LNI
Critique Publié le

Critique | Lancement de la saison 2015 de la LNI au Club Soda

Ce lundi au Club Soda, c’était le retour des vacances pour les membres de la Ligue Nationale d’Improvisation. Ce premier match de la saison 2015 impliquant les Verts et les Oranges nous aura permis non seulement de retrouver les favoris, mais aussi de voir performer une jeune recrue ô que donc ben prometteuse.


Les étoiles des intronisés au temple de la renommée trônant au balcon de la salle, les bandes de patinoire emboitées sur la scène, les cuisses frôlant celle d’étrangers dans la foule compacte, tout était en place pour le lancement de la nouvelle saison de l’institution.

Avant de débuter la joute, on a eu droit quelques mots d’introduction de la part entre autres du distingué directeur artistique de la ligue, François-Étienne Paré. Mots qui rappelaient l’impressionnante implication de la ligue dans le décor québécois et qui dévoilait le thème adopté cette année pour guider l’organisation : Redécouvrir.

Redécouvrir dans le sens de voir des joueurs mieux formés, suivre la ligue dans de nouvelles activités, s’introduire à de nouveaux règlements et avoir désormais droit à des captations vidéo en direct des coulisses pendant les entractes.

Puis les formations de cette année furent présentées.

Les rivaux de la soirée seraient donc :

LES VERTS

Salomé Corbo
Diane Lefrançois
Mathieu Lepage
Laurent Paquin

LES ORANGES

Jean-François Aubé
Sophie Caron
Marie-Soleil Dion
Et la recrue dont on jasait plus haut : Pier-Luc Funk

 

Photo par Richard Mercier

Photo par Richard Mercier

Parlons-en, dudit Funk. Pour ceux qui ne le replacent pas, il est un sixième de l’équipe de comédiens de SNL Québec. Et clairement, malgré son jeune âge, il jouit d’une réputation qualifiable de pas pire pantoute. Accueilli en grande pompe sur scène, vanté par Claude Legault, récompensé par le titre de deuxième étoile du match, le gars n’avait aucunement l’air d’un joueur qui n’en est qu’à sa première saison en tant que joueur régulier.

À quelques punitions pour cabotinage près.

Sinon, première étoile de la soirée en Sophie Caron, doyenne détentrice d’innombrables records et capitaine des Oranges. ;

Et troisième étoile pour Salomé Corbo, quant à elle la joueuse la plus prisée de la saison dernière.

Photo par RIchard Mercier

Photo par RIchard Mercier

L’affrontement s’est terminé 8 à 7 en faveur des Verts, qui à défaut d’avoir été aussi punchés que leurs adversaires ont su être plus constants et ont imposé leur univers.

Pour les intéressés, le prochain match aura déjà lieu ce dimanche-même au Club Soda, 14h.

Artistes
Villes
Salles

Événements à venir

Vos commentaires