Coldplay
Critique Publié le

Critique concert: Coldplay à Montréal

26 juillet 2012 – Centre Bell (Montréal)

Coldplay était de passage au Centre Bell jeudi soir, pour la première de deux représentations dans la métropole. Le groupe a livré une prestation haute en couleur et a mis les nouvelles technologies à profit pour créer une ambiance et une expérience multi-sensorielle de qualité dans l’amphithéâtre plein à craquer.

Chris Martin sous une pluie de confettis. Photo par Karine Jacques

Ayant distribué des bracelets multicolores à l’entrée, les milliers de fans qui s’étaient donné rendez-vous à l’aréna des Canadiens se demandaient bien ce que le quatuor anglais allait leur réserver.

Dès les premières notes de Mylo Xyloto, suivie de près par Hurts Like Heaven, les objets se sont illuminés, accompagnés de puissants lasers colorés sur scène pour créer un superbe spectacle visuel et une ambiance à en donner des frissons.

Chris Martin et sa bande ont ensuite enchaîné avec In My Place, qui a fait place à une pluie de confettis, pendant que Martin courait d’un bout à l’autre de la scène avec l’énergie qu’on lui connaît. On pensait que Coldplay nous avait déjà tout donné visuellement, lorsque d’énormes ballons fluos ont surgi du plafond durant Lovers In Japan. Un début de spectacle fort, qui après seulement cinq chansons avant pratiquement déjà atteint son paroxysme.

Photo par Karine Jacques.

Pour bien doser la chose, le quatuor a calmé le jeu en plongeant dans ses vieux succès avec deux pièces plus calmes, présentées plus sobrement, soit The Scientist et Yellow. Le groupe a d’ailleurs beaucoup mis l’accent sur son deuxième album, A Rush of Blood to the Head, n’oubliant pas God Put A Smile Upon Your Face et la classique Clocks.

Après s’être déplacé au devant de la scène pour Princess of China (en duo virtuel avec Rihanna), la douce Up In Flames puis Warning Sign qui a vu arriver d’énormes créatures gonflées dans les allées des gradins, le groupe a continué avec son hit Viva La Vida, puis les plus récents Charlie Brown (qui a enfin permis le retour des bracelets lumineux!) et Paradise.

Les quatre musiciens ont fait une incursion dans la foule pour l’interprétation de Us Against The World et Speed of Sound. Installés près de l’entrée de la section 116, inutile de mentionner que cet intermède a fait bien plaisir aux fans qui se trouvaient à proximité.

Photo par Karine Jacques

Le tout s’est terminé avec l’incontournable Fix You et la dynamique et surtout colorée Every Teardrop Is A Waterfall qui ont ramené l’énergie du début de la soirée.

Cette heure et demie de spectacle passée avec Coldplay a agi comme un véritable baume sur le coeur, permettant d’oublier tous ses tracas et ses soucis pour un instant, et d’apprécier le positivisme, l’espoir et et la liberté qui se dégagent de la musique du groupe britannique. Par chance, le groupe sera de retour vendredi soir, parce qu’on en veut encore!

 

Marina and the Diamonds en première partie

La jeune Marina Lambrini Diamandis que l’on reconnaît mieux sous le pseudonyme Marina and the Diamonds, avait la lourde tâche de réchauffer le public en première partie, tout de suite après Charli XCX. Affublée d’une robe rose de princesse et de sandales blanches méga-compensées, la blonde a démontré qu’elle avait une belle voix, mais a tout de même un peu déçu côté prestation.

On se serait attendu à plus d’énergie, elle qui compte plusieurs pièces pop dansantes dans son répertoire. Marina est plutôt restée plus souvent qu’autrement statique derrière son micro se contentant de faire quelques gestes à l’occasion. Son charisme indéniable, en revanche, a probablement suffi à en mettre plus d’un dans sa poche.

Photos en vrac
(par Karine Jacques)

Grille de chansons:

1. Mylo Xyloto
2. Hurts Like Heaven
3. In My Place
4. Major Minus
5. Lovers In Japan
6. The Scientist
7. Yellow
8. Violet Hill
9. God Put A Smile Upon Your Face
10. Princess of China
11. Up In Flames
12. Warning Sign
13. Don’t Let It Break Your Heart
14. Viva La Vida
15. Charlie Brown
16. Paradise
17. Us Against the World
18. Speed of Sound
19. Clocks
20. Fix You
21. Every Teardrop is a Waterfall

20120726-220214.jpg

Vos commentaires