Festival FME
Nouvelle Publié le

FME 2019 | La programmation de la 17e édition du FME

Alors que la Guinguette chez Edmund réussit à nous faire patienter jusqu’à la 17e édition du FME, l’équipe dévoile enfin sa programmation officielle alliant à la perfection dernières trouvailles et grands classiques. Avec plus de 47 projets canadiens, 13 artistes internationaux et de ce nombre 19 projets féminins; l’épicentre musical québécois se déplacera à Rouyn-Noranda du 29 août au 1er septembre prochain.

Des valeurs sûres

Enfant chéri du FME, le quatuor montréalais Half Moon Run, qui était de passage en 2012 et 2016, sera en résidence à l’Agora des arts pour deux prestations intimistes, offrant en primeur des pièces de leur prochain opus. Les Soeurs Boulay viendront aussi nous bercer avec leur nouveau spectacle en rodage alors que La Force, connue entre autres pour son rôle dans le groupe Broken Social Scene, en sera à sa première visite abitibienne. Le spectacle extérieur de la rentrée résonnera fort avec Jeanne Added, artiste au sons électro et dance qui fait vibrer l’Europe grâce à ses prestations intenses et sa voix irrésistible. La soirée se poursuivra avec les sons uniques du célèbre virtuose DJ Kid Koala.

* Half Moon Run. Photo par Loic Fortin

 

Le hip hop envahit la 7e Rue

Cette année encore, les MCs prennent d’assaut le FME avec deux spectacles hip hop extérieurs. C’est nul autre que Loud qui fera danser la foule lors de ce premier show, accompagné de deux jeunes artistes de talent dont vous n’avez définitivement pas fini d’entendre parler : KT Gorique et Sarahmée. Le lendemain, c’est au tour de Koriass d’enflammer la 7e rue, avec les favoris du public Alaclair Ensemble et FouKi. Les beats continueront de se faire entendre à travers la ville, avec les influences R&B de Heartstreets, les bars déchirantes de Naya Ali et le collectif trap MISCELLANIUM.

* FouKi. Photo par Jesse Di Meo

Le traditionnel rock

Les amateurs de stoner rock, d’alternatif et de bon vieux rock and roll seront à nouveau ravis de cette cuvée, en commençant au Petit Théâtre du Vieux-Noranda avec le southern-rock francophone de MIELS et les sonorités tantôt industrielles, tantôt électro du groupe suisse The Young Gods. Les chiliens de LA Julia Smith et Philippe Brach se succèderont à l’Agora des arts pour une soirée folk-rock un peu trash mais ô combien plaisante.

Les fans de rockabilly seront aussi comblés, alors que The Televisionaries et The 5,6,7,8’s, le trio japonais célèbre pour sa contribution dans le film et dans la trame sonore de Kill Bill de Quentin Tarantino, promettent de faire chauffer les planchers du Diable Rond deux soirs plutôt qu’un. Les punks et les couche-tard se réjouiront au Cabaret de la dernière chance en compagnie de VICTIME et des américains Material Girls; les insatiables pourront s’y rediriger le lendemain pour voir Motherhood et FET.NAT, ou bien prendre la route du Petit Théâtre du Vieux-Noranda où Atsuko Chiba et le groupe texan …And You Will Know Us By The Trail Of Dead pour une veillée au penchant rock prog.

Les fins de soirées FME à la Perdrix seront quant à eux assurés par le new wave psychédélique de Lesser Evil puis aux gars de zouz et leur noise rock. En tête d’affiche du spectacle de clôture, on retrouve The Sadies, vétérans du rock aux allures western qui enflammeront à coup sûr l’Agora des arts. Avec en plus le spectacle inédit de Doiron-Placard et le psych rock vintage de Daniel Romano, la soirée sera mémorable. Pendant ce temps, Necrotic Mutation, Archons et Despised Icon sont les invités de l’incontournable rendez-vous annuel des métalleux. Enfin, pour les plus résistants, le tout dernier spectacle est laissé à Last Train, quatuor français aux sonorités de post-punk revival qui vous feront certainement oublier la fatigue.

