Impro Cirque
Critique Publié le

Finale de L’Impro-Cirque à la Tohu | Rires et acrobaties au rendez-vous

Après deux journées de demi-finales endiablées opposant les équipes rouge, verte, jaune et bleue de Impro Cirque, la Tohu présentait samedi soir la finale, opposant l’équipe jaune à l’équipe rouge.

Photos en vrac des demi-finales :


Les deux équipes se sont affrontées tout au long de la soirée dans des matches très serrés. Les capitaines d’équipes, grandes comédiennes de la LNI, n’étaient autres que Sophie Caron pour les Jaunes et Salomé Corbo pour les Rouges. Le concept des matchs d’impro a été adapté à la discipline circassienne pour laisser aux artistes le soin de développer des numéros qui demandaient à la fois imagination et performance physique.

À travers plusieurs thèmes qui laissaient parfois perplexes (« Électricité statique », « Au bout du rouleau », « le mariage » ou encore « Quétaine »), les équipes de circassiens se sont affrontées sur diverses disciplines, de l’acrobatie à l’aérien en passant par le jonglage et une belle démonstration de RolaBola (planche de bois posée sur un cylindre métallique). Les deux comédiennes Sophie Caron et Salomé Corbo étaient munies d’un micro qui leur permettait de raconter l’histoire que les circassiens, derrière elles, mimaient ou interprétaient à leur manière. L’ensemble était souvent impressionnant, parfois un peu décousu, toujours très drôle.

Le génial arbitre Roberto Sierra prenait soin de laisser aux improvisations le temps de se terminer, faisant de grands signes aux artistes avant de siffler la fin du sketch. Tout au long de la soirée, il nous a régalé par son humour caustique et le public a exprimé son mécontentement face à ses décisions – ou simplement sa joie d’être là – en lui lançant des nez rouges de clown, achetés pour quelques cents et dont les bénéfices allaient à l’association Clowns sans Frontières.

 

Moments marquants

Débordants d’énergie, artistes, arbitres, musiciens, DJ et présentateurs nous ont fait vivre une soirée réussie, ponctuée par les fous rires du public et les applaudissements impressionnés. En terme de performances circassiennes, on retient tout particulièrement la séquence de RolaBola à deux sur la même planche de l’équipe jaune, la jonglerie humaine des Rouges, le double salto sur une barre russe d’Alexandra « Alex a gère » Royer (équipe rouge) ou encore les belles séquences de trampomur et d’acrogym (une pyramide à huit personnes!) des deux équipes ensemble. Un très beau numéro de jonglage par le cofondateur de L’Impro Cirque Nicolas Fortin, présenté juste avant l’entracte, a encore un peu égayé la soirée et a permis de présenter au public la différence entre un numéro de cirque improvisé et un numéro travaillé.

Le match s’est conclu sur une victoire de l’équipe jaune, qui a devancé d’un point ses concurrents.  Le jury (composé d’Antoine Carabinier Lépine, Gypsy Snider et Francine Côté) a également souhaité remettre l’étoile du match à Philibert « brocoli » Hébert (équipe jaune) pour son imagination débordante et l’habileté de ses interventions tout au long du match. Du côté du public, on a salué le chameau à pleurer de rire présenté par l’équipe rouge lors du premier sketch de la soirée, qui a eu tellement de succès qu’il est revenu dans un sketch sous-marin qui n’avait plus rien à voir, « À la recherche de l’Atlantide ».

La soirée n’aurait pas été la même sans la formidable performance des Wonder-Trois-Quatre, un groupe d’improvisation musicale impressionnant qui accompagne aussi parfois la LNI. Sur tous les thèmes, de Bollywood à pop baroque en passant par chanson française et boogie woogie, leur enthousiasme a dynamisé chaque impro, l’éclairant sans jamais l’écraser. Mention spéciale à l’impro pop baroque et à l’imitation du chant du dauphin, puis des sirènes pour le chanteur du groupe.

De très beaux souvenirs de ce spectacle à la Tohu, de nombreuses crises de fou rire et quelques numéros qui resteront dans nos mémoires : on a hâte de retourner voir Impro Cirque.

Les équipes finalistes

Équipe rouge :
Salomé « Corbo » Corbo
Éric « Hug Life » Bates
Joshua « Flatulence » Vinette
Alexandra « Alex a gère » Royer
Ugo « DarioBros » Dario

Équipe jaune :
Sophie « Soft and Dry » Caron
Philibert « Brocoli » Hébert
Jasmin « Le Player » Blouin
Ariane « Cabane à sucre » Cabana
Laurence « La Girafe » Racine

Événements à venir

Vos commentaires