Francouvertes
Nouvelle Publié le

Francouvertes 2018 | Ce à quoi on peut s’attendre de Jay Scøtt x Smitty Bacalley, Of Course et LaF

Les Francouvertes nous a accueillis sur des airs plutôt rock lors de sa première soirée de préliminaires. Pour son deuxième soir, c’est dans un tout autre univers qu’on nous transporte, celui du rap et du funk en compagnie de Jay Scøtt x Smitty Bacalley, Of Course et LaF. On les a mis sous la loupe pour essayer de déceler ce à quoi on peut s’attendre de leur passage aux Francouvertes, le lundi 26 février prochain.

Jay Scøtt x Smitty Bacalley

L’union fait la force, comme ils disent. Les deux évoluent sur la scène du rap montréalais depuis un petit moment, mais ils ont vite compris qu’ensemble, ils ont tout pour tailler leur place au même titre que nos artistes les plus établis.

Ça fait près d’un an que le mariage s’est fait sur une première galette du nom de Stockholm. On y retrouve leur concept de trailer park qu’ils s’amusent à ramener sur scène. C’est ce qu’il nous présenteront lundi pour tenter de nous convaincre de les hisser en tête du palmarès des Francouvertes.

Ce sera un voyage entre trap, cloud rap et toute autre forme de beatmaking qui forment la signature de Jay Scøtt x Smitty Bacalley. Ils prennent réellement vie sur scène, c’est la complicité à l’état pur. Comment deux entités somme toute distinctes arrivent si bien à s’entendre? Il faudra aller jeter un coup d’oeil lundi au Lion d’Or pour découvrir la relève du rap queb’.

Of Course

La France s’invite aux Francouvertes par le biais d’Of Course. La formation funk, bien que très ponctuée d’une esthétique quelque peu french touch, est bel et bien de chez nous, d’en plein coeur de Rosemont. Dans un sandwich rap, Of Course offrira au public du Lion d’Or une petite pause pour se déhancher sans retenue.

Ils signent deux EP, First et Naufrage un Jeudredi, en plus d’un EP en collaboration avec L’Amalgame. Si on sourcillait à voir un band funk avec des formations rap lundi, il n’y a qu’à écouter Le Prix du funk pour saisir leur place tout à fait réfléchie.

Le trio d’Of Course sont des habitués de la scène, ayant formé dans le passé un band de… métal. Passer du métal au funk-disco sur fond de musique électro n’est pas une évidence pour tous, mais pour eux, ça fonctionne drôlement bien.

LaF

Quand on connait la scène du Cabaret du Lion d’Or, c’est surprenant d’entendre qu’un sextuor se présentera dessus aux Francouvertes pour défendre leur place au palmarès. Pourtant, le collectif LaF formé de trois rappeurs et de trois beatmakers seront de la partie lundi et ce sera une bouffée d’air frais au concours.

Les six travaillent et se produisent ensemble depuis 5 ans sur de nombreuses scènes montréalaises. Oui ils rappent, oui ils font du hip hop, mais ils le ponctuent de jazz, de soul, parfois d’électro sur des rythmes boom-bap, trap, même house. On aura droit à du contenu plus que varié lundi, c’est le moins qu’on puisse dire.

Pour se donner une idée de leur matériel, on peut écouter le résultat de leur album complet Monsieur-Madame et du EP Jello. On y entend très bien le collectif définir leur son et c’est franchement bien exécuté.

Prédiction

On s’attend à se que LaF réussissent à se tailler une place très haut dans le palmarès grâce à leur fan base déjà bien établi, mais suivi de près par les deux autres quand même. Tout dépendra des nerfs une fois sur scène, on l’a vu la semaine dernière. Mais étant donné l’expérience des trois aspirants de la semaine, on est pas trop, trop inquiets.

C’est une soirée à ne pas manquer lundi pour ceux qui ont envie de faire des découvertes. Ce sera le moment de voir à quel point la scène hip hop et funk montréalaise est en changement grâce à une relève ultra créative. On aura même la chance de voir ce qui se fait chez les femmes puisque c’est Sarahmée qui viendra « casser » une nouvelle chanson dans le cadre de la série J’aime mes ex ce lundi.

Vos commentaires