Girlpool
Critique Publié le

Critique album | Girlpool – Before the World Was Big

Girlpool - Before the World Was Big Girlpool Before the World Was Big

Droit au but, c’est ce qui est à retenir! 

 

Girlpool est un duo de deux jeunes femmes à peine âgées de 19 et de 18 ans. Leur premier EP éponyme remonte à l’année dernière, et leur premier album complet est sorti officiellement le 2 juin dernier sur Witchita Records. Les deux artistes originaires de la Californie nous propose avec ce premier projet, une trame sonore estivale sans artifices, dans laquelle une distortion sera assurément le plus gros effet sonore utilisé.

C’est ce qui fait le charme de l’album au complet : une uniformité sonore et une fraicheur subtile. Au niveau des instrumentations, il est important de noter qu’aucune batterie ou percussion quelconque ne sont présentes tout au long de l’écoute. La plupart des créations musicales tiennent sur une ligne de basse et un riff de guitare, souvent accrocheuses et parfois mélancoliques. Sur cela, on retrouve les voix des chanteuses qui se complètent très bien.

Abordons ce sujet des voix justement. Tout au long de l’album, il sera possible de se laisser transporter dans deux registres assez agréables. L’une des chanteuses possède une voix plus aiguë et granuleuse, tandis que l’autre est beaucoup plus nasillarde. Avec leurs voix, les deux musiciennes en profitent pour chanter des paroles bien joyeuse et typique du « 20-something problems » souvent pris comme cliché pour parodier le mouvement lyrique  »indie-rock »(utilisé à outrance comme mot-valise ces temps-ci).

L’ensemble des paroles de l’album oscille dans un registre bien vrai et authentique, par moment, on pourrait classer leurs chansons comme « mignonnes ». Si la musique de l’album va droit au but, les paroles gardent la même visée. On ne se perd pas dans des créations poétiques à ne plus finir, la plupart des paroles sont très simples et font sourire.

De plus, l’oeuvre complète ne dure que 29 minutes!

En général, Before the World Was Big est assumé. Pour quelque chose de simple et d’agréable à écouter en voulant s’accompagner d’une trame sonore légère.

Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires