La Bronze
Nouvelle Publié le

FOÉ 2017 | Mourir dans la dignité

Plus tôt cette semaine, le Festival de l’Outaouais Émergent (FOÉ) annonçait en grande pompe sa programmation en vue de sa 10e édition… et aussi, sa mort. C’est bien vrai, le FOÉ tire sa révérence, et le fera avec la tête haute et le sentiment du devoir accompli.

Après le Coup de grâce de St-Prime, qui annonçait aussi sa disparition il y a une semaine, c’est maintenant au tour du FOÉ de faire pareil.  Sauf qu’en Outaouais, on a décidé de « célébrer ça comme du monde », avec une dernière programmation extérieure gratuite, du 18 au 20 août 2017.

Voilà déjà 9 ans, l’organisation citoyenne des Productions des Outaouais Motivés ont mis sur pied ce Festival de l’Outaouais Émergent, une grande fête musicale ayant lieu en fin d’été dans le Vieux-Hull. Le format a changé maintes fois, avec des spectacles extérieurs et d’autres en salle dans divers lieux, mais toujours avec l’intention de mettre en valeur les artistes de la relève, surtout ceux ayant des liens et des affinités avec la région 07.

Fidèle à ses habitudes, le FOÉ changera de lieu une fois de plus cette année !  Pour cette ultime occasion, les festivaliers seront conviés au Parc Portage, tout juste derrière la Maison du citoyen. Des spectacles (parfois payants) auront aussi lieu au Minotaure et au Café aux 4 jeudis.

Une soirée de pré-ouverture se tiendra le jeudi 17 août, avec Beyries en 5 à 7 au Café aux 4 jeudis, ainsi qu’une « soirée HARD » au Minotaure, avec The Agonist.

Le vendredi 18 août, au tour du collectif local Standish Hall de proposer une prestation avec projections sur mesures sur le site extérieur. Un doublé avec Nomadic Massive et Mort Rose se tiendra aussi au Minotaure.

Le 19 août sera la journée la plus occupée du festival. Au Parc Portage, les truculentes Vulvets seront en prestation à 17h, suivies de La Bronze, qui a grandi à Gatineau, et qui viendra « terminer sa prestation de l’année dernière », elle qui avait vu son spectacle interrompu par un violent orage, et qui avait dû se contenter d’une prestation acoustique semi-improvisée.

Le beatboxer Hamza Eli suivra, puis le groupe We Are Wolves, de retour quelques années après leur show mémorable de 2013, et finalement Kroy, alias Camille Poliquin (de Milk & Bone). Il sera alors possible de conclure la soirée en beauté à 23h, soit avec Qualité Motel au Minotaure, ou avec une soirée de style cabaret « Drag » au Petit Chicago.

Également au menu tout au long du festival : le « Souk sur l’Île » (un marché forain éphémère), un « Super karaoké funèbre », une pause-scotch, un « Pique-nique de la Mort » et plusieurs activités familiales. Tout sauf triste, ces « funérailles » !

Tous les détails sur le site officiel du festival.

Événements à venir

Vos commentaires