Coeur de Pirate
Critique Publié le

Cœur de Pirate renoue avec son public au MTELUS

Après quelques dates en festival cet été, Coeur de Pirate lançait jeudi soir la tournée en salle de son nouvel album, « En cas de tempête ce jardin sera fermé » sorti en juin dernier. Une cinquantaine de dates à travers le Québec et l’Europe sont déjà annoncées mais c’est à la maison, à Montréal, devant un public éclectique que Beatrice Martin a donné le coup d’envoi de sa tournée.


 

Un retour à la hauteur de nos attentes

Nous le mentionnions plus tôt cette année, le retour de Coeur de Pirate était l’un des concerts attendus de la rentrée. Le nouvel album de la chanteuse fait en effet suite à une période difficile, remplie de remises en question, dépendances et passages à vide. Il est composé d’une collection de chansons d’une honnêteté parfois brutale et souvent à fleur de peau, livrées sur les mélodies pop qui caractérisent la chanteuse/compositrice. Le spectacle de ce jeudi soir en est la suite logique.

Tel qu’attendu, le concert fit la part belle au nouvel album. Des classiques tels que Comme des Enfants, Place de la République ou encore Saint-Laurent ne sont cependant pas oubliés. L’imparable Oublie-moi, reprise en choeur par le public, aidera à clôturer la soirée.

Si le choix des titres est logique, c’est aussi sur le plan émotionnel que ce spectacle est si cohérent avec l’album. Entre les chansons, Coeur de Pirate renoue avec son public et se livre à cœur ouvert, traitant de sujets difficiles avec humour. Il faut dire que nous avons senti la chanteuse confiante sur scène. Une confiance renforcée par le soutien d’un public conquis d’avance. Nombreux(ses) sont ceux et celles qui connaissent toutes les paroles de ses chansons, qu’elles proviennent du premier ou du dernier album.

Durant la soirée, les titres se succèderont souvent très rapidement (elle n’hésite pas à revisiter son répertoire en accélérant le tempo). On réalise alors à quel point Beatrice Martin s’est bâtie une discographie impressionnante au cours des 10 dernières années. L’artiste au piano des débuts est toujours là aussi. Elle interprètera quelques titres seule, derrière son instrument blanc en milieu de concert. Tandis qu’on verra une Coeur de Pirate occupant pleinement la scène et se déhanchant tantôt proche de son public, tantôt sur les escaliers lumineux qui se dressent sur la scène et sur lesquels se trouvent les deux musiciens assurant la section rythmique.

 

Coeur de Pirate bien entourée

Pour sa rentrée montréalaise, Coeur de Pirate avait convié quelques amis. Charlotte Cardin interprétera sa chanson Dirty Dirty avec elle. En guise de rappel, tel que l’espérait une large frange du public, le rappeur Loud l’a rejointe pour chanter ensemble leur duo Dans la Nuit, issu de son nouvel album. Plus tôt en soirée, c’était avec un plaisir non dissimulé qu’elle s’attaquait également au Wicked Game de Chris Isaak, dont un morceau apparaît soudainement en fin de sa propre chanson, Malade. Très belle interprétation d’un morceau pas forcément évident vocalement et connu de tous.

Il serait injuste de ne pas évoquer également le groupe de musiciens qui entouraient Béatrice Martin. Ils la soutiennent avec beaucoup de délicatesse, ne se faisant jamais envahissant mais capable de lever l’énergie de la salle en un clin d’œil. Coeur de Pirate quittera finalement la scène après un 2e titre en rappel (Prémonition), non sans avoir pris le temps de longuement saluer son public, visiblement émue de l’accueil triomphal que lui a réservé la salle montréalaise.

La première partie de la soirée était assurée par Gaël Faure, chaleureusement accueilli par le public montréalais.

Événements à venir

Vos commentaires