Coup de coeur francophone (CCF)
Nouvelle Publié le

Coup de coeur francophone 2018 | 5 suggestions de concerts par nos amis médias

Coup de coeur francophone approche à grands pas et il n’est pas toujours évident de savoir où donner de la tête avec une programmation aussi riche et variée. Pour s’en sortir, Sors-tu.ca a fait appel à 5 médias amis afin de voir ce qu’on nous proposait ailleurs. Voici donc 5 suggestions de spectacles à voir à CCF selon atuvu.caBaron MagLa Bible urbaineLe Canal Auditif et Les Méconnus.

 

Matiu, le 7 novembre au Verre Bouteille à 17h

(suggestion de Clara Birchatuvu.ca)

« L’auteur-compositeur-interprète Matiu attire notre attention. Ce musicien folk issu de la communauté de Mani-Utenam met en avant la quête identitaire de l’autochtone d’aujourd’hui, attiré par la ville mais en même temps par la réserve et ses racines. Les thématiques qui l’intéressent sont les relations humaines, l’identité et le sens de la vie qu’il essaye de représenter dans son folk dit « bipolaire ». Passant de ballades tranquilles à des rythmes plus soutenus, Matiu entretient des questions identitaires tout en alternant la langue française et la langue innue. Cet « Indien 2.0 » favorise l’ouverture d’esprit et l’acceptation d’autrui grâce à sa musique engagée et rythmée ! Son concert est un événement à ne pas manquer. Et en plus, c’est gratuit ! »

Détails par ici

 

Une toune, un collage [bis] par Marin Blanc, le 7 novembre au Ausgang Plaza à 20h

(suggestion de Claire-Marine BehaBaron Mag)

« En tant que rédactrice en chef d’un magazine qui s’intéresse aux arts et au design, je ne peux que suggérer aux Montréalaises et Montréalais d’assister au spectacle Une toune un collage (bis)! L’artiste visuelle Marin Blanc réalise des collages évocateurs, authentiques et sensibles, et notamment pour le compte de musiciens locaux. L’union de ces deux univers est donc une chose maitrisée par cette dernière. Lors de cette soirée, une dizaine de musiciens (dont Mon Doux Saigneur et Mara Tremblay, pour ne citer qu’eux) se produiront sur scène et Marin Blanc dévoilera des oeuvres inédites inspirées par chacune de leur prestation. Un concert différent des autres qui promet de séduire autant les mélomanes que les férus d’art visuel! »

Détails par ici

 

LUNES, le 8 novembre au Quai des Brumes à 22h

(suggestion de Éric DumaisLa Bible Urbaine)

« Il va à coup sûr falloir que les festivaliers profitent d’une bonne nuit de sommeil la veille car une soirée-laboratoire pas mal cool se tiendra dans l’antre du Quai des Brumes! Vous découvrirez le concept des soirées multidisciplinaires LUNES, réservée uniquement à la gent féminine… sur scène! En effet, Melyssa Elmer et Elyse Venne-Deshaies, les deux organisatrices, ont décidé de mettre sur pied un lieu de création qui laissait le champ libre à la femme pour créer à son aise. À l’occasion de notre chronique « Dans la peau de… », Melyssa et Elyse nous confiaient ceci: «On est tellement touchées d’entendre parler des amitiés qui se sont créées, des collaborations qui se sont poursuivies suite à l’évènement. De jeunes musiciennes qui y montent sur scène pour la première fois et qui prennent confiance. La pression que subissent les femmes prisent dans des boys clubs de musiciens me fait mal. J’espère qu’on arrive à les faire se sentir un peu plus libres de créer, d’explorer et même de se péter la yeule s’il le faut.» C’est ça LUNES. Et ce sera aussi l’occasion pour les gars de venir découvrir du talent au féminin qu’ils n’auraient peut-être pas découvert autrement! »

Détails par ici

 

Salomé Leclerc, le 9 novembre au Ministère à 20h

(suggestion de Mélissa Pelletier – Les Méconnus)

« Loin de moi l’idée de tomber dans le cliché de l’album de maturité, mais Salomé Leclerc s’y approche dangereusement avec son troisième opus en carrière, Les choses extérieures. Ironiquement, c’est par un repli sur soi que l’auteure-compositrice-interprète y arrive. En plus d’écrire les paroles et de jouer tous les instruments, Leclerc a également mis le chapeau de réalisatrice. Pari difficile, mais réussi, qui donne lieu à des chansons de toute beauté. Vous me voyez venir: je serais certainement au premier rang – ou pas trop trop loin – pour la voir en pleine action le 9 novembre prochain au Ministère (et je vous conseille un peu beaucoup de faire pareil). »

Détails par ici

 

Forever Pavot (avec Jesuslesfilles et Ponctuation), le 9 novembre au Ausgang Plaza à 22h

(suggestion de Louis-Philippe LabrècheLe Canal Auditif)

« Forever Pavot est un sympathique jeune homme qui fait dans la pop baroque et psychédélique. Ce Français fait dans la marge, où l’autodérision et la fantaisie s’entrecroisent allègrement. En plus de découvrir ce brillant auteur-compositeur-interprète, vous aurez la chance de voir sur scène Jesuslesfilles dont l’excellent album Daniel est sorti plus tôt cette année. Il s’agit d’une excellente occasion de voir la formation de rock psychédélique mélodieuse. Et rajoutez à tout cela Ponctuation qui distribue les chansons fuzzées plus rapidement que Lucky Luke ne tire. Bref, ça risque d’être une belle soirée pour…. profiter des premiers jours de la légalisation de la marijuana. »

Détails par ici


* Cet article a été produit en collaboration avec Coup de coeur francophone.

Événements à venir

Vos commentaires