Drake
Critique Publié le

Drake – More Life (***) | Mixtape surprise, plutôt réussi

Drake - More Life Drake More Life

Aubey Graham, dit Drake, est un artiste au talent certain mais au résultat souvent mitigé. Certes éclectique, quelque part entre la pop, le R&B et le goût du fame, cette fierté canadienne continue de nous surprendre, de projet en projet, et d’album en album. Fidèle à ses habitudes de surprendre ses fans, le voici de retour avec une nouvelle mixtape intitulée More Life, moins d’un an après cette poubelle de Views.

 

Drake est meilleur pour les mixtapes !

Replongeons-nous en 2015. En février pour être précis. Un dimanche soir, soirée hivernale et froide comme tout, vers les 2 heures du matin. Drake lance sans aucune publicité un mixtape nommé If You Read This It’s Too Late. Album qui deviendra, dans les mois à venir, l’un des classiques de l’année.

Nous voilà, en 2017, deux ans plus tard, avec une nouvelle galette de Drake entre les mains. Est-ce meilleur que Views, son dernier album paru au printemps? Oui ! Est-ce l’album de l’année ? Non ! C’est frais, droit au but et simple, et ça vaut la peine d’être écouté.

C’est comme si, après avoir fait le Hotline Bling et être devenu la mascotte des mauvais « memes », il se pointe le bout du nez, avec un produit qui est qualifiable de bon album de hip-hop. Les détracteurs des nouveaux sons, qui bandent encore sur le boom-bap de Dilla, ne seront sans doute pas du même avis toutefois…

Mais revenons-en à l’essentiel : du Drake, pur et dur, entre les paroles émotives, le désir de joindre le côté criminel du hip-hop et la pseudo musique de club que son dernier projet tentait de créer. Assurément que cet album ne sera pas diffusée sur la radio FM, que le Hotline Bling ne s’y retrouve pas, mais au final, ce collage de création musicale trouve sa place pour un public qui apprécie déjà le rappeur.

More Life : Moodyman sur le sample, et Black Coffee en production

Au fond, More Life, ce sont 22 morceaux qui sautent du coq à l’âne et qui ne forment assurément pas un produit final concis et homogène. Cependant, les explorations sonores que prennent cet album se placent dans le plus que décent, avec des collaborations allant de Sampha à Kanye et de Black Coffee (producteur de house plus que talentueux), et d’échantillonnage à la Moodyman.

On sent le côté rapide et dansant plus que jamais, les passionnés de club hip-hop seront ravis. Un album qui laisse de côté le chambre à coucher et qui se veut comme un baume à lèvres sur ces soirées festives et dansantes.

Ça sent l’impulsion créative, le sans compromis, à la limite une certaine naïveté de production à plein nez, mais c’est bon et c’est frais.

Pour qui ?

More Life plaira aux adeptes de hip-hop, qui consomment les sorties comme un junkie consomme des fixes de codéine. Si vous cherchez un album révolutionnaire, qui changera la face de la musique actuelle, ce n’est pas pour vous. Cependant, pour un 90 minutes de détente et de plaisir instantané, ce nouvel album fait le travail.

Un mixtape qui évoque le « ici et maintenant, CARPE DIEM », les influx de dopamines infligés par l’alcool sur les pistes de danses, et le bonheur de savoir qu’un album peut combler nos plaisirs coupables.

Un projet qui ne se veut pas comme chef d’oeuvre cinq étoiles, mais comme un 90 minutes d’efficace et de simple, sans trop et sans moins.

Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires