Levek
Critique Publié le

Critique album: Levek – Look A Little Closer

Levek - Look A Little Closer Levek Look A Little Closer

La chlorophylle s’exile de sa feuille natale, le prix du pull jacquard explose chez Simons : c’est l’automne. Température oblige, c’est le temps du bouillon de poulet pour l’ouïe. Levek l’a compris, mais sa chaudrée n’est pas encore à la hauteur.

C’est son premier véritable album que ce Look A Little Closer, à Levek (David Lévesque de son beaucoup moins exotique vrai nom), alors c’est pardonnable. À moins que son but n’ait aucunement été d’accompagner les randonnées en forêt et les fuites de scotch dans la barbe.

Parce que c’est difficile à dire.

Un instant il peut presser le bouton 70’s avec attitude, et triompher (« 70’s » comme Fleet Foxes peut l’être, pas « 70’s » comme Sylvain Cossette l’est). Harmonies vocales, grain clairement audible dans l’enregistrement, guitare acoustique (Canterbury Bell). Puis l’autre instant, on a droit à un jam funk-hip hop-électro-ish (Muscat Mingle).

L’album est ainsi scindé en proportions presque égales. Moitié folk, moitié n’importe quoi.

Il y a aussi une pièce bossa nova (Terra Treasures), mais c’est plus simple de faire comme si elle n’existait pas.

Rien de mal à mélanger les styles, bien au contraire, mais ici ce n’est pas un mélange, c’est un étalage. C’est un bol d’eau avec de l’huile. Ça fait rarement de bonnes soupes, ces ingrédients-là.

Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires