P!nk
Critique Publié le

Festival d’été de Québec – Jour 3 | P!nk sur les Plaines d’Abraham: Des surprises à la pelletée

On savait déjà qu’elle a une présence sur scène incroyable, on savait déjà qu’elle a une voix hallucinante et on savait déjà qu’elle aime surprendre son public, mais P!nk a tout de même su dépasser toutes nos attentes et livrer la marchandise samedi soir devant une mer de monde qui a tant bien que mal réussi à se frayer un chemin sur le site.

Le site des Plaines d’Abraham ouvre une heure avant le premier spectacle à 19h. Pour les habitués, arriver pendant les premières parties pour voir la tête d’affiche est chose commune. Samedi soir, c’était une erreur. Dès 18h, une foule impressionnante est entrée sur le site et le flux n’a jamais ralenti. Grace Mitchell qui cassait la glace a eu la chance de se produire devant une foule plus imposante que ce qui est habituellement réservé aux premiers numéros.

La scène Bell décorée de fleurs multicolores avait été allongée d’une allée centrale qui plongeait directement les artistes dans la foule. C’était une des nombreuses surprises que nous réservait le Festival d’été de Québec, en plus de bracelets lumineux distribués à l’entrée, et la présence de câbles de métal qui formaient un X au-dessus du parterre qui promettaient une acrobatie quelconque de la part P!nk.

À 21h30 tapante, les musiciens de P!nk sont montés sur scène sous la mélodie connue de Welcome to the Jungle, puis ont lancé le riff bien connu de Get This Party Started. C’est alors que la chanteuse américaine a émergé en plein milieu de la foule au bout de sa passerelle, tout sourire. Sa première surprise était réussie. Elle était accompagnée de danseurs exceptionnels qui assuraient une scène bien remplie, tout le contraire de la veille.

P!nk a enchaîné les succès toute la soirée, ne jouant que ses meilleures ou des reprises de morceaux familiers qui permettaient à la foule de continuer de chanter à l’unisson. On pense justement au medley de Funhouse avec le classique de No Doubt, Just A Girl, ou encore les reprises en acoustique des pièces Bobby McGee de Janis Joplin ou encore Babe I’m Gonna Leave You de Joan Baez.

On nous avait promis des acrobaties aériennes et on les attendait de pied ferme à chaque changement de costume. On les attendait d’autant plus sur les premières notes de Sober durant laquelle elle s’envole fréquemment sur les paroles « I’m safe / Up high / Nothing can touch me« , mais P!nk a gardé les deux pieds sur terre tout au long de la chanson. C’est seulement au rappel sur sa hit le plus connu So What que P!nk a pris son envol.

La fameuse croix formée par des câbles au-dessus des têtes servait de parcours de vol pour la chanteuse. En effet, P!nk a survolé le parterre tout bord tout côté, en faisant des pirouettes et en tournant sur elle-même en entonnant son hymne à la rébellion. C’était une finale comme on en avait jamais vu encore au Festival d’été de Québec et un rappel exceptionnel qui sera très difficile à surpasser.

P!nk vient tout juste d’entamer une tournée, et Québec était son deuxième arrêt et deuxième spectacle en quatre ans. Elle n’était pas rouillée une seconde et nous a redémontré tout l’ampleur de son talent. P!nk est une artiste dans tous les sens du terme. Québec est prêt à l’accueillir n’importe quand, un sentiment qui est assurément partagé par tous ceux qui n’ont pas pu entrer sur le site.

K.Flay en première partie

Cette jeune chanteuse à la voix un peu éteinte en a sans doute surpris plus d’un de son énergie. K.Flay mélange le rock à l’électro-pop et ça donne un résultat assez intéressant. Les basses fréquences étaient en tout cas bien au rendez-vous. La chanteuse nous a proposé des chansons aux sujets divers traitant autant d’amour que de son « terrible Président » Donald Trump d’où elle tire son inspiration pour les morceaux plus agressifs. Elle a terminé son numéro sur la chanson qui a provoqué plus d’un « Ah oui je la connais cette chanson-là! », Blood in the Cut.

Grace Mitchell en ouverture

Grace Mitchell a été choyée par la taille de la foule et a répondu en conséquence d’une performance déchaînée. Bien que la foule n’était pas familière avec l’artiste, tant qu’à y être, elle lui a rendu toute l’énergie qui lui était balancée. Il faut dire que sa présence scénique, sa voix et son dynamisme faisait d’elle une artiste tout à fait bien choisie pour lancer une soirée en compagnie de P!nk.

Grille des chansons

  1. Get the Party Started
  2. U + Ur Hand
  3. Just Like a Pill
  4. Trouble
  5. Leave Me Alone (I’m Lonely)
  6. Try
  7. Just Give Me a Reason
  8. How Come You’re Not Here
  9. Funhouse / Just A Girl (Reprise de No Doubt)
  10. Who Knew
  11. F**kin’ Perfect
  12. Me and Bobby McGee (Reprise de Kris Kristofferson)
  13. Babe, I’m Gonna Leave You (Reprise de Joan Baez)
  14. Sober
  15. River (Reprise de Bishop Briggs)
  16. Just Like Fire
  17. Blow Me (One Last Kiss)
  18. Raise Your Glass

Rappel

  1. So What

Événements à venir

Vos commentaires