Festival de Jazz de Montréal
Nouvelle Publié le

Festival de Jazz de Montréal 2015 | La programmation extérieure et gratuite révélée

Avec des têtes d’affiches tels que Beirut, The Barr Brothers et un hommage à B.B. King, le Festival de Jazz de Montréal a misé gros pour proposer une programmation extérieure diversifiée, ralliant des artistes prisés, d’autres encore à découvrir et un nouveau lieu d’inspiration néo-orléanaise. 

En ouverture du festival le 26 juin sur la grande scène, on accueillera Beirut qui, avec de nouvelles chansons en poche, risque d’avoir de nombreuses surprises pour la foule montréalaise.

À la mi-temps des festivités, le 30 juin, ce sera au tour des The Barr Brothers d’allumer la Place des festivals avec une performance qui promet des éléments inédits qui propulsera le groupe vers de nouveaux horizons.

Suite au décès récent de la légende du blues B.B. King, les organisateurs du festival ont senti important de souligner ce monument de la musique. Quoi de mieux pour ce faire que de conclure sur un hommage présentant sur une même scène plusieurs artistes québécois tels que Bob Walsh, Jordan Officer, Kim Richardson et bien d’autres. La soirée du 5 juillet s’annonce déjà d’être mémorable, à l’image de l’homme qu’était B.B. King.

 

Qui aller voir?

Divisé en plusieurs blocs thématiques différents, il est facile de trouver son compte parmi la programmation gratuite du Festival de Jazz de Montréal. Pour commencer, les artistes québécois seront en force sur la grande scène avec The Franklin Electric (27 juin), Florence K (3 juillet) et Adam Cohen (4 juillet).

Dans le cadre des soirées jazzy, on doit surveiller les performances de Bob Walsh (26 juin), l’Ontarienne Elizabeth Shepherd (3 juillet) et une découverte électro-swing française du nom de Ginkgoa (4 et 5 juillet).

Pour l’apéro, on se servira avec l’Américaine Ariel Pocock (1er juillet), un invité en provenance d’Israël, Oran Etkin (3 juillet) et le contrebassiste de renommée internationale Sylvain Gagnon (4 juillet), qui revient en ville après 15 ans d’absence sur les planches montréalaises.

Également à surveiller, le côté blues de la programmation qui propose des artistes comme les Québécois de Whisky Legs (26 juin), Paul Deslauriers band & friends (1er juillet) et l’harmoniciste Jim Zeller qui présentera son dernier spectacle Circus (28 juin). À l’international, on garde un oeil sur les Libanais de The Wanton Bishops (27 juin) qui après leur premier album font déjà des tournées à travers le monde et des collaborations enviables avec Lana Del Rey et The Who. À ne pas oublier aussi, le Camerounais Just Wôan (29 juin) et le comparse de Poirier, Face-T (2 juillet), avec ses sonorités reggae et électronique.

Le festival est aussi fier de présenter plusieurs artistes d’ici dans le cadre de cette programmation extérieure. Une attention particulière devra être portée au duo féminin Heart Streets (26 juin) au style hip-hop assumé, à Jazzmatik (27 juin), le projet du rappeur Dramatik qui sera accompagné d’un ensemble jazz pour l’occasion, ainsi qu’à Franky Selector (29 juin) et à l’Américain maintenant résident de Montréal, Illa J (30 juin).

Pour les couches-tard, une programmation gratuite a aussi été prévue à L’Astral, au Bistro le Balmoral et au Savoy du Métropolis. À partir de minuit, le festival veut amener les gens à la danse avec des performances de Montreal Swing Riot (5 juillet), Urban Science (26 au 28 juin) et Busty and the Bass (2 juillet), un groupe formé d’étudiants de McGill qui fait fureur dans l’underground jazz de Montréal.

 

Nouvelle scène

Une nouveauté cette année, le Club Jazz Casino de Montréal. Voulant recréer l’ambiance de la Nouvelle-Orléans et des clubs de jazz de cette région, les organisateurs du festival ont monté ce projet qui ralliera l’intimité et l’expérience d’un vrai club de jazz.

Pour compléter le tout, on offrira également de la nourriture et des boissons, passant de fruits de mer aux cocktails rafraichissants. Le Club sera situé à la place SNC-Lavalin, coin René-Lévesque et de Bleury, et promet gros avec des artistes comme The Brooks (26 juin), les Mexicains de Troker (30 juin et 1er juillet), MJF6 (2 juillet), le projet de Marie-Josée Frigon, saxophoniste à l’émission Belle et Bum, et formation ottavienne The Souljazz Orchestra (4-5 juillet).


* La programmation complète du Festival de Jazz de Montréal est maintenant disponible sur leur site Internet ainsi que sur notre page de festival

Artistes
, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Villes
Salles
, , , , ,

Événements à venir

Vos commentaires