-pleine mercredi soir, le groupe britannique demeure pour le moment un secret bien gardé.

Grille de chansons

  1. Homesick
  2. Kathleen
  3. Soundcheck
  4. Pacifier
  5. Anything
  6. Business
  7. Oxygen
  8. Postpone
  9. Twice
  10. Fallout
  11. Outside
  12. Hourglass
  13. 7
  14. Cocoon
  15. Tyrants

Vos commentaires