K'Naan
Critique Publié le

Critique album | K’Naan – Country, God or the Girl

K'Naan - Country, God or the Girl K'Naan Country, God or the Girl

Beaucoup de gens se sont arrêtés à associer K’Naan avec la (peut-être trop) populaire chanson Wavin’ Flag, qui a été traduite dans plus d’une vingtaine de pays. Mais il faut savoir que sous un pareil succès planétaire ne se cache pas une énorme équipe de production comme celle dernière les vedettes pop américaines, mais bien un artiste complet à la plume agile et aux compositions accrocheuses.

Et cela, K’Naan le prouve encore une fois avec son nouvel album, Country, God or the Girl, le cinquième de l’artiste torontois d’origine somalienne.

L’homme est un véritable poète et ses textes sont plus complets et intelligemment construits que la plupart des rappeurs de ce monde. Mais K’Naan est beaucoup plus qu’un rappeur. Musicien et chanteur accompli, il met dans sa musique la couleur de son âme, qui transcende à travers chaque note jouée et prononcée.

Évidemment, l’album Country, God or the Girl contient son petit lot de succès radio, comme la pièce Is Anybody Out There? avec la voix de Nelly Furtado, qui a roulé tout l’été dans les stations populaires. Mais l’album vaut vraiment la peine de tendre l’oreille aux seize pièces qu’il contient.

Maillon faible de cet opus, le duo avec will.i.am, dont on est vraiment plus capable d’entendre la petite voix de robot modifiée.

Sinon, qu’on ajoute l’épice musique du monde comme sur la pièce The Wall ou The Sound Of My Breakin Heart, celle plus hip-hop comme le duo avec Nas sur Nothing To Lose, celle de la ballade acoustique avec 70 Excuses, K’Naan prouve tout au long de ce nouvel album qu’il est un musicien complet. Surtout, on se plaît à découvrir la musique d’un artiste qui n’a pas peur de mettre toute son âme dans ses chansons et, en 2012, ça fait du bien.

Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires