Alaclair Ensemble
Critique Publié le

Francos 2018 | Alaclair Ensemble donne le coup d’envoi

Là c’est vrai : la saison des festivals est bien lancée!  Pour ce premier soir des Francos 2018, que Dame Nature a gracié d’une météo impeccable, qui de mieux que la joyeuse bande de minces bas-canadiens, Alaclair Ensemble, pour donner le coup d’envoi avec un spectacle-party à la hauteur de leur folie habituelle.


D’entrée de jeu, Robert Nelson a bien su faire comprendre au grand public curieux qui s’agglutinait devant la grande scène de la Place des Festivals que leur spectacle n’en serait pas un de hip-hop typique, sérieux, qui se prend la tête. Avec son discours de type « manifeste d’Alaclair », le ton était donné.

Et puis ça allait dans tous les sens, le reste de la bande rejoignant Ogden. En fait, toute la bande sauf Claude Bégin qui brillait par son absence. On se doutait bien que le groupe allait nous jouer le même tour que lors de leur perfo sur la scène Ford l’an dernier… et comme de fait, après quelques chansons, Ogden implore la foule de se séparer en deux, puisque tel un Moïse des temps modernes, Claude Bégin (aka le 2e plus bel homme au Québec!) arrivait, en chest, serrait les mains de la populasse à la manière d’un messie.

Une pyramide humaine plus tard, Alaclair Ensemble était bien réuni, et nous livrait un mélange de nouvelles chansons et de hits de leurs albums existants, Mon cou, Sauce Pois, Les Infameux, Humble French Canadian… Ça brassait joyeusement en avant de la scène.

Gros moment d’amour tendre avec Les Calinours, et il ne restait plus qu’à achever tout le monde avec un Ça que c’tait relativement fidèle à la version sur l’album.

Belle façon de mettre les choses en branle.

Les Francos se poursuivent jusqu’au 17 juin prochain. La grande scène de la Place des Festivals accueillera ce week-end Eric Lapointe (samedi) et Klô Pelgag (dimanche).

Consultez notre article au sujet des spectacles extérieurs gratuits des Francos par ici !

Événements à venir

Vos commentaires