Les Louanges
Nouvelle Publié le

Francos 2019 | Les Louanges remporte le prix Félix-Leclerc de la Chanson

Chaque année, le Prix Félix-Leclerc de la chanson permet à deux lauréats, l’un du Québec et l’autre de France, de se faire connaître outre-Atlantique. Dans le cadre de la 31e édition des Francos de Montréal, Les Louanges s’est vu remettre cet après-midi le Prix Félix-Leclerc de la chanson 2019 des mains du vice-président Programmation Laurent Saulnier, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à la Maison du Festival. Il succède ainsi à Hubert Lenoir côté québécois, tandis que Cléa Vincent remporte le prix côté français.

On se souvient que mardi dernier, il a prouvé ses belles dispositions de l’année écoulée en donnant un concert exceptionnel devant le public enthousiaste du Club Soda dans le cadre des Francos ! Rien d’étonnant à cela puisque le projet mené par Vincent Roberge – qui vient également d’être sélectionné dans la longue liste du prix Polaris 2019 – fait le buzz dans la province depuis la parution de son premier album La nuit est une panthère en septembre 2018.

Finaliste au Festival International de la Chanson de Granby de 2015 et aux Francouvertes en 2017, le multi-instrumentiste était cette année en concurrence avec Alex Burger, Andréanne A. Malette, Dave Chose, Émile Bilodeau, FouKi, Laura Babin, Laurence-Anne, Lydia Képinski et Matiu.

Vincent Roberge a ainsi charmé les juges, mais surtout la scène artistique québécoise en déployant des sonorités éclectiques, et forcément décontractées à l’image du personnage. Derrière un timbre de voix singulier, le Québécois s’inspire ouvertement d’une palette musicale éclectique pour offrir un R&B slack tinté de jazzé plutôt détonnant.

Par cette reconnaissance, le jeune artiste-producteur ouvrira par ailleurs le spectacle d’Aloïse Sauvage pendant cinq soirs aux réputées Transmusicales de Rennes, et montera également sur scène lors de la 36e édition des Francofolies de La Rochelle, qui se déroulera en 2020.

Un volet français remporté par Cléa Vincent

Pour son volet français, le Prix Félix-Leclerc de la Chanson 2019 a été remis à l’artiste parisienne Cléa Vincent qui s’est fait connaître dans son pays à travers trois EP (Non mais oui 1 et 2 et Tropi-Cléa) et deux albums remarqués (Retiens mon désir et Nuits sans sommeil, paru en mars dernier). Porte-étendard d’une scène french pop renouvelée depuis l’avènement mondial de La Femme ou récemment L’Impératrice, Cléa Vincent attire les regards par sa spontanéité et son indissociable clavier qui mettent en musique des textes faussement légers, francs et inspirés dans un univers dansant et sensuel.

L’artiste sera, par ce prix, programmée à la 32e édition des Francos de Montréal, en 2020 également. Elle succède à Foé, Juliette Armanet, Radio Elvis ou encore Feu!Chatterton.

Un prix qui vise à stimuler la création francophone

Le Prix Félix-Leclerc de la chanson vise à stimuler la création chez les jeunes auteurs-compositeurs-interprètes et à encourager la production et la diffusion de la chanson francophone. Il compte parmi ses lauréats québécois Hubert Lenoir donc, mais également Klô Pelgag, Safia Nolin, Salomé Leclerc, Karim Ouellet, Karkwa, Vincent Vallières, Pierre Lapointe, Mara Tremblay et bien plus encore.

Aussi, pour la 24e édition du prix, les Francos de Montréal s’associent pour une 10e année consécutive avec les Francofolies de La Rochelle. Ce partenariat entre les deux rives de l’Atlantique permet de soutenir le développement d’artistes québécois et français dont la carrière est en plein essor, tout en contribuant à maintenir des liens privilégiés entre ceux-ci.

Rappelons que pour être admissibles, les candidats doivent avoir un répertoire majoritairement composé de pièces originales et francophones et avoir au moins un disque à leur actif.

Événements à venir

Vos commentaires