Harry Manx
Entrevue Publié le

Entrevue avec Harry Manx | Quand musiques blues, indienne et classique se rencontrent

Le multi-instrumentiste Harry Manx dévoilait son quinzième album en avril dernier et parcourra les routes à l’automne prochain. D’ici là, il fait une escale à Montréal pour livrer ses dernières créations au fameux Festival international de Jazz, en compagnie du Quatuor Esca. Nous avons profité de l’occasion pour avoir une entrevue avec cet artiste authentique, et lui poser quelques questions au sujet de ce nouvel album et son passage tant attendu à Montréal.

Faith Lift : tisser un nouveau lien avec la musique classique

Habitué à s’entourer de musiciens aux sonorités blues ou indiennes, c’est dans un tout autre univers que Harry Manx se plonge dans son dernier album, celui de la musique classique occidentale. « J’écoute beaucoup de musique classique quand je conduis à travers le Canada. J’ai commencé à écouter du violon, des orchestres, et je me suis dit : « peut-être que ce serait beau avec ma musique ! » »

Il a donc développé cette idée et s’est adjoint les services de Sydney Opera String Quartet afin de retravailler ses grands titres et ses mélodies, dans une toute nouvelle configuration musicale. « Au départ, c’était juste une idée comme ça, et c’est devenu quelque chose de beau.»

Pour présenter cet album, c’est avec le Quartet Esca qu’il a partagé la scène, en mai dernier, à Laval. Quatuor féminin formé en 2004, le Quartet collabore aujourd’hui avec de nombreux artistes classiques et contemporains. Harry Manx parle d’elles comme des « jeunes et puissantes femmes » avec qui il aime beaucoup jouer. « Elles jouent avec beaucoup de passion et de courage, deux choses très importantes en musique. »

Le musicien qui caresse d’une main de maître de nombreux instruments à cordes sort alors de sa zone de confort et livre un album intimiste qui reprend ses grands titres, tout en s’accordant mélodiquement sur une ambiance plus feutrée et lyrique.

Photo par MAM

Musique réconfortante et concert pour tous.

Artiste familier avec la scène montréalaise depuis plus de quinze maintenant, le bluesman ne cesse de se réjouir de venir voir son public.

Je suis toujours excité de venir à Montréal pendant le temps des festivals parce qu’il y a une bonne énergie en ville, j’adore ça !

À la question « pourquoi faut-il venir vous voir en show ? » Harry Manx réplique, en riant « parce que vous m’aimez !» puis, plus sérieusement, nous décrit sa musique qu’il caractérise comme « facile à écouter. »  « Ma musique est un mélange de blues et de musique classique indienne. Et maintenant, j’ai même des musiciens classiques de l’Ouest ! C’est donc une rencontre de styles et d’influences intéressantes ! »

Son souhait pour ses concerts futurs est d’inspirer les gens par sa musique, réconfortante et mélodieuse. Il veut que chacun sorte du concert envahi par un sentiment de paix et bien-être.

Harry Manx et Quatuor Esca seront en concert le 7 juillet prochain, à 20h, au Monument-National dans le cadre du Festival international de Jazz de Montréal.

Artistes
Villes
Salles

Événements à venir

Vos commentaires