Jersey Boys
Critique Publié le

Critique | Jersey Boys à Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Jersey Boys, la célèbre comédie musicale de Broadway, est de passage à Montréal pour quelques représentations à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, jusqu’au 11 janvier 2015. Retour sur une soirée toute en nostalgie.


Gagnante de plusieurs prix Tony, dont celui de la meilleure comédie musicale en 2006, Jersey Boys raconte l’histoire méconnue des Four Seasons, groupe mythique des années 1960. Frankie Valli, Tommy DeVito, Bob Gaudio et Nick Massi, les membres originaux, nous racontent leur histoire en alternant comme les saisons. On suit le groupe à travers leurs débuts au New Jersey, leurs sessions d’enregistrement, leurs spectacles jusqu’à leur séparation.

Présenté en langue originale anglaise, le spectacle débute tout de même avec Ces soirées-là, version française de la chanson Oh, What a Night, très populaire au début des années 2000. Le décor tant qu’à lui est assez simple, une grande structure occupe la scène avec un écran qui présente des projections de style pop-art.

Photo de courtoisie.

Photo de courtoisie.


Des comédiens épatants

Le point fort de Jersey Boys est notamment les comédiens, qui sont assez impressionnants dans l’interprétation des chansons. On a l’impression d’assister à un vrai spectacle des Four Seasons, surtout lors de Sherry, Big Girls Don’t Cry et Walk Like a Man. Mentions spéciales à Haiden Milanes et Drew Seeley, qui incarnent respectivement Frankie Valli et Bob Gaudio. Ils sont excellents.

Photo de courtoisie.

Photo de courtoisie.

Même si les Four Seasons demeurent méconnus, il n’est pas rare de réaliser qu’ils ont popularisé plusieurs hits, dont Rag Doll ou Begging. Mais le moment le plus attendu de la soirée était définitivement la chanson Can’t Take My Eyes Off You de Frankie Valli, interprétée avec un orchestre.

La comédie musicale est très longue; il y a beaucoup trop de dialogues, ce qui fait en sorte que certaines chansons ne sont pas exploitées à leur juste valeur, surtout lors du premier acte. Même qu’au début du spectacle, le son n’est pas assez fort. Mais ça se replace vers la fin.

La comédie musicale s’adresse à un public plutôt âgé, principalement ceux qui veulent revivre les années 1960. En fait, le public dans la salle était majoritairement composé de nostalgiques. Elle ne s’adresse pas non plus aux jeunes enfants, à cause d’un langage assez crû. Même si certaines scènes de Jersey Boys sont plutôt dramatiques, il y a une touche d’humour tout le long du spectacle.

* Jersey Boys est présenté à la Place des Arts jusqu’au 11 janvier.

Vos commentaires

Sors-tu.ca vous recommande...