The Avett Brothers
Critique Publié le

Festival Folk d’Ottawa 2013 – Jour 4 | Retour sur The Avett Brothers, The Sheepdogs et plus

Malgré la température grise et frisquette samedi soir, une grosse foule s’était rassemblée au Parc Hog’s Back, à Ottawa, pour une soirée de musique folk/rock (surtout comparé à la soirée précédente).  The Avett Brothers, The Sheepdogs, Hey Ocean! et Hayden étaient notamment au menu.

Hey Ocean!

Photo par GjM Photography

Hey Ocean! – Photo par GjM Photography

La soirée commence sur une bonne note avec Hey Ocean! Le groupe canadien, originaire de Vancouver, a eu l’immense tâche de réchauffer une foule un peu endormie, avec la moitié des gens debout et le reste, assis sur des chaises de camping. Les membres de Hey Ocean! s’avouaient contents d’être de retour à Ottawa. Le groupe était de passage le mois de mai dernier pour un spectacle au Centre national des arts.

La musique du groupe semble idéale pour une journée d’été. Malheureusement, la température ne reflète pas ceci. Toutefois, le groupe est énergique sur la scène, une énergie contagieuse, et la foule commence lentement à se réchauffer.

Les chansons de Hey Ocean! portent souvent sur les jolies cours d’eau qu’ils voient chaque jour à Vancouver, un thème que l’on remarque rapidement dans leurs chansons. Le répertoire de chansons inclut Change, A Song About California, Fish, Islands, Jolene et une reprise de Be My Baby du groupe The Ronettes. La chanteuse Ashleigh Ball est très charmante et durant le spectacle, elle alterne entre jouer la flûte traversière ou le tambourin.

« How about we start a dance party? », suggère-t-elle. « Show us the moves you’ve been practicing. » La chanson Make a New Dance Up, à laquelle le groupe intègre des paroles de I Wanna Dance With Somebody de Whitney Houston et Everybody Dance Now de C & C Music Factory, part le bal et le groupe réussit à faire danser la foule. Après une finale à battre les tambours tous ensemble, la musique s’arrête brusquement et la chanteuse commence à jouer le pullwhistle. C’est une performance très divertissante.

Pour terminer le spectacle, le groupe décide de faire hommage à un groupe canadien qu’il aime bien, soit the Arcade Fire, avec une reprise de la chanson Sprawl II. Finalement, c’est au tour de Big Blue Wave, le premier extrait de leur album IS et sans doute la chanson la plus reconnue du groupe. Très bonne prestation, qui réussit à apporter quelques brins de soleil à cette journée sombre.

 

The Sheepdogs & Hayden

Par la suite, c’est au tour du groupe The Sheepdogs, les rockeurs bien-aimés des Prairies. On ne reconnait presque pas le chanteur, avec son chapeau et sa longue chevelure attachée. « My Ottawa friends, how are you tonight? » dit-il. « Let’s get down, come on! » Les membres du groupe ont l’air en bonne forme. Le show commence avec un morceau instrumental et se poursuit avec la chanson Gonna Be Myself.

Photo par GjM Photography

The Sheepdogs – Photo par GjM Photography

Le groupe originaire de Saskatoon (Saskatchewan) était de passage à Ottawa l’été dernier pour un spectacle au Bluesfest. Leur style Southern rock semble bien plaire aux gens, qui forment une foule immense et compacte, dans laquelle il est difficile de naviguer, en raison des nombreuses chaises de camping.

Le groupe joue quelques chansons du plus récent album, simplement intitulé The Sheepdogs, tels que I Need Help, The Way It Is, ainsi que Feeling Good. De plus, on a eu l’opportunité d’entendre du vieux matériaux, incluant Southern Dreaming, Right On, Who?, I Don’t Get By etThe One You Belong To. Un très bon mélange de chansons.

Photo par GjM Photography

Hayden – Photo par GjM Photography

Le show se termine avec la chanson How Late, How Long, le plus récent extrait du nouvel album. Une bonne performance bien appréciée par la foule.

