London Grammar
Critique Publié le

Critique | London Grammar à l’Olympia

Dans un Olympia bondé, le trio britannique de pop et d’electronica London Grammar a donné un concert bien rodé et très contrôlé.

Photos en vrac
par Manon Boquen


Arrivés sur scène, la chanteuse Hanna Reid, le guitariste Dan Rothman et le multi-instrumentaliste Dominic’ Dot ‘ Major ont commencé par interpréter Hey Now, la chanson qui les a propulsés sur le devant de la scène fin 2012.

Ce qui frappe dès l’entrée des musiciens, c’est leur âge. La vingtaine à peine passée, ils semblent comme des enfants découvrant encore les secrets de la scène. Un peu timide, la chanteuse Hanna Reid a néanmoins fait part au public de sa voix impressionnante. Grave et mélancolique, elle a interprété avec perfection les titres du premier album du groupe, If You Wait.

LondonGrammar-Olympia-Janvier2015 (12)

Les musiciens ont également montré tout leur talent, à commencer par Dominic ‘ Dot ‘ Major, que l’on a vu passer de la batterie au clavier pendant presque toutes les chansons, et qui a donné une très belle performance de djembé. Le guitariste Dan Rothman maîtrisait aussi pleinement son instrument.

Justement, ce que l’on peut peut-être reprocher au trio, c’est de ne pas avoir laissé assez de place aux musiciens, qui avaient beaucoup de talent à revendre. Bien sûr, la chanteuse Hannah Reid, de par sa voix si singulière, est l’élément central du groupe, mais on aurait voulu que le trio se laisse un peu plus aller.

Mention spéciale à Nightcall, la reprise du tube de Kavinsky, qui a su rassembler le public qui a entonné les paroles d’une seule et même voix avec Hannah Reid.

Un très bon concert donc, mais peut-être un peu trop maîtrisé et auquel on aurait voulu ajouter quelques moments de liberté et de laisser-aller.

 

Until the Ribbon Breaks

Le trio britannique connu pour avoir remixé la chanson Sights de London Grammar a donné une belle performance, rythmée et dynamique.

L’électro-pop du groupe a conquis une bonne partie de la salle. De plus, Pete Lawrie-Winflied, le chanteur et leader du groupe, a joué un peu de trompette, de quoi impressionner une bonne partie du public.

Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires

Sors-tu.ca vous recommande...