Coup de coeur francophone (CCF)
Critique Publié le

Coup de coeur francophone 2018 | Grosse Soirée avec Caravane, Gazoline et Cherry Chérie

Pour sa Grosse Soirée, le Coup de cœur francophone avait des arguments à faire valoir mercredi 7 novembre au Club Soda. Cherry Chérie et Gazoline se sont ainsi succédés sur la scène du Quartier des Spectacles pour accompagner le lancement du prochain album de Caravane, groupe qui conclura avec aplomb ce triple plateau électrique!

 


 

Dans un style rock propre à chacun, les trois concerts avaient pourtant ce soir-là une envie commune: celle de faire bouger le monde ! Et ça n’a pas raté. Hier, Caravane ne pouvait rêver mieux comme lancement à Montréal malgré une salle remplie à moitié par rapport à certains spectacles donnés ici-même depuis jeudi dernier. Nul doute que les absents auront manqué de belles émotions, tandis que ceux qui confirmaient leur présence ont suffisamment montré d’enthousiasme pour combler le bonheur des trois formations sur scène.

En route avec Cherry Chérie, en n’oubliant pas la Gazoline

Manquant d’un brin de folie furieuse sur scène, rien (ou presque) ne permet en revanche de reprocher à Cherry Chérie sa large palette sonore superbement interprétée. Oscillant entre pop dansante, garage et surf-rock, les cinq musiciens du groupe exploitent toute une série de références musicales et leur potentiel est bon. Ils dévoilent un son hétéroclite aux harmonies vocales parfois saisissante, sous influence de variations rythmiques rondement menées ou d’un orgue endiablé comme sur J’entends la bête.

Parlant de bête, Gazoline sont quant à eux bestiaux. D’une maîtrise totale, la petite heure intense passée avec les gars de Chicoutimi nous fait presque regretter de ne pas les voir plus souvent sur scène ces derniers temps. S’appuyant sur des musiciens talentueux aux énergies aussi débordantes que communicatives, le chanteur Xavier Dufour-Thériault devient un homme transcendé, malgré un câblage de micro déficient ce soir-là. Chandail rouge porté sur le dos, le frontman bouge, tourne, tombe ou saute dans la foule, mais n’oublie pas pour autant son rôle où il expérimentera même l’autotune. Tirée de leur album Brûlensemble (2016), New York est exquise sous ces lumières bleutées tandis que l’iconique L’amour véritable est aux rebelles rendra ce public enthousiaste en délire. De bonne augure pour accueillir Caravane.

Lancement réussi pour Caravane 

Jouer avec Cherry Chérie et surtout Gazoline est, pour Caravane, une belle façon de fêter la sortie prochaine de Supernova dans le cadre du Coup de cœur francophone. Le changement de plateau se fait relativement vite et c’est autour de 22h qu’arrive, tout de blanc vêtu, la formation de Québec. L’un des membres, le guitariste Guillaume Méthot, s’avance en béquilles et s’assoit. On comprendra plus tard qu’il ne joue pas à la Steve Hackett mais qu’une chute a eu raison de son pied. Préjudiciable? Non, pas vraiment tant la technique musicale de sa part et celle de son groupe est au rendez-vous. Ce qui est certain, c’est que dès l’entame du spectacle avec Louanges, Caravane met la barre haute devant leurs spots lumineux. Des sonorités évasives à la guitare se mêlent à la puissante voix du chevelu Dominic Pelletier, si juste tout au long du concert, avant que des effluves de tambours concluent cette belle introduction. On sent d’ailleurs la patte de Jesse Mac Cormack, réalisateur du disque prévu pour le 9 novembre prochain.

Sous des lumières chaudes, quelques titres de très bonne facture à paraître seront jouées avant que sonne la très blues-rock Boogie Baby de l’album Fuego (2016). La dynamique est bonne, le public est petit-à-petit réceptif et s’enthousiasmera aussi pour dans cette version longue et captivante de Pyramides ou la récente TDAH et son refrain pop accrocheur.

Emmenés par des structures simples sans fioritures et surtout efficaces, les titres que proposent les gars de Québec en concert ont de quoi présenter de sérieux arguments. Musicalement c’est solide, et visuellement ça s’anime. Le rock peut être parfois si simple…

Événements à venir

Vos commentaires