Imagine Dragons
Critique Publié le

Critique | Imagine Dragons au Centre Bell de Montréal

Le groupe originaire de Las Vegas, Imagine Dragons, était de retour à Montréal pour une troisième fois en trois ans. Cette fois-ci, le groupe présentait son dernier album, Smoke + Mirrors, sorti plus tôt cette année. Retour sur une soirée époustouflante.


Avant que le groupe arrive, un grand rideau blanc cachait la scène. Vers 21h30, le rideau est tombé sur l’air de Shots, nouveau single du groupe. La foule était hystérique.

Et le groupe n’aime pas seulement Montréal, il l’adore! Pour l’avoir répété après presque chaque chanson. «Montréal est notre endroit préféré dans le monde», s’est exclamé le chanteur Dan Reynolds. Lors de la chanson Polaroid, il a même attrapé un drapeau du Québec venant de la foule. Vous imaginez la suite…

Comme mentionné, le groupe a mis l’accent sur son dernier album Smoke + Mirrors, mais également quelques classiques de Night Visions, son premier opus dont It’s Time, Demons et Radioactive.

Même si les chansons sont bien exécutées (les gars d’Imagine Dragons sont maintenant des habitués des arenas), ce qui retient notre attention est le décor : quelques colonnes (qui bougent) avec des projections vidéo et des lumières sont présentent à l’arrière. En fait, elles ont été conçues par l’entreprise d’ici Moment Factory. C’était tout à fait époustouflant; la foule en était bouche-bée.

 

Dan Reynolds, leader d’Imagine Dragons

Photo par Benoit Turcotte

Photo par Benoit Turcotte

Le chanteur Dan Reynolds est carrément le cœur d’Imagine Dragons. Il est partout : il s’amuse avec son public, va même dans la foule lors de On Top of the World, il joue également du tambour sur certaines chansons. Les autres musiciens ne sont pas effacés pour autant, mais il était souvent seul en avant sur la petite scène.

Même si on s’attendait à un rappel à la fin, il n’y en a pas eu. Le spectacle s’est terminé avec The Fall, avec des confettis, digne d’Imagine Dragons.

 

Metric en première partie

Quoi de mieux qu’un groupe canadien pour s’occuper de la première partie d’un spectacle au Centre Bell, surtout quand ce sont des habitués de la métropole. Le groupe de Toronto, Metric, avait donc la tâche de réchauffer la foule. Ils ont débuté avec la chanson Stadium Love, qui convenait parfaitement à l’ambiance.

Même si le groupe semblait en pleine forme, surtout la chanteuse Emily Haines, la foule était amorphe. C’était quasiment gênant. Les gens se sont réveillés seulement à la fin, lors de la chanson Breathing Underwater. C’est vrai que le public semblait très jeune…

De plus, Metric en a profité pour présenter quelques chansons de son nouvel album Pagans in Vegas qui sortira en septembre prochain.

 

Grille de chansons

Imagine Dragons

  1. Shots
  2. Trouble
  3. It’s Time
  4. Forever Young (reprise de Alphaville)
  5. Smoke + Mirrors
  6. Polaroid
  7. I’m So Sorry
  8. Gold
  9. Bleeding Out
  10. Demons
  11. Hopeless Opus
  12. On Top of the World
  13. Friction
  14. I Bet My Life
  15. Radioactive
  16. The Fall

Metric

  1. Stadium Love
  2. Too Bad So Sad
  3. Black Sheep
  4. Help I’m Alive
  5. Cascades
  6. Synthetica
  7. Gold Guns Girls
  8. Breating Underwater
  9. The Shade
Artistes
,
Villes
Salles

Événements à venir

Vos commentaires