Festival Petite-Vallée
Nouvelle Publié le

Festival en chanson de Petite-Vallée 2018 | Quand le coude à coude bâtit de grandes programmations !

Le Festival en chanson de Petite-Vallée adopte cette année le slogan « Droit devant, tout l’monde en même temps », qui fait à la fois référence aux chansons respectives de Marie-Pierre Arthur et Louis-Jean Cormier — deux sympathisants notoires de Petite-Vallée, qui seront par ailleurs omniprésents dans la programmation comme vous le verrez ci-bas — et aussi à l’élan d’entraide de dizaines d’artistes envers l’événement, qui a vu son monde chavirer à l’été dernier lorsque le Théâtre de la Vieille Forge a pris feu.

Quand on parle de se retrousser les manches, difficile de faire mieux que l’exemple Petite-Vallée. Le village a perdu son lieu central lors de l’incendie, et il s’est écoulé peu de temps avant que les événements bénéfice ne s’enchaînent. Si bien que la 36e édition n’a jamais été réellement menacée, même si, au niveau logistique, tout ne sera pas exactement comme avant. Du moins pour cette année transitoire. Le grand chapiteau du village voisin de Grande-Vallée occupera toujours le même rôle, soit accueillir plusieurs spectacles de grande envergure. Mais pour pallier à la perte du Théâtre de la Vieille Forge, une salle temporaire sera installée à l’intérieur d’un chapiteau sur le site du défunt théâtre.

L’événement gaspésien aura donc lieu comme il se doit, du 28 juin au 7 juillet 2018, et mettra en valeur le dynamisme de la chanson québécoise, fidèle à son habitude. En fait, on a presque l’impression que l’organisation a redoublé d’ardeur pour attirer les foules et crier (plus) haut et (plus) fort que l’avenir sera encore meilleur que les 35 premières années l’ont été.

 

Louis-Jean et Marie-Pierre

L’habituel concert de La Petite école de la chanson, ce grand chœur de 300 enfants, aura lieu comme par les années passées. Cette fois-ci, ce sont les chansons de Louis-Jean Cormier et de Marie-Pierre Arthur qui auront droit au traitement royal de cette initiative peu commune. Dans une toute autre formule, les deux « artistes passeurs » du Festival seront aussi honorés lors d’un spectacle hommage revisitant leur répertoire par leurs amis, leur famille et plusieurs artistes gaspésiens.

Un autre grand spectacle intitulé Une fois six attirera assurément l’attention. Un peu à la manière du mythique 1 fois 5 (qui avait réuni, en 1976, les grands Charlebois, Vigneault, Léveillée, Deschamps et Ferland à Québec), le spectacle concept mettra en scène Marie-Pierre Arthur, Ariane Moffatt, Salomé Leclerc, Olivier Langevin, Fred Fortin et Louis-Jean Cormier. Beau lineup, paritaire en plus !

* Photo par Marc-André Mongrain

 

Ok, c’est tout pour Louis-Jean Cormier et Marie-Pierre Arthur.

Maintenant tout le reste…

 

Vétérans, découvertes et fins de soirée à fond la caisse !

S’inscrivent aussi à la programmation deux plateaux double plutôt intrigants, soit Klô Pelgag et Philipe Brach, ainsi que Damien Robitaille et Yann Perreau, tiens donc. Dans un cas comme dans l’autre, ce seront des univers assez riches qui se rencontreront.

Au rayon des vétérans, notons la présence de Jean-Pierre Ferland (pour une première fois à Petite-Vallée), Laurence Jalbert et sa « Caravane Country », Paul Daraîche, et Marjo. Des artistes grand public de la nouvelle génération y seront aussi : Martin Léon, Émile Proulx-Cloutier, Brigitte Boisjoli, Maxime Landry, Annie Blanchard et Tommy Charles, notamment.

Des découvertes ? Il y en a également ! La franco-Israélienne Lior Shoov, le duo belge RIVE, l’excentrique artiste country acadien Menoncle Jason (en plateau double country avec la pétillante Sara Dufour) et plusieurs autres. La tradition des Rencontres qui chantent reviendra aussi, mettant en lumière douze artistes de la francophonie, soit un artiste belge, deux français, six franco-canadiens et trois québécois dont un Gaspésien.

Les fins de soirée ne seront pas de tout repos non plus, avec des artistes comme Galaxie, Dany Placard, Hubert Lenoir, VioleTT Pi, Cherry Chérie, le rappeur Shawn Jobin, Nulle Part Nord et Gazoline.

Les chansonneurs de la Destination Chanson Fleuve seront, cette année : Adélys (Évreux, France), Marion Cousineau (Montréal), Jeanne Côté (Petite-Vallée), Alicia Deschênes (Québec), Émilie Landry (Campbellton, Nouveau-Brunswick), Maxime Auguste (Montréal), Pierre-Hervé Goulet (Québec) et Nicolas Gémus (Les Îles-de-la-Madeleine).

Le moins qu’on puisse dire, c’est que quand on rebâtit avec autant de valeureux ouvriers, la reconstruction ne peut être qu’un succès !

Tous les détails sur le site officiel du Festival en chanson de Petite-Vallée.

Événements à venir

Vos commentaires