UUBBUURRUU
Nouvelle Publié le

Distorsion MTL | Première édition d’un festival psychédélique à Montréal en mai

Du 12 au 15 mai 2016 se tiendra la toute première édition de Distorsion MTL, soit l’équivalent montréalais de tous les psych fests bien avérés de ce monde. Le festival s’inspire d’ailleurs du Psych Fest, aujourd’hui connu sous le nom de Levitation, lancé à Austin au Texas par The Black Angels il y a 10 ans. La version montréalaise prendra place au Matahari Loft (1673 Avenue du Mont-Royal Est) pendant trois nuits de spectacles et de projections auxquelles succédera un BBQ dominical à l’Esco qui sera suivi de performances musicales.

En plus de ces quatre soirs de concerts, Distorsion propose également un marché d’arts et de musiques « sous influence » ainsi que la projection, en première canadienne, de Adam Green’s Aladdin, un adaptation moderne du fameux conte qui réunit notamment Macaulay Culkin, Natasha Lyonne, Devendra Banhart, Regina Spektor et Andrew VanWyngarden de MGMT.

Programmation

Du côté de la programmation, le soirée du jeudi 12 mai sera inaugurée par le duo montréalais happymovie et leurs échantillonneurs, claviers jouets et station de noise. Suivront les gagnants du Félix Album instrumental de l’année 2013, Pawa Up First, ainsi que la formation post-rock Atsuko Chiba reconnue sur le plan sonore comme regorgeant de couleurs et d’intensité.

Le vendredi 13 mai, c’est le garage qui sera à l’honneur alors que Paul Jacobs & the Bathroom Scene ouvrira la soirée avec son garage punk. Les New-Yorkais de Raccoon Fighter les suivront de près, question d’alimenter le feu qui sera déjà bien pris avant de laisser la place au groupe psych-rock sludge, Cross, ainsi que par le stoner astral d’UUBBUURRUU. Une tel plan de soirée ne risque pas de porter malheur en tout cas.

La soirée du samedi 14 mai est présentée en collaboration avec Pop Montréal et débutera dans l’après-midi avec le marché d’arts et de musiques au Matahari même. À ce marché psychédélique succédera une soirée tout en variété qui mettra en vedette le groupe psychédélique, noir et expérimental Tonnes, le trio électronique Technical Kidman, le sextuor I.D.A.L.G., dont le récent album Post-Dynastie a connu un franc succès et finalement, le groupe The High Dials sera de la fête avec des chansons qui fusionnent le shoegaze, le power pop et le new wave.

Le festival Distorsion MTL se conclura le dimanche 15 mai à l’Esco où les rescapés des précédents soirs pourront profiter d’un BBQ suivi de concerts co-présentés par M pour montréal et qui vogueront tous au rythme d’une pop planante. La soirée réunira Adam Strangler, le collectif Eliza et du projet pop-rock 60’s, ANEMONE.

Cette première édition de Distorsion promet d’être aussi psychédélique que possible avec une programmation solide, à la fois haute en couleur et diversifiée. L’évènement invite à l’expérimentation tout en promouvant la scène psychédélique montréalaise et internationale.

Le passeport week-end est disponible en ligne au coût de 20$.

 

Événements à venir

Vos commentaires