Rise Against
Critique Publié le

Critique | Rise Against à L’Olympia de Montréal

Soirée haute en émotion mardi avec le concert de Rise Against ainsi que deux excellentes premières parties à l’Olympia de Montréal. Le groupe était très attendu, et les spectateurs étaient d’humeur festive.


Il s’agit du premier passage de la formation en sol montréalais depuis septembre 2012. À en juger par la réaction des fans, il semblerait que ceux-ci se soient ennuyés puisqu’ils attendaient avec impatience l’arrivée du groupe. Bien que le quatuor ait lancé, le 15 juillet 2014, son septième album en carrière, The Black Market, il a interprété plusieurs classiques des disques précédents.

Dangereusement en forme, le groupe a offert un concert particulièrement énergique devant une foule gagnée d’avance. Dès les premières notes de The Great Die-Off, les spectateurs, et plus spécialement le parterre, étaient emballés.

Rise Against a enchaîné avec The Good Left Undone et Satellite, qui furent très appréciés par la foule. Le titre Give It All a réellement touché une corde auprès du public, celui-ci s’est rapproché de la scène dans l’espoir de toucher Tim McIlrath, qui surplombait la foule, du haut de l’extrémité de la scène. Le chanteur a également invité les gens à chanter, et ce, à plusieurs reprises, ce que le public a fait avec joie. À certains moments, McIlrath a cessé de chanter afin de profiter pleinement de la foule qui connaissait les paroles par cœur.

Les fans ont reconnu les chansons dès les premières notes, provocant des réactions d’engouement pour chaque morceaux. Le parterre était agité, il y a eu beaucoup de sautillement, de gens qui surfaient sur la foule ainsi qu’un circle pit appréciable.

Étonnamment, les gens réunis à L’Olympia ont démontré un peu moins d’enthousiasme pour le succès Black Masks & Gasoline. Cependant, Prayer of the Refugee et Ready to Fall étaient parmi les moments spécialement forts de cette soirée enlevante, la foule chantait, le poing levé, et c’était la folie sur le parterre. Par la suite, les musiciens ont quitté la scène, mettant ainsi un terme au spectacle.

Cependant, Rise Against ne s’est pas fait prié trop longtemps avant d’offrir un rappel, Tim McIlrath a offert Hero of War ainsi que Swing Life Away, en version acoustique. Les admirateurs ont chanté à l’unisson, ce fut définitivement un instant magique. Les autres musiciens ont ensuite rejoint le chanteur afin de présenter deux dernières pièces, soit Dancing for Rain et Savior, ce qui a ravi les spectateurs.

Ce fut une excellente soirée, le groupe était engageant, le choix des chansons a réellement rejoint les spectateurs, ceux-ci ont quitté L’Olympia exaltés, le sourire aux lèvres et complétement détrempés.

rise against_olympia_2015-7

 

 

Killswitch Engage

La formation a, pour sa part, tout simplement pulvérisé L’Olympia! Le quintet sonnait comme une tonne de brique et le batteur a marqué la cadence avec rapidité et agilité. Les guitaristes et le bassiste ont pris possession de la scène, tout comme le chanteur.

Le groupe était en feu et le public s’est embrasé devant une telle manifestation d’énergie brute. Le jeu de lumière était complexe et éblouissant (peut-être trop puissant cependant). Les titres Beyond the Flames, Strength of the Mind, A Bid Farewell et My Last Serenade ont créé un véritable enthousiasme auprès des spectateurs.

killswitch engage_metropolis_2015-11

letlive.

Ce groupe post-hardcore californien est particulièrement endiablé. La voix du leader Jason Aalon Alexander Butler oscille entre le cri et le chant, un peu comme Alexisonfire le réussit si bien. La formation a franchement impressionné le parterre qui n’a pas hésité à obtempérer lorsque le chanteur a réclamé un circle pit. Les musiciens ont offert une prestation de 25 minutes seulement, mais ô combien intense.

Grille de chansons

Rise Against

The Great Die-Off
The Good Left Undone
Satellite
The Dirt Whispered
Give It All
Re-Education (Through Labor)
Survive
I Don’t Want to Be Here Anymore
Collapse (Post-Amerika)
Make It Stop (September’s Children)
Prayer of the Refugee
Help Is on the Way
Black Masks & Gasoline
Ready to Fall

Rappel

Hero of War (acoustique)
Swing Life Away (acoustique)
Dancing for Rain
Savior

Vos commentaires