Francouvertes
Critique Publié le

Francouvertes – Première ronde | Babylones, Maude et Ludo Pin

Sixième et avant-dernière soirée pour la ronde préliminaire des Francouvertes. Lundi soir, c’était au tour de Babylones, Maude et Ludo Pin de se produire sur la scène du Lion d’Or. 

BABYLONES

«Si le « lion dort », on va le réveiller ensemble», s’est exclamé le chanteur de Babylones, Benoît Philie, lorsque son groupe s’est amené sur scène pour donner le coup d’envoi à cette sixième soirée des Francouvertes. Tout était en place pour que ce lundi soir explose de musique joyeuse!

On le dit souvent, faire une bonne première impression, c’est important. Pour le tout premier spectacle de Babylones à Montréal, c’est mission accomplie.

Le quatuor s’est emparé de la scène et leur pop-rock a envahi le Lion d’or. Si leur musique a semblé être appréciée du public, il est évident que le charisme du groupe y est pour beaucoup. Difficile de ne pas avoir le goût de sourire en voyant la bouille du sympathique chanteur.

Entre chaque chanson, il prenait le temps de raconter des anecdotes, de présenter ses complices. Que ce soit en présentant la pièce Les trous noirs, inspirée par un séjour tout récent à l’hôpital pour deux de ses proches (ils vont bien aujourd’hui!) ou encore, Bonobos, une chanson aux allures un peu plus sexuelles, le charme du groupe a opéré tout au long de leur prestation.

Avant d’entamer leur septième et dernière chanson, le chanteur a dit tout haut ce que plusieurs pensaient tout bas : il passe vite le temps, aux Francouvertes. Surtout lorsqu’un groupe offre une très belle performance, comme celle donnée par Babylones.

babylones-francouvertes-2013-8 babylones-francouvertes-2013-7 babylones-francouvertes-2013-6 babylones-francouvertes-2013-5
babylones-francouvertes-2013-4 babylones-francouvertes-2013-3 babylones-francouvertes-2013-2 babylones-francouvertes-2013-1

MAUDE

Par la suite, Maude et «ses garçons» ont pris place sur scène. Deuxième formation de la veillée à se présenter et avec un monde plutôt différent du groupe précédent, le résultat était bien loin d’être déplaisant. Le charme de la musique opérait une fois de plus, au Lion d’or.

Toute menue, la chanteuse semblait très timide lors des deux premières chansons, qui étaient très belles, soit dit en passant.

Puis, lors de la troisième chanson, Sur le dos, la fébrilité a semblé s’envoler et c’est une Maude un peu plus épanouie et en contrôle de ses moyens qui s’est dévoilée au public. Paroles touchantes, douce musique et un soupçon de mélancolie, voilà ce qui résume l’univers de Maude.

Ses chansons parlent d’amour. Mais d’amour sous toutes ses formes. Avec Je t’en prie, chanson dédiée aux amoureux, il était question d’un amour plutôt passionné. En revanche, avec la très belle Papier carbone, on découvrait l’amour maternel. La chanson a d’ailleurs été écrite par Maude pour deux garçons, avec son cœur de mère. Très, très touchant!

Le petit côté fragile et sensible de Maude en aura sans aucun doute charmé plus d’un, si cela n’avait pas déjà été fait avec sa musique. Les combinaisons de guitares et de violoncelle font de son rock, quelque chose d’envoûtant.

maude-francouvertes-2013-8 maude-francouvertes-2013-7 maude-francouvertes-2013-6 maude-francouvertes-2013-5
maude-francouvertes-2013-4 maude-francouvertes-2013-3 maude-francouvertes-2013-2 maude-francouvertes-2013-1

LUDO PIN

C’était ensuite au tour de Ludo Pin de s’emparer du micro. Celui qui dévoilait pas plus tard que la semaine dernière son nouvel album, Paris-Montréal, semblait plus qu’heureux de se retrouver sur scène pour offrir ses chansons.

Pour faire un résumé bien simple, on voudrait que la musique de Ludo Pin devienne la trame sonore de notre vie. Elle est heureuse, elle est légère et elle apaise. Une véritable source de réconfort!

Le charmant Ludo Pin maîtrise la musique à merveille, ce qui lui permet de mélanger un peu de hip-hop, de rock et de soul, comme le témoigne la chanson Si seulement. Tous ces ingrédients lui donnent un son bien unique qui a tout simplement le don de plaire.

Pour terminer la soirée, Ludo Pin a offert la pièce 3 secondes, tirée de son tout premier album homonyme, paru en 2008. Il a d’ailleurs raconté que c’était cette chanson qui l’avait  guidé, lui, Français d’origine, vers Montréal. Une sorte d’hommage, peut-être? Chose certaine, ce musicien autodidacte a la musique dans le sang et on ne regrette pas de l’avoir accueilli dans notre métropole.

Et c’est sous les «la, la la la» de 3 secondes, chantés en chœur par la foule visiblement ravie, que prenait fin cette avant-dernière soirée du premier tour des Francouvertes.

ludo-pin-francouvertes-2013-8 ludo-pin-francouvertes-2013-7 ludo-pin-francouvertes-2013-6 ludo-pin-francouvertes-2013-5
ludo-pin-francouvertes-2013-4 ludo-pin-francouvertes-2013-3 ludo-pin-francouvertes-2013-2 ludo-pin-francouvertes-2013-1

VERDICT

Une sixième soirée qui a révélé, encore une fois, qu’il existe beaucoup de talent musical chez les francophones. Et ce n’est pas parce que la première ronde tire à sa fin que la qualité des groupes diminue, bien au contraire!

Malheureusement pour Babylones, le groupe n’a pas réussi à se hisser au classement, ce qui leur aurait valu une place pour le deuxième tour des Francouvertes.

Le sympathique Ludo Pin s’est quant à lui emparé de la troisième position, tandis que Maude est repartie avec la neuvième.

Tout se jouera la semaine prochaine, lors de la septième et dernière soirée de la première ronde du concours. L’identité des neuf formations qui participeront à la deuxième ronde sera dévoilée, officiellement.

 

Classement après 6 soirs

1: Les Hay Babies
2: Marcie
3: Ludo Pin
4: Olivier Bélisle
5: Dead Obies
6: Lazy Lovers
7: Félix Lafrance
8: KPLR
9: MAUDE

X. Babylones
X. Maxime Lefebvre
X. Cellos On Fire
X. Sylvia
X. Marie-Félixe
X. Leela
X. D-Track
X. Gratte-ciel
X. Sophie Chen

X = éliminés

Vos commentaires