Jean Leloup
Critique Publié le

Critique concert : Jean Leloup au Métropolis – Une soirée parfaite

Ce n’est plus un secret pour personne : quand on va voir un concert de Jean Leloup, on a une chance sur deux qu’il soit de mauvaise humeur et c’est toujours un suspense à savoir si on va avoir droit à une agréable soirée ou non. Hier soir, dans un Métropolis de Montréal qui affichait complet, Leloup rayonnait de bonheur comme on a rarement pu le voir sur scène. Et quand Jean Leloup rayonne de bonheur, on obtient comme résultat ni plus ni moins qu’une soirée parfaite.

Photo par Elise Arsenault

Si, par l’évènement Facebook du concert d’hier soir, on clamait haut et fort qu’il était encore possible de remplir les 2300 places du Métropolis, on ne parlait pas à travers son chapeau : le parterre était plein à craquer de gens dont la moyenne d’âge se situait dans la début vingtaine, alors que le balcon était tout aussi rempli, de personnes plus âgées cette fois.

Sans première partie, c’est à 20h30 tapant que Jean Leloup est apparu sur scène, seul avec sa cigarette fumante accrochée au bout de sa guitare. Il s’est assis sur un banc en plein centre de la scène, son visage s’est illuminé devant la salle pleine à craquer qui le réclamait, les premières notes de guitare se sont fait entendre, et quand Leloup a prononcé les mots « Je joue de la guitare », la foule était déjà conquise.

Un peu après, les musiciens sont venus rejoindre leur star sur scène. Ce fut une surprise de constater l’absence de Mathieu Leclerc sur scène. Seule Virginia Tangvald était aux côtés de Leloup devant, agissant pour la plupart du temps comme choriste et interprétant à 4 ou 5 reprises les chansons de The Last Assassins. D’ailleurs, son charisme absent sur scène et sa voix ordinaire auront, heureusement pour elle, été éclipsés par la présence incroyable de Jean sur scène, qui captivait tous les regards.

Symbiose, de part et d’autre

Photo par Elise Arsenault

Les trois musiciens, quant à eux, étaient en parfaite symbiose avec Leloup, le suivant à la seconde près, toujours réglés au quart de tour. Jean Leloup, de son côté, était en parfaite symbiose avec son public (et ça, ça vaut de l’or!). Finalement, symbiose était le mot de la soirée!

La majorité des grands succès de Jean Leloup y sont passés vendredi soir au Métropolis. Il aura même joué, juste avant l’entracte de 15 minutes, Le dôme, pour le plus grand plaisir de ses fans puisqu’il la fait rarement en spectacle. « Je lui ai demandé une fois en concert de jouer Le dôme, et il m’a répondu qu’il y avait bien trop de mots dans cette chanson-là! » a raconté un spectateur dans la foule. Ce fut effectivement un moment magique.

Parfaite, c’est le seul mot qui convient pour décrire cette soirée passée avec Jean Leloup en ce vendredi soir de février. Parfaite.

Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires