Pennywise
Critique Publié le

D-Tox Rockfest à Montebello – Jour 1: Pennywise, Whitechapel, Lamb of God

Vendredi 16 juin 2011 – Marina de Montebello

Photos par Karine Jacques

La première journée du fameux D-Tox Rockfest à la Marina de Montebello débutait ce vendredi midi avec un horaire sachant satisfaire autant les fans de punk que de métal. À l’affiche, on y retrouvait d’ailleurs les noms de légendes comme The Descendents et Lamb Of God, en plus de Pennywise et Hot Water Music pour n’en nommer que quelques-uns parmi l’excellente programmation du festival.

Hot Water Music

Deux scènes principales étaient installées sur le terrain où toute la journée, des groupes punk et métal alternaient. Après la prestation de Joey Cape, le premier gros nom à jouer sur la scène principale fut Hot Water Music, qui bougeait peu sur scène, mais qui ont tout de même donné une prestation divertissante notamment grâce aux voix des deux chanteurs qui se complètent bien sur scène et qui rend leur musique accrochante.

 

Faits marquants: A Wilhelm Scream et Pennywise

Parmi les nombreux groupes punk présents, ceux qui ont particulièrement ressorti en cette première journée ont été A Wilhelm Scream et bien sur, Pennywise. Malgré le fait que A Wilhelm Scream jouait sur la petite scène hors du terrain principal, ils ont attiré une grosse foule très enthousiaste de les voir. Le groupe a réussi à conquérir le public grâce à sa grande énergie et a su créer un des grands moshpits de la journée. Mais c’est surtout leur apparent plaisir à jouer de la musique qui rendait leur prestation mémorable.

Pennywise

D’un autre côté, Pennywise a probablement offert la prestation punk de la journée. Ils ont joué leurs meilleurs chansons, comme Bro Hymn Tribute et ont même glisser une reprise de la chanson Astro Zombie des Misfits en plus de la populaire Stand By Me de Ben E. King.

D’un autre côté, le chanteur n’était pas seulement là pour chanter, mais encourageait aussi à plusieurs reprises le public de s’impliquer dans la société, que ce soit au niveau politique ou environnemental.

 

Whitechapel et Les Ékorchés

Le groupe métal Whitechapel a aussi offert une solide prestation. Le chanteur a profité de son temps sur scène pour rebaptiser Montebello en l’appelant « Montrébello », une fusion de Montréal et Montebello, étant donné que la majorité du public venait de Montréal.

Pour ce qui est du groupe québécois Les Ékorchés, il a aussi bien secoué la foule en la provoquant constamment avec un comportement très agressif sur scène.

 

The Descendents

Depuis presqu’un an déjà, The Descendents effectue tranquillement son retour sur la scène musicale et les festivaliers du D-Tox Rockfest ont eu l’honneur de voir ces légendes du punk en concert. Le groupe a offert une bonne prestation, mais rien d’exceptionnel pour un groupe qui effectue un retour. En effet, malgré l’enthousiasme des gars de The Descendents, ceux-ci ne semblaient pas avoir l’énergie nécessaire pour faire lever tout le public.

Ils ont tout de même joué leurs bons vieux classiques comme I’m Not A Loser et I Don’t Want To Grow Up et ont certainement satisfait leurs fans avec cette prestation, qui était toutefois trop courte.

 

La charismatique Mononc’ Serge et Lamb of God en finale

Mononc' Serge

Une des grandes surprises de la journée a probablement été Mononc’ Serge. Ses chansons absurdes et son charme naturel ont rapidement conquis le public de Montebello. Le chanteur n’est pas seulement un musicien, mais aussi un raconteur d’histoires aussi farfelues les unes que les autres, ce qui rendait son spectacle encore plus divertissant.

La grande finale a été la prestation de Lamb Of God, une exclusivité du Rockfest. Le groupe a épaté avec sa constante énergie et surtout la précision dans l’exécution de sa musique. Ils ont certainement été l’un des meilleurs moments de la journée et n’ont pas déçu les centaines de fans qui sont venus les voir, eux qui offraient leur seule prestation de l’année à ce festival.

Cette première journée du Rockfest fut une grande réussite et les groupes qui y ont joué ont été à la hauteur. Il ne reste maintenant plus qu’à voir si la programmation de samedi sera en mesure de rendre l’expérience de ce festival encore plus mémorable qu’elle ne l’est déjà.


Pour plus de photos (par Karine Jacques):

http://www.flickr.com/photos/karinejacques/

 

* Consultez notre critique du Jour 2 du D-Tox Rockfest de Montebello avec photos!

Vos commentaires