Tami Neilson
Nouvelle Publié le

Découvrir Tami Neilson en 5 chansons avant son spectacle à Montréal

En s’établissant en Nouvelle-Zélande il y a dix ans, la chanteuse canadienne Tami Neilson est devenue outre-Pacifique une vedette de country primée. De retour sur ses terres natales pour une tournée à travers le Québec et le Canada, elle sera de passage à l’Astral le 21 novembre à 20h (billets en vente par ici) dans le cadre de la série Jazz à l’année. On vous propose de revenir sur cinq chansons phare qui ont rythmé sa carrière.

 

Cigarette (Red Dirt Angel, 2008)

Tami Neilson s’est formée au sein du groupe familial The Neilson dans le courant des années 1990 et c’est notamment par l’influence paternelle que la jeune trentenaire s’immisce dans la musique country pour finalement y dévoiler en 2008 un album solo, Red Dirt Angel. Fraîchement débarquée en Nouvelle-Zélande, elle s’imposera vite dans le paysage musical du pays grâce à sa justesse vocale comme l’en témoigne cette version de Cigarette accompagnée du violon de Marian Burns.

 

Hold On I’m Coming (The Kitchen Table Session Vol. 1, 2009)

Fruit d’une collaboration avec son père Ron Neilson, The Kitchen Table Session est le premier volume d’un double album datant de 2009 et dont la suite paraitra deux ans plus tard. Il se présente comme une concrétisation du récompensé Red Dirt Angel puisqu’à l’instar de celui-ci, The Kitchen Table Session Vol. 1 est sacré aux New Zealand Music Awards dans la catégorie country. Le style est désormais plus assumé et grandement appréciée dans son pays d’adoption. Jugez plutôt avec la chanson Hold On I’m Coming interprétée sur le plateau de Good Morning de TVNZ.

 

Walk (Back To Your Arms) (Dynamite, 2014)

En 2014, c’est un changement de cap qui s’opère au niveau vestimentaire et musical chez Tami Neilson. Et si la Canadienne de naissance ne délaisse pas son genre fétiche, elle s’insère progressivement dans un genre plus hétéroclite qui allie soul, R&B et rock. Son album Dynamite remportera l’an suivant une nouvelle récompense aux NZ Music Awards tandis que le titre Walk (Back to Your Arms) sera récompensée d’un Silver Scroll Award pour la qualité de son écriture (en collaboration avec Joshua Neilson).

 

The First Man (Don’t Be Afraid, 2015)

Aussi à l’aise à la guitare qu’à l’harmonica, c’est surtout grâce à des facultés vocales exceptionnelles que Tami Neilson se démarque dans le monde de la country… et désormais de la soul. La charismatique chanteuse mue esthétiquement et prend une nouvelle dimension sur son nouvel album Don’t Be Afraid paru en 2015. Rendant hommage à son père Ron notamment à travers The First Man, Tami Neilson offre aussi un panel de puissantes chansons qui symbolisent grandement le succès de cet album classé numéro un des ventes en Nouvelle-Zélande.

 

Stay Outta My Business (SASSAFRASS!, 2018)

En 2018, la brillante carrière de Tami Neilson se perpétue et c’est avec aplomb que l’on retrouve la canado-néo-zélandaise enveloppant de sa voix incisive ce son rétro qu’elle maîtrise tant. Dans une bouillotte énergique alliant les genres musicaux, SASSAFRASS! s’avère plus enjoué que le précédant album plus intimiste. Charismatique, la chanteuse ne lésine pas sur les couleurs vives, les froufrous et autres bijoux tapent-à-l’oeil pour bonifier le spectacle. Quant aux sonorités, elles sont diablement accrocheuses comme dans cet excitant premier single qu’est Stay Outta My Business!

Les billets pour le spectacle de Tami Neilson à l’Astral en novembre 2018 seront en vente ce vendredi 14 septembre par ici.


* Cet article a été produit en collaboration avec Spectra. 
Artistes
Villes
Salles

Événements à venir

Vos commentaires