Festival Quartiers Danses
Nouvelle Publié le

Festival Quartiers Danses 2019 | Dévoilement de la programmation complète

Le Festival Quartiers Danses (FQD) dévoile aujourd’hui en conférence de presse les détails de sa programmation extérieure, les nouveautés de la programmation en salle ainsi que l’horaire de toutes les autres activités de cette 17e édition, qui aura lieu du 6 au 15 septembre 2019. En plus d’offrir plus de 50 performances qui seront présentées dans sept quartiers montréalais, à la Salle Bourgie et à la Cinquième Salle de la Place-des-Arts, le FQD s’engage, chaque année, à explorer la danse autrement par l’entremise de courts-métrages, d’ateliers, d’exposition photo sur la place publique et de tables rondes. Le danseur, acteur et metteur en scène Marc Béland agit pour une huitième année à titre de président et porte-parole du festival.

Des performances en contexte urbain

La programmation extérieure du FQD, ce sont 12 chorégraphes locaux, nationaux et internationaux qui offriront 18 représentations dans 11 lieux emblématiques de Montréal. Un éventail de chorégraphes et d’artistes seront au rendez-vous à la Place des Festivals, sur la rue Sainte-Catherine, aux Jardins Gamelins, à Place d’Armes, au Marché Atwater, au Square Victoria et sur la Promenade Wellington. De plus, trois nouveaux lieux s’ajouteront cette année : le Marché Jean Talon, la Forêt urbaine du Musée McCord et la terrasse de l’Observatoire de la Place-Ville-Marie.

Cette programmation sera lancée le vendredi 6 septembre, à compter de 12h30. Le public pourra découvrir le déambulatoire de danse percussive Lab 1 de la chorégraphe Sandy Silva, ainsi que la compagnie [ZØGMA], Collectif de folklore urbain, qui réunira une trentaine de danseurs sur la rue Sainte-Catherine et la Place des festivals. La chorégraphe mohawk Barbara Kaneratonni Diabo proposera également sa nouvelle œuvre My Urban Nature, mélangeant danse traditionnelle autochtone, danse urbaine et danse contemporaine et la compagnie française Lève Un Peu Les Bras! quant à eux, présenteront une création empreinte d’une franche camaraderie mettant en mouvement le plaisir de danser à deux.

Les nouveautés de la programmation

La chorégraphe Anne Plamondon participera à la soirée du 8 septembre, dès 20h00, à la Cinquième Salle avec Douce Force, un tout nouveau solo créé pour la jeune interprète Emma-Lynn Mackay Ronacher. Elle s’ajoute ainsi aux 24 chorégraphes et compagnies qui présenteront de nouvelles créations en salles, dont Pauline Berndsen Danse et Tentacle Tribe lors de la soirée d’ouverture, Charles-Alexis Desgagnés, Wynn Holmes avec Nico Archambault, et Focus Cia De Dança lors de la soirée de fermeture, à la Place des arts et la Salle Bourgie. Sara Hanley investira quant à elle, le Musée d’art contemporain de Montréal avec l’œuvre La Théorie des ensembles.

Le FQD encourage l’hybridité et le dialogue des arts. Janelle Hacault et la harpiste Coralie Gauthier offriront un déambulatoire dansé dans les collections du Musée des beaux-arts de Montréal les 8 et 14 septembre. En amont du festival, le FQD s’associe à la Fondation Phi pour l’art contemporain, le 4 septembre, à 19h00, pour l’événement Dissections réunissant Janelle Hacault et la harpiste Coralie Gauthier, Beaver Dam Company et Cai Glover autour des œuvres de Yoko Ono. Les performances seront suivies d’une discussion avec les artistes.

Découvrir la danse autrement

Huit courts-métrages québécois seront projetés à la Cinémathèque québécoise, les 9 et 11 septembre. Une occasion de plonger dans l’univers de plusieurs chorégraphes tels que Zab Maboungou, James Viveiros, Tentacle Tribe, Kyra Jean Green à travers les yeux des réalisateurs Marlene Millar, Jérémie Battaglia, Marites Carino et Vincent René-Lortie. Wynn Holmes nous fera voyager dans une jeune communauté de danseurs roms à Belgrade, tandis que la cinéaste Nadia Fortin présentera une rencontre émouvante entre la danseuse Nancy Letendre et Josée Delorme, une jeune femme atteinte de paralysie cérébrale. Le 10 septembre, la commissaire britannique invitée Gitta Wigro, proposera une programmation de courts-métrages du Royaume-Uni, à la Cinémathèque québécoise.

Plusieurs ateliers ouverts à tous seront l’occasion de côtoyer les chorégraphes du festival.

Afin de faire voir les œuvres autrement, Barbara Kaneratonni Diabo proposera de découvrir, par le mouvement, l’exposition d’art contemporain autochtone du Quai 5160 de la Maison de la culture de Verdun, le 8 septembre. Tentacle Tribe, avec leur style mêlant danse urbaine et danse contemporaine, sera dans les studios de Ballet Hop le 11 septembre. Audrey Gaussiran sera également aux Jardins Gamelin pour une initiation au lady styling, entre danse contemporaine et salsa, le 14 septembre.

Deux tables rondes sur les enjeux actuels du milieu de la danse, les 6 et 7 septembre. La première, Danser pour ses opinions – La pratique engagée en danse réunira Angélique Wilkie, Emmanuel Jouthe, Sterling Downey ainsi que Wynn Holmes au département de danse de l’Université Concordia. La deuxième se tiendra au Musée McCord autour de la question, Danse contemporaine et traditions. Josiane Fortin animera la discussion entre Zab Maboungou, Barbara Kaneratonni Diabo, et Mario Boucher.

Des artistes d’ici et d’ailleurs

Cette année, le FQD accueillera les créations de 17 chorégraphes montréalais. De nouveaux chorégraphes tels que Charles-Alexis Desgagnés, Wynn Holmes avec Nico Archambault, Dorotea Saykaly ainsi que Sara Hanley côtoieront des artistes habitués du festival comme Kyra Jean Green, Janelle Hacault, James Viveiros, Cai Glover et Jane Mappin.

Parmi les événements à ne pas manquer de cette édition : le festival a invité huit compagnies et chorégraphes nationaux et internationaux. Parmi ceux-ci, la danoise Lene Boel et sa compagnie Next Zone présentera deux œuvres, notamment IMMORTALITY qui explore le rêve d’immortalité de l’homme ; la compagnie polonaise HOTELOKO proposera une création aussi déjantée que loufoque et le duo masculin français Lève Un Peu Les Bras ! offrira WITH, une chorégraphie mêlant danse, acrobaties et franche camaraderie.

Pour plus d’informations, rendez-vous au : quartiersdanses.com

À propos du FQD

Le Festival Quartiers Danses (FQD) a pour mission de démocratiser la danse contemporaine sous toutes ses formes et hybridités en la rendant accessible et en l’amenant là où elle n’est pas : dans les rues, les parcs, les marchés publics, les musées, les garderies et les organismes communautaires. Le FQD offre des spectacles présentés par des artistes surtout locaux, mais également nationaux et internationaux. Il adopte une approche pluridisciplinaire de la danse de création par la diffusion de spectacles, de performances, d’installations, de films, d’expositions photographiques, de rencontres, de tables rondes et enfin d’ateliers de médiation culturelle.

Vos commentaires