 

Une offre inégalée de concerts gratuits

Le spectacle familial du samedi après-midi sera présenté par deux nouveaux projets prometteurs avec Bon Enfant et P’tit Belliveau et les Grosses Coques. De son côté, la liste des artistes en prestation en 5@7 Québecor, accessible aux détenteurs de la Clique du FME, est encore une fois longue et rassembleuse : Laurence-Anne, David Marin, Sessa (Argentine), Barrdo, Lou-Adriane Cassidy, Dominique Fils-Aimé, Simon Kearney, The Flamingos Pink, Mélissa Laveaux, Emilie Kahn, Adam Naas et Louis Venne. Que vous ayez dans le goût des voix ensorcelantes, du rock bien senti, de la pop imagée ou un mix de tout ça, chose certaine, les 5@7 n’auront jamais été aussi excitants.

* P’tit Belliveau et les Grosses Coques. Photo par Shanti Loiselle.

Des projets électros à profusion

Les amateurs de musique électronique seront bien servis sur les beats de DJ Edsik, DJ Millimetrik, Ellemetue et Absolutely Free tout au long de la journée d’ouverture du festival. Nouveauté cette année, la nuit électro a été confiée à AbiTek, un collectif de DJs bien reconnu pour ses freeparties rassembleurs et hauts en couleur. Elle se déroulera au Paramount dès 22h jusqu’à 6h le lendemain matin avec une poigné de DJs prometteurs: Zu et Luciole, 14k-Volts, BoLoW, Harry Potar aka ROMS, Folie Furieuse et Sim Wou.

L’espace précieux des festivaliers, la 7e rue

Fidèle au rendez-vous, la 7e rue est toujours aussi animée avec ses soirées de concerts extérieurs, dont le spectacle de la rentrée, et deux shows hip-hop en plus du concert familial du samedi. Elle continue d’être le lieu de rencontre des festivaliers où l’on y retrouve des espaces pour relaxer avec DJs et des kiosques de rafraîchissements et de nourriture, tout ça entre midi et 3h du matin le samedi et le dimanche.

 

La poursuite du volet numérique

À la demande générale, le jardin de réalité virtuelle éphémère est aussi de retour. Défiant les limites du possible, on y propose une quinzaine de projets innovants et enveloppants, le tout en partenariat avec le Consulat général de France à Québec, la Ville de Rouyn-Noranda, l’UQAT et le Centre Phi. Réalité virtuelle et augmentée, vous pourrez plonger dans des vidéoclips 360 d’artistes de tous genres, des chorégraphies dans un esthétique Bauhaus et des jeux vidéos rétros. Si vous sentez le besoin de réaligner vos énergies, laissez-vous bercer par les plus grandes pièces de la musique classique, ou bien faites la rencontre d’un chaman en pleine forêt amazonienne.

 

Passeports et billets individuels

Les passeports seront mis en vente à compter de midi aujourd’hui, 16 juillet, et la sélection prioritaire des spectacles pour ceux-ci sera possible jusqu’au 22 juillet midi. Ainsi, la vente des billets individuels débutera le 22 juillet à compter de midi via la billetterie en ligne du festival. Notez toutefois qu’à partir de ce moment, les détenteurs de passeport perdront leur priorité d’achat.

 

La Clique du FME

C’est le retour de La Clique du FME avec ses bracelets donnant accès gratuitement aux 5@7 et au paiement dématérialisé. En guise de reconnaissance, les donateurs de la Clique auront d’ailleurs droit à un concert exclusif. De plus, parmi ces initiés, une personne sera tirée au sort ce qui lui permettra de s’envoler, avec la personne de son choix, vers un célèbre festival européen dont le nom sera dévoilé au courant de l’été. Ce concours est réalisé en collaboration avec notre partenaire voyage, Club voyage Élite de Rouyn-Noranda.

 

La radio CFME

La bouche croche, le blogue du FME, vous offrira des contenus originaux tout au long de l’été, et CFME sera en ondes dès le 15 août au 100.5 FM et sur radio.fmeat.org. CFME pourra compter sur des grands noms de médias d’ici, notamment avec Fred Savard, Barbara-Judith Caron, Louis-Philippe Labrèche, le podcast régional Appropriation culturelle – le podcast en plus de deux émissions internationales NoFun de Binge audio et Ferarock qui feront partie de sa programmation!

Suivez-nous sur nos médias sociaux pour être à l’affût des autres annonces, dont les différents concerts impromptus! La 17e édition du FME vous donne rendez-vous du 29 août au 1er septembre!

Événements à venir

Vos commentaires