Pendant ce temps, on retrouve Hayden qui joue à l’autre extrémité du parc. Ce dernier joue pour une belle petite foule chaleureuse et enthousiaste. Le compositeur-interprète ontarien est très charmant et jase beaucoup avec le public. L’énergie y est totalement différente du show des Sheepdogs : c’est beaucoup plus relax comme atmosphère et les fans semblent apprécier réellement la musique de Hayden.

 

The Avett Brothers

Finalement, le moment tant attendu : The Avett Brothers. On retrouve cinq musiciens sur la scène, qui jouent la guitare, la batterie, le violoncelle, la contrebasse et le banjo. Avec un répertoire qui inclut huit albums studio, le groupe folk rock a de quoi donner un show varié.

Photo par GjM Photography

Avett Brothers – Photo par GjM Photography

Le show commence avec Down With The Shine, puis Live and Die, Paronia In B-Flat Major et Another is Waiting, le premier extrait du nouvel album Magpie and the Dandelion, qui sera disponible le 15 octobre prochain.

L’énergie du groupe est remarquable. Les membres du groupe bougent et sautent constamment ; c’est très divertissant à regarder. Difficile d’imaginer qu’ils pourront garder ce rythme pour toute la performance, mais ce fut mission réussie.

Les musiciens alternent régulièrement aux instruments. Pendant Kick Drum Heart, le joueur de banjo, Scott Avett, joue le clavier. Vers la fin de la chanson, l’autre frère Seth, le guitariste, descend de la scène et s’approche de la foule pour un solo de guitare, avec Scott qui le suit en arrière.

Seulement trois des membres du groupe sont sur la scène pour la chanson At The Beach. Ceux-ci demandent la participation pour chanter avec eux et les gens sont ravis. Une chanson très amusante; on se dirait réellement sur le bord la plage!

Parmi les chansons, on retrouve Blue Ridge Mountain Blues, Ten Thousand Words, Will You Return?, Pretty Girl From Chile, February Seven, Head Full Of Doubt / Road Full Of Promise, Life et Laundry Room. Le groupe joue une version de la chanson « gospel » Just a Closer Walk with Thee avec seulement trois des musiciens sur la scène qui partagent un seul micro. C’est un moment très intime entre le groupe et la foule. Une performance qui donne des frissons.

Le show se termine avec I And Love And You. À la fin de la chanson, la foule doit répéter les trois mots qui sont devenus difficile à dire (selon les paroles de la chanson) : I + LOVE + YOU. Les gens s’amusent beaucoup et on ressent l’énergie et l’amour qui provient de la foule.

À la demande d’un rappel, Seth Avett s’adresse à la foule de façon très modeste : « We would love to do one more. We appreciate you asking. » Ironiquement, ce fut leur plus long discours du spectacle. Le groupe joue donc la chanson Vanity, ainsi que Talk on Indolence.

The Avett Brothers ont livré un spectacle qui a su se démarquer de tous les autres de la soirée (même du festival) et qui a su plaire à tous. En général, une excellente soirée de musique pour les amateurs de folk/rock.

Photos en vrac
par Greg Matthews

The Sheepdogs

The Sheepdogs - Photo par GjM Photography The Sheepdogs - Photo par GjM Photography The Sheepdogs - Photo par GjM Photography The Sheepdogs - Photo par GjM Photography The Sheepdogs - Photo par GjM Photography

The Avett Brothers

Avett Brothers - Photo par GjM Photography Avett Brothers - Photo par GjM Photography Avett Brothers - Photo par GjM Photography
Avett Brothers - Photo par GjM Photography Avett Brothers - Photo par GjM Photography Avett Brothers - Photo par GjM Photography Avett Brothers - Photo par GjM Photography

Hey Ocean!

Hey Ocean! - Photo par GjM Photography Hey Ocean! - Photo par GjM Photography Hey Ocean! - Photo par GjM Photography Hey Ocean! - Photo par GjM Photography
Hey Ocean! - Photo par GjM Photography Hey Ocean! - Photo par GjM Photography Hey Ocean! - Photo par GjM Photography Hey Ocean! - Photo par GjM Photography Hey Ocean! - Photo par GjM Photography

Hayden

Hayden - Photo par GjM Photography Hayden - Photo par GjM Photography

Vos commentaires