Beyries
Entrevue Publié le

Entrevue avec Beyries | Partager sa musique avec autrui

Amélie Beyries, dite BEYRIES, compte maintenant parmi les plus grandes célébrités de la scène musicale québécoise actuelle. Elle sera en concert ce soir, 4 juillet, au Festival International de Jazz de Montréal à Verdun, mais également le 6 juillet à Laval dans le cadre du festival indépendant Diapason.

Photo par Shayne Laverdière

Avec de nombreuses chansons se retrouvant dans les palmarès radio et des concerts un peu partout à travers la province, et même à l’international, l’artiste a su faire sa place rapidement au cours de ces trois dernières années grâce à des chansons poignantes, sensibles et mélancoliques.

Pour le plus grand bonheur de son public, BEYRIES partagera bientôt un moment de douceur à travers ses hymnes folks sur la scène Sirius XM, pour un spectacle exclusif à Diapason qui sera présenté le samedi 6 juillet à Sainte-Rose, Laval.

L’auteure-compositrice-interprète montréalaise se présentera sur scène entourée de sept musiciens, ainsi que de ses trois invités, à savoir Pilou, Marie-Christine et Alexandra Stréliski. « Ils vont chanter de leur matériel, puis on va peut-être faire des surprises, mais ça je ne peux pas dire plus », dit-elle en riant.

J’adore jouer avec d’autres artistes. En fait, ça a vraiment été ma grande découverte, depuis que j’ai sorti mon album Landing. Le plaisir de jouer avec différents musiciens, chanter avec différentes personnes. Je suis vraiment contente que ça puisse se passer cet été.

En ce qui concerne son choix d’invités, cela s’est fait de façon complètement naturelle puisqu’il s’agissait de personnes avec qui elle a collaboré dans le passé, mais aussi des amis à elle. « Marie-Christine, je l’ai rencontré quand je faisais Belle et Bum. Elle était choriste là-dessus, mais ils lui avaient demandé de chanter une de ses chansons. On a collaboré à nouveau sur d’autres projets, et je trouve vraiment que c’est une fille qui a un super talent au niveau de la voix et sur scène. J’avais envie de partager ça avec le public », raconte-t-elle.

La chanteuse nous a également confié que Pilou était un choix évident pour elle puisqu’ils s’étaient rencontrés deux ans auparavant aux îles de la Madeleine, où ils avaient fait un spectacle et s’étaient très bien entendus. « Pilou, c’est un autre grand talent, c’est un type que j’aime beaucoup et on collabore en ce moment sur  plusieurs projets. Pour ce qui est d’Alexandra, c’est une amie dans la vie. J’avais vraiment envie de partager la scène avec eux », ajoute l’artiste.

L’art de collaborer

Amélie se réjouit de pouvoir partager sa musique que ce soit avec ses fans ou même avec d’autre artistes, et particulièrement en été, où de nombreux festivals se donnent. « Il y’a quelque chose d’enivrant dans cette période-là de l’année et je trouve que c’est d’autant plus un privilège de pouvoir partager ça avec pleins de monde qui sont là pour écouter de la musique ».

Photo par Shayne Laverdière

En parallèle des concerts qu’elle donnera un peu partout au Québec ces prochains mois, BEYRIES finalise l’écriture de son prochain album qui devrait voir le jour en 2020. « Je collabore avec différente personne, comme Alex McMahon, qui va encore faire la réalisation de mon deuxième album. Pour ce qui est de Pilou, je ne sais pas si le matériel sur lequel on travaille en ce moment va se retrouver dessus ou pas, mais je pense que ça va être un album plus collaboratif, cette fois-ci », conclue-t-elle.

 

 

 

Événements à venir

Vos commentaires