Weezer
Critique Publié le

Critique concert: Weezer à Osheaga 2010

Dimanche 1er août 2010 – Parc Jean-Drapeau (Montréal)
Weezer à Osheaga – scène de la rivière (21h45)

Dès les premières notes de Hash Pipe, Rivers Cuomo et sa bande avaient déjà conquis la foule au festival Osheaga ce dimanche soir. Weezer occupait la « Scène de la Rivière » pour un concert qui mettait fin à deux journées de festivité, et quel spectacle ce fut!

On pouvait sentir l’excitation et la fébrilité parmi le public quelques minutes avant l’entrée en scène de la formation  californienne, qui fête cette année ses 18 ans d’existence.

La liste des chansons jouées diffère peu de celle du spectacle que le groupe a donné à Ottawa il y a quelques semaines, que Marc-André Mongrain avait critiqué.  Une seule omission – nous aurions bien aimé entendre la récente Trippin’ Down the Freeway – mais ce n’est pas bien grave.


Rivers Cuomo en feu!

Rivers Cuomo, chanteur mais aussi leader du groupe et son principal compositeur, était survolté en cette magnifique soirée. Se promenant par terre devant la scène, partant à la rencontre du public – et ce dès la deuxième pièce, Troublemaker – et allant même jusqu’à aller seul sur la « Scène de la Montagne » sur laquelle des techniciens s’affairaient à démonter de l’équipement, l’homme de 40 ans aux allures de vieil ado débordait d’énergie.

Cuomo est également allé se promener dans les gradins sur le côté du terrain pendant la chanson Beverly Hills. Visiblement, l’homme est une bête de scène, et il adore ce qu’il fait.

Sur la scène principale, on a installé un trampoline juste devant la batterie de Josh Freese (qui remplace sur scène Pat Wilson, qui lui est passé à la guitare), et Cuomo est allé y sauter à une ou deux reprises.  De grands ballons multicolores ont été lancés dans la foule, ce qui a engendré d’autres interactions entre le public et le chanteur.

Les membres du groupe agissaient plus sobrement que Cuomo mais n’avaient visiblement pas moins de plaisir.

Le groupe a enfilé succès après succès – Beverly Hills, Say It Ain’t So, My Name Is Jonas, Undone (The Sweater Song)El Scorcho, etc. – ainsi que quelques chansons récentes, notamment Can’t Stop Partyin’ qui a semblé très appréciée du public (d’ailleurs très jeune en apparence).


Medley MGMT/Lady Gaga en finale

Lors d’un rappel, le groupe a repris la chanson Kids de MGMT . Cuomo est alors disparu, en pleine chanson, sur l’un des côtés de la scène, et il en est revenu avec une longue perruque blonde, et le groupe a alors mélangé Kids et Poker Face de Lady Gaga, ce qui arracha un sourire à une grande majorité des personnes présentes.

L’auteur de ces lignes n’a jamais été un amateur de Weezer, mais le charme a opéré ce dimanche.  L’enthousiasme de la foule et du groupe, l’énergie débordante de celui-ci, et la force des chansons, tout cela a fait en sorte que la soirée fut réussie. Le bonheur palpable des fans était contagieux.

Une performance électrisante , par des musiciens en plein contrôle de leurs moyens, et un chanteur qui s’approprie totalement les lieux.  Une soirée envoûtante!

Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires