Francouvertes
Critique Publié le

Francouvertes 2019 – Soir 1 | Rap québ et lançage de chaises

C’était le coup de lancement de l’édition 2019 des Francouvertes, ce lundi, au fidèle Lion d’or. Pour cette première soirée, le rap est à l’honneur.

Pas si surprenant, après tout le rap est pas mal représenté et célébré depuis quelques années aux Francouvertes. L’an passé c’est LaF qui remportait les honneurs. Un peu plus tôt y’avait Dead Obies qui repartait avec plusieurs médailles (à défaut de gagner la grande finale).

Et cette année c’était Marie-Gold, CE7TE LIFE et Miles Barnes qui lançaient les festivités.

Une soirée somme toute une peu inégale, mais qui se résumerait comme suit :

 

LA MEILLEURE (tout court) – MARIE-GOLD

En clôture de soirée, y’avait Marie-Gold, l’artiste de la gang ayant le plus d’expérience de scène derrière la cravate.

Et ça se voyait.

À l’aise et en contrôle, l’ex-Bad Nylon a présenté son mix d’humour et d’assez solides bars (shout out à WordUP! d’aider à forger des personnalités comme ça) accompagnée d’une impressionnante section rythmique (shout out au bassiste et au drummeur qui ont réussi à faire honneur à des beats trap) et de deux choristes (shout out aux choristes en général dans la vie).

Une poignée de chansons, une anecdote de génie physique et un hommage à Cardi B plus tard, la rappeuse est sortie de scène le temps d’aller chercher sa guitare sèche.

« Ouais je sais comment ça marche les Francouvertes, faut faire un truc folk un peu », qu’elle a annoncé avant de se lancer dans une version unplugged de Attitude de merde, chanson qui s’est ensuite transformée en énorme banger pendant lequel elle s’est permis de bourasser quelques chaises.

Après ça, parfait moment pour quitter la scène sur un mic drop, non?

* Photo par Frédérique Ménard-Aubin.

 

LA MEILLEURE VIBE – CE7TE LIFE

CE7TE LIFE, c’est le trio formé de David Campana, Shotto Guapo et Major.

Entre autres.

Parce que sur scène il y avait eux, mais aussi 3 danseurs. Et en fin de prestation il y avait eux, les 3 danseurs et une quinzaine de membres de l’assistance sur le stage. En plus d’un décor composé d’une chaise, de plantes, de manettes de Nintendo et d’un rack à vêtements.

Tout ça enrobé du concept quand même flou de « une semaine en 30 minutes ». C’était un peu le bordel, pour être franc.

Comme qu’on dit, trop c’est comme pas assez.

Mais. C’était quand même un beau bordel. La bonhomie des gars, qui contraste avec leur son trap et l’esthétique qui y est normalement associée, était fort entraînante. Et il faut dire qu’une partie de la foule était visiblement vendue d’avance et très enthousiaste à l’idée de les encourager.

Tellement que certains n’ont pas pu s’empêcher de monter sur scène pour danser pendant la dernière chanson.

La force du nombre aidant, ils ont su créer l’ambiance la plus le fun de la soirée. Ça explique probablement que le public leur ait donné la pôle position du vote populaire.

* Photo par Frédérique Ménard-Aubin.

 

LA MEILLEURE ATTITUDE – MILES BARNES

Le jeune artiste d’Ahuntsic Miles Barnes ouvrait la compétition avec son mix de 90’s rap et de pop/dancehall. Y’est peut-être tôt pour clamer quelque chose de même, mais on pourrait dire qu’on sentait là l’héritage Fouki.

Malheureusement pour lui, il a été victime de quelques petits problèmes techniques. Genre entrer sur un micro qui ne fonctionne pas, ou finir sur un beat qui bogue, ou laisser l’autotune activée sur le micro de son DJ qui essaie juste de parler, mais c’est dans ces moments-là que tu vois si quelqu’un est capable d’être professionnel et de garder son calme, ou s’il se laisse abattre.

Miles Barnes se laisse pas abattre. Plutôt il redouble la largeur du sourire et tourne ça à la blague.

Musicalement et lyriquement parlant, le projet n’était peut-être pas aussi abouti que les deux autres (quoique plus abouti que celui de Shawn Jobin, qui startait la soirée en tant qu’ex-Francouvert). Mais le potentiel est là.

Et quel foutu bon guitariste il avait.

* Photo par Frédérique Ménard-Aubin.

 

Verdict

Le trio David Campana – Shotto Guapo – Major se hisse au sommet du palmarès après une soirée, suivi par Marie-Gold en deuxième position, et de Miles Barnes qui vient clore le décompte.

Rendez-vous la semaine prochaine, même heure même poste, pour le deuxième soir des préliminaires. Cette fois-ci, ce sera une soirée plus folk-pop avec Anais Constantin, Foisy. et Simon Daniel.

 

Palmarès (après 1 soir)

  1. David Campana – Shotto Guapo – Major (CE7TE LIFE)
  2. Marie-Gold
  3. Miles Barnes

Vos commentaires