Tagada Jones
Critique Publié le

Chroniques du Sag | Tagada Jones et Code 40-11 aux 4 barils de Jonquière

Pour un second week-end d’affilée, la salle des 4 barils de Jonquière recevait cette fois-ci le groupe français punk-rock alternatif Tagada Jones, en tournée au Québec avec leur 100e spectacle présenté dans la province, accompagné du groupe montréalais Code 40-11.

Tagada Jones

Ce groupe français a fait ses preuves au cours des vingt dernières années. Ils ont parcouru 24 pays, produit plus de 1600 concerts et 7 albums studio.

Dignes héritiers de la scène alternative française, ils y sont reconnus par les prédécesseurs comme Bérurier Noir, Parabellum (avec le défunt chanteur Schultz décédé en septembre dernier) et Les Shériffs.

Les quatre français arrivent sur scène avec galanterie : “Bonjour jonquièrois, jonquièroises, nous sommes Tagada Jones.” À partir de ce moment-là, la centaine de personnes réunie y est allé de ses plus beaux pas de danse. À un certain moment, on a pu même apercevoir une tête d’orignal dans la foule.

Le chanteur de la formation avec ses textes militants et sa voix enragée nous transporte avec une certaine fougue (très appréciée par le public) tout au long du spectacle. Les sujets abordés sont le capitalisme, le racisme, la politique avec un penchant de gauche et la violence conjuguale.

Code 40-11

Après un passage remarqué à la finale de PlanetRox 2014 à Envol et Macadam, le groupe montréalais Code 40-11 est venu passer du bon temps à Jonquière.

Le chanteur Pete Laliberté dénonce haut et fort les aberrations de notre société. Tout ça dans notre belle langue française. Le guitariste Matt Laroche joue comme un vétéran. Mat the Kid joue de la basse en tapant dessus à la Tim Commerford et Mat Fraz complète la formation en vrai professionnel à la batterie.

Avec leur agencement punk skate agrémenté de quelques touches métal, le groupe va lancer officiellement son 1er album le 13 décembre à Montréal, titré En mode bonne conscience. De bons musiciens, une belle mentalité et surtout, de bons jacks !!! Un album à se procurer.

 

Artistes
,
Villes
Salles

Vos commentaires