Babylones
Entrevue Publié le

Entrevue | Babylones et la pop angoissante

Un groupe de rock énergique et mélancolique, influencé par les années 60-70, « ça nous définit encore bien, mais j’ajouterais la pop angoissante» explique Benoit Philie, compositeur et guitariste de Babylones en entrevue avec Sors-tu.ca. «On a inventé ce terme qui représentait bien l’angoisse et l’anxiété qu’on retrouve dans nos chansons. »

Cette idée les a guidés pour la réalisation de leur premier EP homonyme, qui sort le 13 mai prochain. Pour l’occasion un concert gratuit 5 à 7 au Divan Orange est organisé. « Il va faire soleil, il va faire beau, ça va rentrer par les fenêtres du Divan Orange. Après un an de travail sur le projet, on a hâte ! »

Les quatre musiciens, Benoit Philie (voix et guitare), Charles Blondeau (batterie et voix), Mathieu Edward (basse) et Benoit Parent (clavier et guitare), sont âgés de 23 à 25 ans. Les six chansons suivent un même thème : le passage à la vie adulte. « On est tous jeunes dans le groupe, c’est un regard nostalgique envers la jeunesse », raconte Benoit Philie.

«Ce sont des vieilles chansons, qui sont avec nous depuis longtemps.» Bad Boy par exemple a été écrite en France. « Il y avait un peu d’anglais dans la chanson, les Français aiment ça. Ca fait deux ans qu’elle a été écrite et c’est fou de voir comment elle a été retravaillée et changée !» La chanson Nuit d’adolescence a trois ans. « C’est celle qu’on traine depuis le plus longtemps».

«Les chansons, elles viennent à toi, elles grandissent avec toi, et puis un jour, elles murissent, c’est hors de notre contrôle», confie Benoit Philie. Ce compositeur nostalgique écrit des textes autobiographiques, la musique est pour lui un bon moyen de fixer les événements qui l’ont marqué. « Les chansons parlent de nous, Nuit d’adolescence ou Bad Boy, c’est une bande d’ami qui ne veut jamais se séparer. »

 

Collaboration avec George Donoso III

Une vidéo sur leur Facebook nous permet d’entrer dans leur univers de création, on y retrouve des extraits de l’enregistrement et des témoignages de la bande. Babylones y explique le choix d’enregistrer des chansons « sans flafla » pour ce premier EP, elles restent proches de l’ambiance des concerts. Cette idée est celle du réalisateur de Babylones, George Donoso III.

La collaboration avec ce multi-instrumentiste (Sam Roberts, The Dears, Yann Perrau) découle d’une rencontre fortuite dans un bar. Au départ, l’idée était de travailler un peu avec lui, ce travail s’est étalé sur 8 mois, et perdure encore aujourd’hui. «C’est devenu vraiment un bon ami et on parle déjà du prochain album ensemble », confesse Benoit Philie. «Il s’est passé quelque chose de magique dans le studio, j’avais déjà enregistré avant, mais jamais comme ça, il y avait vraiment une bonne atmosphère; il fait parti de Babylones maintenant.»

 

Création nocturne et écriture en duo

Cet automne, le groupe Babylones s’est enfermé une semaine dans un chalet pour l‘écriture et la préparation des chansons. Il faut croire que l’ambiance « chalet » a été propice à l’écriture puisqu’ils en sont ressortis avec les deux chansons L’amour en Corée du Nord et Démissionaire. L’ambiance très nocturne et festive a été favorable à la création. «On travaille bien de nuit, on a enregistré de nuit aussi».

L’écriture en duo peut être difficile, mais jamais de chicane entre Charles Blondeau, batteur et deuxième voix du groupe, et Benoit Philie. « On se concentre tous les deux sur les textes, c’est bon d’avoir un deuxième regard !» Les deux amis s’entendent très bien. Voilà presque 10 ans qu’ils font de la musique ensemble: ils faisaient partis tous les deux du groupe de rock progressif Erewhon.

 

Lancement et tournée

Le 10 mai, Babylones jouera pour la première fois ses chansons en live pour le Canadian Music Week à Toronto. On les attend vivement le 13 mai pour le lancement à Montréal. Grenadine (Jule Brunet) les accompagnera pour la chanson L ‘amour en Corée du Nord, et George Donoso III sera également présent pour l’événement ; il les accompagne à la guitare et aux percussions.

Benoit Philie a informé Sors-tu.ca des prochaines dates de concerts. Ils reviendront le 8 août pour un concert à la Sala Rossa à Montréal, le 9 aout à Chicoutimi… d’autres dates à venir.

Qu’est-ce qu’on pourrait souhaiter de plus à ce groupe très prometteur? « De l’amour, beaucoup d’amour! Des bonnes idées, de la chance, et un peu d’angoisse aussi… »

Artistes
Villes
Salles

Événements à venir

Vos commentaires