Ra Ra Riot
Critique Publié le

Critique album | Ra Ra Riot – Beta Love

Ra Ra Riot - Beta Love Ra Ra Riot Beta Love

Quand Ra Ra Riot décide qu’il est temps de faire du changement, le groupe ne fait pas les choses à moitié. Beta Love, leur troisième album mais le premier depuis le départ de la violoncelliste Alexandra Lawn, affiche rapidement ses couleurs grâce aux sons dominants des synthétiseurs. Passant de leur pop baroque originale à une pop plus synthétique, la nouvelle signature du groupe est surprenante.

Sous la gouverne de leur producteur Dennis Herring, la troupe de Wes Miles a voulu utiliser une nouvelle approche pour la création de ce troisième album. Ils
auront profité du départ de leur violoncelliste pour poursuivre leur quête de changements. Préférant laisser libre cours à leur imagination et à l’inspiration du moment, c’est avec cet état d’esprit qu’ils se sont installés au Sweet Teas Studios d’Oxford au Mississippi, pour enregistrer ce nouvel opus. Le produit final s’écoute assez bien, mais il est permis de se demander s’il aurait été possible de l’étoffer un peu plus.

L’ensemble de l’album amène une énergie nouvelle au son initial qu’avait que le groupe, en partie grâce aux sons des synthétiseurs, et ce n’est pas une mauvaise chose. Les chansons comme Binary Mind, That Much, ou même encore la pièce titre, Beta Love, sont tellement entraînantes qu’il est presque impossible de ne pas taper du pied en les écoutant.

Seul bémol, la pièce What I do for U vient casser le rythme de l’album avec ses airs de simili dubstep. C’est à se demander si le groupe s’est égaré lorsqu’est venu le temps de faire cette chanson, tant elle est différente du reste de l’album.

Beta Love est un album assez réussi qui laisse présager de belles choses pour le futur de Ra Ra Riot. En apprivoisant son nouveau style, il y a fort à parier que les prochains projets du groupe seront meilleurs.

* Ra Ra Riot sera en spectacle au Il Motore le 7 mars prochain.

Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires