Shows à voir
Nouvelle Publié le

Ces 5 concerts de septembre qui vont te faire quitter ton sofa

L’été touche à sa fin et les températures étouffantes laissent place à une clémence bienvenue. Une occasion aussi de sortir encore un peu, même si on commence à être tentés par les soirées chill à écouter Netflix accompagné(e) d’une succulente pizza (hawaïenne, évidemment [ndlr: consommer de la pizza hawaïenne peut causer la mort]). Alors pour ne pas rentrer dans cette spirale négative (surtout en matière de pizza), Sors-tu.ca te présente 5 concerts immanquables à Montréal qui vont te faire quitter le sofa pour la salle de spectacle.

1. Voyage interstellaire avec Massive Attack

Leur show du 11 mars dernier annulé, c’est dans la foulée que Massive Attack a annoncé une date de remplacement pour les Montréalais. La demande étant pour le moins forte, on troque la Salle Wilfrid-Pelletier initialement prévue pour le Centre Bell, question d’accommoder ceux et celles qui étaient déçus de n’avoir pas réussi à mettre la main sur des précieux billets.

Alors, à quoi s’attendre sur scène ? Une interprétation de l’incontournable album de 1998, Mezzanine, dans le cadre d’une tournée marquant les vingt ans de la sortie du troisième opus du groupe formé à Bristol. Par leur trip hop intense, 3D et Daddy G procureront des émotions fortes à travers des basses lourdes et des percussions percutantes sur des chansons devenus cultes comme sur Teardrop, Inertia Creeps, Risingson ou encore Angel.

Massive Attack se produira au Centre Bell le samedi 14 septembre, et quelques billets à prix fort raisonnable sont encore disponibles sur le site d’evenko.

2. Joyeuseté festive avec Judah & The Lion

En près de dix ans, Judah & The Lion a fait une percée incroyable en Amérique du Nord. Si leur premier album Kids These Days a pu faire sensation à sa sortie il y a environ quatre ans, c’est surtout le récent Pep Talks qui fait mousser la scène musicale américaine. L’imposant album, paru en mai dernier et solidement ancré dans les charts U.S, entremêle différents styles musicaux (americana, rock, folk, et même hip hop) à travers 17 titres qui retracent différents thèmes pas souvent joyeux (maladie mentale, divorce, alcoolisme) malgré la musique entraînante du groupe de Nashville, à l’image de Over My Head et l’envoûtante Queen song/human.

Pour découvrir Judah & The Lion en spectacle, rendez-vous le dimanche 22 septembre au Théâtre Corona. Des billets sont disponibles à cette adresse.

3. Explosion sonore avec Built To Spill

Incontournable membre de la scène rock indépendante des années 90, Built to Spill en a inspiré plus d’un avec sa musique recherchée (on pense à The Strokes ou Death Cab For Cutie par exemple). À la fois géniaux dans les 90’s et décevants dans les 2000’s, le groupe mené par le barbu chanteur-guitariste Doug Martsch est revenu sur le devant de la scène en 2015, après six ans d’absence, avec l’énergie des débuts à la parution de Untethered Moon (une critique de leur dernier spectacle à Montréal à lire par ici).

Dans le cadre des 20 ans de la parution de l’excellent et acclamé Keep It Like a Secret, le groupe formé Boise dans l’Idaho repart ainsi en tournée nord-américaine pour y interpréter les titres de leur quatrième album studio en carrière tels que les incroyables The Plan, Carry The Zero ou Broken Chairs.

Built To Spill jouera au Théâtre Corona le samedi 21 septembre, et des billets sont encore disponibles ici.

4. Débauche d’énergie avec Moon Hooch

Il n’y a pas à dire, Moon Hooch sait comment faire lever la foule. Formé en 2010 dans la Mecque du jazz (ou presque; à Brooklyn), la formation américaine s’est depuis installée comme référence en matière de fusion, ce style laissant parcourir les entrailles d’une improvisation parfois inimaginable… et le tout dans une harmonie déconcertante faisant la renommée du groupe qui débuta sa carrière en jouant notamment devant le Metropolitan Museum of Art (MET) de New York.

Chez le trio, composé du tandem Wenzl McGowen/Mikael Wilbur au saxophone et de James Muschler à la batterie, les percussions y sont enivrantes alors que s’accumulent, sur ce lit rythmique explosif, des effluves de saxophone à faire trembler les murs, les mélomanes de ce monde et les curieux, parfois avides de sensations musicales fortes.

Moon Hooch se produira au Belmont le mercredi 11 septembre prochain dans le cadre de Jazz à l’année, une série du Festival International de Jazz de Montréal (FIJM). Des billets sont encore disponible par ici.

5. Nostalgie des seventies avec New World Men

Qui de mieux que New World Men pour rendre hommage à Rush ? Sous la houlette du bassiste accompli Marc Girard, le groupe québécois s’imprègne de l’univers musical du groupe formé dans les années 1970 pour en extraire le meilleur. À l’époque, la formation ontarienne secouait le monde du rock en dévoilant une série d’albums nourris d’une qualité instrumentale sans faille portée par ses membres, dont le charismatique multi-instrumentiste Geddy Lee.

Influençant bon nombres de groupes tels que Metallica, Primus ou The Smashing Pumpkins pour leurs compositions prog complexes teintées de hard rock et métal, c’est un véritable retour dans le temps que vivront les spectateurs à l’écoute de New World Men. Quoiqu’on dise, le rock n’est pas mort.

New World Men rendra hommage à Rush à L’Astral le vendredi 13 septembre prochain. Des billets sont encore en vente ici.


* Cet article a été produit en collaboration avec evenko.

Événements à venir

Vos commentaires